Par Sudeast Info
Basket : Vence et Cerutti veulent la PNM
Jean-Luc Cerutti sera toujours la saison prochaine l'entraîneur de la R2M de Vence avec un objectif clair, net et précis.
Volley : Double montée pour l’ESVL
De la Régionale à la PNF, de la Départementale à la Régionale, les deux équipes seniors féminines de l'ESVL accèdent à l'étage supérieur, une révolution à stabiliser.
Basket : Jouandon, retrouve la N2F
L'AS Monaco va retrouver la N2F la saison prochaine. Championne de sa Poule A de N3F, l'équipe de Christelle Jouandon doit maintenant réussir son retour.
Basket : Viale reste au Cavigal
Il poursuit l'aventure, Sébastien Viale nous a confirmé sa présence renouvelée sur le banc de la PNF du Cavigal Nice.
Volley : Mandelieu monte en N3F
Mandelieu jouera en Nationale 3 la saison prochaine. Invaincu, l'effectif Mandolocien n'a jamais tremblé et se tourne vers l'avenir avec ambition.
Basket : Agostini reste au SLB
Philippe Agostini a confirmé à notre média qu'il sera toujours à la rentrée l'entraîneur de la N3M du Stade Laurentin Basket.
Volley : Donzion continue l’aventure
En poste depuis 2012, Jean-Christophe Donzion n'est pas prêt de rendre son tablier : il sera toujours à la rentrée de septembre 2022 sur le banc de la N3M du MLNVB.
Volley : Antibes grille encore un joker
Nouvelle lanterne rouge de Nationale 3, Antibes est aujourd'hui à une place qu'elle ne mérite pas. Mais beaucoup trop d'inconstance empêche l'OAJLPVB d'espérer mieux que des miettes.
Volley : Mandelieu se relance
Vainqueur pour la première fois depuis le 4 décembre, Mandelieu profite enfin d'un calendrier plus clément pour se relancer. A confirmer ce week-end contre Cagnes en N3M.
Basket : Du SLB aux Restos
Ce samedi soir, Saint-Laurent du Var reçoit Cagnes-sur-Mer en N3M, à cette occasion le club soutient les Restos du Coeur. Explications.

Basket : Vence enchaîne et encaisse

Ecrit par Martial Hespel

Jean-Luc Cerutti ne s'ennuie pas. L'entraîneur de la R2M de Vence doit conduire un groupe ambitieux mais qui n'a plus le droit à l'erreur.

7 matchs joués ! Déjà. La Régionale 2 de Vence ne chôme pas en ce début de saison et l’infirmerie s’en ressent. Quatre matchs de championnat et une qualification pour le quatrième tour de la coupe PACA.

Les trois premiers rounds, au bonheur de tous, ont été joués et gagnés… à domicile. Jean-Luc Cerutti a évité des déplacements supplémentaires. « On a eu de la chance de recevoir les trois premiers tours. Cela nous a permis d’enchaîner entre les matchs de championnat et de ne pas avoir de longues coupures. Mais nous n’avons pas été épargnés par les blessures », explique l’entraîneur vençois à www.magsport06.fr. Un joueur est out pour le restant de la saison. Un deuxième devrait reprendre en décembre et un troisième est toujours dans le flou. Pour le reste, ça rentre doucement dans l’ordre même si un quatrième joueur sera encore trop juste pour affronter le 9 novembre prochain le CTBB à l’occasion de la cinquième journée de championnat.


Au terme de la phase aller de la première phase, Vence n’est que troisième et donc non-qualifié, provisoirement, pour les play-offs. Si la défaite face aux Baous peut sembler logique, compte tenu de la supériorité de l’équipe d’Eric Longin, le gros faux pas, dans les ambitions Vençoises, réside dans le revers subit, à domicile qui plus est, face à la réserve de Saint-Laurent du Var, 63-65. « Nous avions largement le match en main avec plus de quinze points d’avance dans le quatrième quart temps. Puis, nous nous sommes arrêtés de jouer. En dehors de ce faux pas, le reste du parcours est correct. Notre objectif ne change pas : la qualification en Poule Haute. Nous nous sommes rendus la tâche plus difficile, il va falloir être plus déterminé et l’erreur est interdite. Le groupe a les moyens de réaliser cette performance. À nous de mettre tous les ingrédients pour le réussir. »


Notons enfin, qu’en cas de qualification pour le prochain tour de la coupe PACA, Vence décrochera le point bonus promis aux équipes atteignant ce stade de la compétition pour leur championnat respectif. Un point pris en compte au terme de la première phase et conservé pour la seconde. Il peut être décisif. Mais avant ça, il ne faut plus se louper en championnat. Quoi qu’il advienne, le 19 décembre au soir, Vence aura au total disputé huit matchs de championnat et quatre de coupe. Un rythme impressionnant. « Nous avons attendu de jouer pendant tant de mois qu’on ne va pas s’en plaindre. On a soit de matchs », conclut l’entraîneur.