Boscher regarde devant

Basket
  • 29/03/2020

C'était la pire des décisions pour l'AS Monaco Amateur. Leader en Nationale 3 chez les filles et les garçons, le club du Président Arnaud Giusti a vu aujourd'hui la FFBB annoncer l'arrêt des championnats et la mise en place d'une saison blanche totale avec aucune descente et... aucune montée ! 

La mort dans l'âme, Johann Boscher, l'entraîneur de la N3M, qui était à un souffle de valider sportivement sa montée, ne peut que constater les dégâts mais préfère – pour que la pilule passe mieux – voir la chose sous un autre angle avec beaucoup de philosophie. « Je ne suis pas satisfait de ce choix. J'aurai préféré une issue comme en handball ou en volley où ils ont conservé les montées. Mais comment trouver une solution qui aille dans le sens de tout le monde ? Malheureusement le combat actuel dépasse le sport. La première chose est de se protéger et protéger nos proches. Évidemment cette pandémie laissera des traces et le sport sera un outil pour reprendre le cours normal de nos vies. Nous saurons nous remotiver pour les saisons à venir. Certains n'auront plus cette opportunité. Soyons unis et de bons citoyens pour dépasser nos frustrations et vaincre cette merde. » 

S'il l'a bien entendu en travers de la gorge, le technicien sait qu'il n'a pas le choix bien qu'une pétition ait commencé à tourner sur les réseaux sociaux quelques heures après l'annonce de l'institution. Boscher sait qu'elle a peu – voir aucune – chance d'aboutir. Ce que chacun sait en revanche, c'est que la crise économique qui nous guette, risque de créer de la casse partout en France et si des clubs de Nationale 2 ne peuvent assumer la suite de leur vie en quatrième division, des repêchage devraient être mis en place. Par ricochet, si des clubs craquent en Nationale 1, des places peuvent aussi se libérer. 

La situation exceptionnelle que nous traversons pousse à croire que rien n'est encore figé. « En attendant il faut remotiver les troupes et aller de l'avant. Mais nous sommes tous très déçus car on sait qu'on a fait une grosse saison. Ça a bossé, ce n'était pas évident tout le temps. Il y a eu un bon état d'esprit. Et on sait tous que des saisons comme ça ce n'est pas tous les ans et que ce sera compliqué à reproduire. C'est vrai que pour le club l'ardoise est lourde mais si on arrive à bien négocier ce virage on peut en ressortir encore plus costaud. » Johann Boscher sera toujours sur le banc à la rentrée - à 99% - et va rester sur la continuité avec son effectif.  

Reste à savoir si la colère et la déception ne vont pas trop en affecter certain... Si les Monégasques sont dans le même état d'esprit que leur coach, il n'y a aucune raison de voir le groupe imploser. La rage de vaincre prendra t-elle le dessus pour terminer [enfin] le travail ? Il faudra du temps pour digérer mais à quoi bon se lamaneter ? Les efforts d'un jour se doivent d'être fructifiés malgré ce coup d'arrêt. Ne perdre qu'une fois en dix-huit journées n'a rien du hasard...

(Crédit photo : Juliette Benard)

Gardons le contact