Brière veut continuer

Volley
  • 04/04/2020

Un peu plus des deux tiers de la saison de Départementale Féminine Senior ont été jouées : 13 journées sur 18. Si le haut de tableau aurait pu révéler quelques modifications, Antibes est à sa place et n'aurait sans doute pas bougé d'ici la fin de saison.

Loïc Brière, l'entraîneur Antibois, dresse le bilan. « Il est simple au niveau comptable. Nous sommes à notre place : sixième. Nous avons perdu contre les cinq premiers et gagné contre les quatre derniers. Au niveau humain, cette saison était assez fun, je sais que beaucoup de joueuses ont des enjeux différents, mais la compétition est ce qui en anime le plus : moi y compris. Je me servais aussi de cette Départementale pour faire découvrir le monde des « seniors » aux plus jeunes. Finalement il y a beaucoup de travail technique à faire mais dans un état d’esprit où l'on peut s’amuser. Le juste milieu entre rigidité des entraînements et l’amusement à prendre sans chercher à être une équipe seulement tournée sur la compétition. Finalement l’alchimie fonctionnait bien et on verra si je continue avec ce groupe ou pas la saison prochaine. »

Suspens donc au sujet de la suite la saison prochaine pour celui qui entraînait aussi les minines féminines. Mais selon ses dires, il y a peu de chances qu'il change de voie. « J'ai toujours envie de m'impliquer dans le club à 100%. J'aime pouvoir l'aider à se construire, entraîner les équipes, jouer, faire vivre ce club tout simplement. Je me sens de plus en plus à l’aise comme entraîneur et j'arrive de mieux en mieux à transmettre ce que je veux pour les joueuses. Je pense que je vais rester dans le secteur féminin dans lequel je suis à l'aise », explique à www.magsport06.fr celui qui évolue aussi en Nationale 3 Masculine. 

Ce qui est en revanche certain, c'est qu'il passera sur le banc des cadettes la saison prochaine après avoir entraîné les minimes : il suit la génération. « Je garde ce groupe pour la troisième année d'affilé. Cette saison, je suis très fier d'être resté invaincu avec mes jeunes sur l'ensemble du championnat. En revanche, on a été sorti trop tôt en coupe de France. Je ne dis bien entendu pas qu'on serait allé en phase finale, mais au moins ne pas être sorti au deuxième tour. Toutefois le travail avec les jeunes fonctionne très bien et pour preuve, les trois minimes qui venaient en senior ont su se rendre efficace. Toutes les joueuses progressent et ça se voit. Ne pas perde en championnat sur toute une saison ça marque et ça reste fort pour se construire un mental de gagnante. »

(Crédit photo : Michael Toffolo)

Gardons le contact