Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Basket : Les Baous logiquement battus

Ecrit par Martial Hespel

Perdant nettement à domicile contre Aubagne en ouverture du championnat, le promu en Pré-Nationale sait qu'il doit réagir à Aix-en-Provence, sans tomber dans le dramatique.

De plein fouet ! Promu cette saison en Pré-Nationale, le Basket Club des Baous a pris en pleine figure la réalité du niveau, qui plus est face à une formation, Aubagne, reléguée de Nationale 3, qui souhaite de pas vider ses valises pour remonter aussi vite que possible.

Un score, à domicile, de 48 à 76, laissant au BCB la seule place d’une équipe à moins de 50 points en cette première journée. « On savait très bien que la tâche serait ardue et compliquée face à un adversaire qui annonce vouloir remonter directement… », explique à www.magsport06.fr l’entraîneur, Eric Longin. « On peut dire qu’on a touché du doigt le haut niveau de notre nouvelle division. Ce match s’annonçait compliqué mais nous savons que nous ne nous battrons pas dans la même court tout au long du championnat avec Aubagne. C’est pour cela que je ne suis pas inquiet plus que cela. »

Longin admet avoir vu de bonnes choses sur cette rencontre mais aussi beaucoup à améliorer. « Le coach d’Aubagne, qui est un ami, avait bien préparé son déplacement chez nous et cette équipe nous à prise au sérieux. Maintenant, nous savons qu’il nous reste beaucoup de travail. On est retourné à l’entraînement pour préparer le plus sérieusement possible le déplacement chez les Golgoths qui eux devaient être un concurrent direct. » Dans une opposition entre équipes réserves, les Aixois sont passés proches d’un gros coup à Golfe-Juan, perdant 72 à 70 ! « Je n’aime pas trop jouer des équipes réserves car on ne sait jamais réellement quel effectif nous aurons en face. En tout état de cause, nous jouons tous nos matchs pour les gagner et si nous arrivons à le faire dès la deuxième journée, cela fera du bien aux têtes de tout le monde. » 

Car il faut bien le redire, voilà plusieurs saisons que le BCB progresse à grande vitesse et ne connaît que trop peu les défaites. En réalisant, par exemple en sans faute en phase de Poule de Régionale 2 la saison dernière, ne baissant pavillon qu’en playoffs, beaucoup de joueurs ont perdu des repères en termes de gestion émotionnelle des défaites. « Ce premier match n’est pas dramatique. Nous avons encore une grande marge de progression et les garçons sont volontaires. Si nous réglons deux ou trois problèmes, ça va le faire… »