Déborah Lafalize rejoint la N2F de Cannes

Volley
  • 14/07/2020

Retour à un championnat, disons normale, pour les équipes de Nationale 2. Alors que la saison passée, un sud-est, très élargi, avait combattu à quatorze formations, voici la poule de retour à douze. En son sein, toujours la réserve du RC Cannes, à nouveau drivé par Laurent Cauet.

Comme fort logiquement, des modifications ont été apportées à l'effectif.  Jennifer Rebuffel, Clara Feresin et Niamh Davies ne feront plus partie du groupe. La première citée pourrait retrouver une formation du département, quant aux deux autres, il s'agirait d'un changement de région. Pour l'ex joueur de Cagnes-sur-Mer, son départ n'a rien d'anodin. Une réelle polyvalence, accompagnée d'un état d'esprit et d'une bonne humeur à toute épreuve qu'il faudra savoir remplacer. Un rôle de « grande sœur » qu'il n'est jamais simple à retrouver.

La première recrue vient d'être officialisée en la personne d'une nouvelle passeuse Déborah Lafalize. A 20 ans, elle possède déjà une solide expérience. « Nous cherchions une passeuse avec un profil assez jeune pour pouvoir à la fois entrer dans notre centre de formation mais ayant déjà une solide expérience de notre division. Je connais Déborah depuis de nombreuses années, c'est une passionnée de volley, travailleuse et toujours très investie dans ce qu'elle fait. Je sais aussi qu'elle saura facilement s'intégrer dans notre collectif et qu'elle va apporter beaucoup à ses coéquipières sur le plan du jeu et de l’état d’esprit. C'est vraiment un bon projet sportif à la fois pour la joueuse et pour l'équipe », explique l'entraîneur Laurent Cauet. Pour celle qui est originaire de Belgique, c'est un retour sur la Côte d'Azur après avoir fait ses débuts à Sainte-Maxime. « Je suis très heureuse de retourner dans la région de mon cœur où tout a commencé. Je suis aussi contente de pouvoir retrouver de nombreuses personnes qui me sont familières et de débuter un beau projet. »

Dans l'attente de l'évolution de la crise sanitaire, la première journée de championnat a été fixée au dernier week-end de septembre et ça commencera fort pour Cannes avec un déplacement le 27 à Canges-sur-Mer qui sera entraînée par un garçon qui connaît par cœur le RC Cannes : Simon Cayron. Le temps est encore long donc pour se préparer. Les conseils de Sébastien Franck, préparateur physique attitré du Centre de Performance Permanent, seront sans doute très précieux.

Gardons le contact