Par Sudeast Info
Handball : Grasse cartonne sur deux tableaux
Leader de Nationale 3 Féminine, le Pays de Grasse vient de se qualifier pour le cinquième tour de la coupe de France Régionale.
Handball : Carros doit confirmer en 2022
Malgré sa place d'avant-dernier de la Poule du 06 en Pré-Nationale, Carros a montré des signes encourageants pour la suite.
Handball : Carros, avec les moyens du bord
2022 sonne difficilement pour Carros. Un début d'année compliqué pour préparer la double opposition à venir contre Grasse. La suite sera plus importante.
Handball : Le Cros veut sa part du gâteau
En embuscade en Pré-Nationale avec un match en retard, le Cros de Cagnes et son nouvel entraîneur Olivier Denis sont en course pour les play-offs.
Handball : VSJB devra faire mieux
Impuissant face à Mougins, le VSJBHB sait qu'il faudra faire mieux face à ses adversaires directs de PNM pour passer en play-offs.
Handball : Mougins, enfin leader
Au terme de la septième journée de PNM, Mougins prend la tête grâce à trois points acquis en match en retard et ne compte plus lâcher cette position dans le futur.
Handball : Nice devra patienter

En raison de cas de Covid à Narbonne (12e), la N1F de l’OGC Nice (10e) n’a pu disputer sa 12e journée. Dans l’attente d’une date de report de ce match très important dans l’optique du maintien, un nouveau se profile à Toulon (14e) samedi prochain.

Handball : Mougins veut prendre la tête
Samedi, Mougins débute son année par un match en retard qui sera tout sauf simple à Villefranche-sur-Mer en PNM. Un résultat positif et le HBMMS sera leader.
Basket : Un niveau homogène en N3M
Après 8 journées, aucune formation du 06 en N3M n'est en négatif. Chacun avance relativement bien, grâce surtout à un rendement à domicile frôlant la perfection.
Handball : Carros ne s’en satisfait pas
Dans le ventre mou de son championnat Nationale 3 Féminin, Carros a presque réussi sa révolution, mais son entraîneur en veut plus encore.

Basket : Menton ne s’est pas privé

Ecrit par Martial Hespel

Meurtri par les blessures, Menton, en Nationale 3, a profité d'un calendrier favorable pour décrocher une première victoire.

Un succès prometteur pour la N3M de Menton. Il est légitime d’avancer cette hypothèse. Certes, Cran Pringy ne sera peut-être pas l’un des cracks de cette saison, mais le MBC de Mickaël Lake s’est présenté sur son parquet amoindri. Rémi Martinez, meneur, s’est fait les croisés lors d’un match amical et a vu sa saison s’envoler en fumé. De son côté, Malik Hoffmann a contracté une belle entorse de la cheville durant la préparation et – pour ne prendre aucun risque suite à un arrachement ligamentaire – ne devrait pas revenir avant novembre. Un troisième joueur traine derrière lui des problèmes de tendinite. Une belle infirmerie trop pleine, déjà.

Deux éléments de la réserve ont donc été appelé pour offrir de la profondeur de banc et un calendrier d’ouverture favorable, qui plus est à domicile, à permis de s’imposer 60 à 35 et ainsi de gagner un petit peu de temps. Les joueurs présents ont ainsi réalisé ce qu’il fallait pour escalader les difficultés et se souder toujours un peu plus. Le groupe ne devrait en ressortir que meilleur et certains se voient offrir plus de responsabilités que prévu. Mickaël Lake ne pourra en tirer que du bon. Sur cette première journée, tout s’est joué en seconde période. Jugez plutôt, ce sont bien les visiteurs qui menait à la pause sur le score famélique de 21-22. Menton a par la suite haussé l’intensité en défense et s’est réglé au shoot.

Mais ce samedi, à Chambéry, la chanson sera sans doute différente. Les Savoyards ont réalisé une belle prestation inaugurale à Meyzieu. Menton n’aura pas grand chose à perdre et devra jouer avec ses armes tout en continuant à construire un groupe solide sous la houlette d’un entraîneur qui va, lui aussi, imposer sa touche petit à petit, la saison 2020-2021 fût stoppée bien trop tôt. Si Martinez, en raison d’une saison qui s’arrêtera début avril, n’aura pas le temps de reprendre, Menton attend de se renforcer. En attendant, chaque victoire sera du temps et de la sérénité de gagné. Comme Cran Pringy, d’autres équipes ont souffert pour débuter. La suite confirmera ou non les tendances…