Par Sudeast Info
Basket : Un niveau homogène en N3M
Après 8 journées, aucune formation du 06 en N3M n'est en négatif. Chacun avance relativement bien, grâce surtout à un rendement à domicile frôlant la perfection.
Handball : Carros ne s’en satisfait pas
Dans le ventre mou de son championnat Nationale 3 Féminin, Carros a presque réussi sa révolution, mais son entraîneur en veut plus encore.
Basket : Vence enchaîne et encaisse
Jean-Luc Cerutti ne s'ennuie pas. L'entraîneur de la R2M de Vence doit conduire un groupe ambitieux mais qui n'a plus le droit à l'erreur.
Handball : Ça rigole en coupe pour Beausoleil
Battu pour ses débuts en championnat, Beausoleil n'a pas manqué son entrée en matière en coupe de France Départementale.
Basket : Menton veut bien voyager
Solide à domicile, Menton peine en à l'extérieur en Nationale 3. Pour se mettre à l'abris de la zone rouge, il faut rapidement prendre des points à l'extérieur.
Volley : Mandelieu se cherche encore
Petit à petit, la Nationale 3 de Mandelieu prouve qu'elle sera bien au rendez-vous du haut de tableau, même si les réglages ne manquent pas.
Volley : Un tournant de la saison du VBSL ?
Avec six points en trois journées et une défaite contre Mougins, l'Elite de Saint-Laurent est dans les temps. A confirmer.
Basket : le Cannet doit briser la spirale
Après un début de saison convaincant, la N2M du CCAB marque le pas et cherchera à se relancer ce soir pour ne pas glisser en bas de tableau.
Volley : il faudra compter sur Cannes
Deuxième de Régionale Masculine après trois journées, Cannes affiche déjà un rendement très intéressant. A confirmer grâce à la coupe.
Volley : Cannes n’a pas manqué son départ
En Nationale 2, invaincue, l'AS Cannes est seule leader de son championnat. Les équipiers de Corentin Rodolfo impressionnent.

Basket : Vence enchaîne et encaisse

Ecrit par Martial Hespel

Jean-Luc Cerutti ne s'ennuie pas. L'entraîneur de la R2M de Vence doit conduire un groupe ambitieux mais qui n'a plus le droit à l'erreur.

7 matchs joués ! Déjà. La Régionale 2 de Vence ne chôme pas en ce début de saison et l’infirmerie s’en ressent. Quatre matchs de championnat et une qualification pour le quatrième tour de la coupe PACA.

Les trois premiers rounds, au bonheur de tous, ont été joués et gagnés… à domicile. Jean-Luc Cerutti a évité des déplacements supplémentaires. « On a eu de la chance de recevoir les trois premiers tours. Cela nous a permis d’enchaîner entre les matchs de championnat et de ne pas avoir de longues coupures. Mais nous n’avons pas été épargnés par les blessures », explique l’entraîneur vençois à www.magsport06.fr. Un joueur est out pour le restant de la saison. Un deuxième devrait reprendre en décembre et un troisième est toujours dans le flou. Pour le reste, ça rentre doucement dans l’ordre même si un quatrième joueur sera encore trop juste pour affronter le 9 novembre prochain le CTBB à l’occasion de la cinquième journée de championnat.


Au terme de la phase aller de la première phase, Vence n’est que troisième et donc non-qualifié, provisoirement, pour les play-offs. Si la défaite face aux Baous peut sembler logique, compte tenu de la supériorité de l’équipe d’Eric Longin, le gros faux pas, dans les ambitions Vençoises, réside dans le revers subit, à domicile qui plus est, face à la réserve de Saint-Laurent du Var, 63-65. « Nous avions largement le match en main avec plus de quinze points d’avance dans le quatrième quart temps. Puis, nous nous sommes arrêtés de jouer. En dehors de ce faux pas, le reste du parcours est correct. Notre objectif ne change pas : la qualification en Poule Haute. Nous nous sommes rendus la tâche plus difficile, il va falloir être plus déterminé et l’erreur est interdite. Le groupe a les moyens de réaliser cette performance. À nous de mettre tous les ingrédients pour le réussir. »


Notons enfin, qu’en cas de qualification pour le prochain tour de la coupe PACA, Vence décrochera le point bonus promis aux équipes atteignant ce stade de la compétition pour leur championnat respectif. Un point pris en compte au terme de la première phase et conservé pour la seconde. Il peut être décisif. Mais avant ça, il ne faut plus se louper en championnat. Quoi qu’il advienne, le 19 décembre au soir, Vence aura au total disputé huit matchs de championnat et quatre de coupe. Un rythme impressionnant. « Nous avons attendu de jouer pendant tant de mois qu’on ne va pas s’en plaindre. On a soit de matchs », conclut l’entraîneur.