Par Sudeast Info
Basket : Vence ne se cache pas
C'est un Jean-Luc Cerutti très ambitieux qui s'avance. Un objectif principal : monter en Pré-Nationale. Mais pas que, le coach voit plus loin...
Basket : Dirion et Mougins, objectif R2
Michael Dirion n'aura finalement passé qu'une saison à Mouans-Sartoux. Déjà de retour à Mougins il n'a qu'un objectif en tête : remonter aussi vite que possible en Régionale 2.
Basket : 14 équipes en Nationale 3
Le championnat N3M passe de 12 à 14 pour la saison à venir. Un mois de plus de compétition avec son lot de surprises et de retournements de situations ?
Volley : Desmedt remplace Rey
Jonathey Rey (à gauche), ici aux côtés de l'un de ses piliers, Jérémy Magar, ne sera plus l'entraîneur de la PNM de Mandelieu. Michel Desmedt lui succède.
Volley : Cannes connait son calendrier
La Nationale 3 de l'AS Cannes sait qu'elle ne chômera pas cette saison. Les deux premières journées résument à elles-seules les joutes à venir.
Basket : Engouement au Hangar 21
Les play-offs de la deuxième Summer League du Hangar 21 touchent à leurs fins : le 28 juillet. Un succès à nouveau pour ce lieu déjà incontournable.
Basket : Boscher retrouve le banc en N3M
Après un an de transition, Johann Boscher est de retour sur le banc de la Nationale 3 Masculine de l'AS Monaco Basket et ce n'est pas pour de la figuration.
Volley : Mandelieu vs Antibes en ouverture
La composition de la Poule N3M est connue ainsi que son calendrier avec un premier derby maralpin pour lancer d'entrée les hostilités.
Basket : Le CCAB a rendez-vous
Nous connaissaons la date de la reprise pour la N3M du CCAB. Un programme digne formation professionnelle qui n'a qu'un unique objectif : remonter en Nationale 2.
Basket : Chaix fait le choix de s’arrêter
Jérémy Chaix a indiqué à notre média qu'il ne sera plus à la rentrée l'entraîneur de la Pré-Nationale Féminine du VBC.

Basket : Benjamin Ricard arrête sa carrière

Ecrit par Martial Hespel

Après neuf saisons passées au Cannet-Rocheville, Benjamin Ricard tourne la page à seulement 31 ans.

C’est une page qui se tourne au CCAB. Benjamin Ricard, arrivé à Principiano le 8 août 2012, arrête sa carrière de basketteur, à 31 ans, lui qui y a tout connu, les montées comme les descentes et les maintiens. « Je n’avais que 22 ans et je débarquais des USA. Une première expérience à l’étranger (…) Déjà Président à l’époque, Yves Crespin m’avait engagé après avoir vu quelques vidéos de moi lorsque j’étais à l’université« , explique t-il dans un entretien publié sur le site officiel de club.

Arrivé en France, dans son projet initial, pour un an d’études, il n’aura jamais quitté la Côte d’Azur. Il aura donc connu comme plus haut niveau, la Nationale 2, pourtant, ce ne sont pas les opportunités de voguer plus haut qui ont manqué. Mais l’essentiel était ailleurs. « Jouer à un niveau professionnel ne m’a jamais intéressé. J’ai toujours voulu me focaliser sur les études, travailler sur mon avenir sereinement. Le basket et le sport pro sont des choses assez aléatoires, une blessure sérieuse, un mauvais choix de carrière, une mauvaise saison peuvent mettre votre futur en difficulté, alors j’ai préféré garder le basket pour le côté loisir, c’était très bien comme ça. »

Arrêter sa carrière ? Une longue réflexion. Qui n’est pas arrivée par hasard. Le Covid n’ayant pas argumenté l’idée de continuer. « Les arrêts et les reprises sans cesse n’ont pas aidé. Sur les dernières années j’ai senti mon corps évoluer, prendre de l’âge implique de devoir changer son style de jeu, on perd un peu en vitesse, en explosivité.. Puis j’ai eu quelques blessures, des douleurs au niveau des genoux, des coudes, du dos.. J’ai aussi une envie de déconnecter, faire une pause, cela fait plus de 25 ans que je joue au basket, j’ai envie de passer plus de temps avec ma famille, d’avoir plus de temps libre… »

Et bien qu’il ait malgré tout rencontré Sébastien Bozzon, le nouvel entraîneur du CCAB, qui souhaitait le conserver, sa décision était prise. S’il n’exclut rester au club comme, à moyen terme, entraîner une équipe jeune, il explique être actuellement totalement phase avec sa décision d’arrêter. Pour le moment, continuer le basket, à un niveau plus bas, comme la Pré-Nationale – où évolue la réserve du CCAB – ne fait pas partie de ses projets. Tout du moins pas pour l’instant.

« Je pourrais jouer en Pré-Nationale, mais cela signifie donner un engagement pour une équipe pendant une saison entière, je ne souhaite pas le faire sans avoir la certitude au fond de moi que je pourrais le tenir, je ne veux pas prendre la place de quelqu’un qui est vraiment motivé et dédié à 100%. » Pour le moment, c’est donc de la tribune qu’il continuera de supporter le CCAB.

(Crédit photo : Miko Missana)