Par Sudeast Info
Basket : Menton fait le dos rond
Avec déjà deux victoires en Nationale 3, Menton est au rendez-vous du haut de tableau malgré une infirmerie qui n'est pas vide. Le groupe veut continuer de gagner du temps.
Handball : Le Cros déjà dos au mur ?
Présent en play-offs de PNM la saison dernière, le Cros-de-Cagnes cherchera à faire aussi bien cette année mais pour ça, il faut vite gagner.
Handball : Carros suspendu à une IRM
Dans le coup en PNM en ce début de saison mais toujours battu, Carros montré des signes positifs mais ne connait pas encore la gravité de la blessure de Kévin Millet.
Handball : Grasse enchaîne en Nationale 3
Avec un succès contre Corte, dans une salle acquise à sa cause, le Pays de Grasse ASPTT s'installe en haut de tableau.
Basket : Ben Mergui avec l’Étoile en PRF
Sur le banc cette saison de la Pré-Régionale Féminine de l'Eloite Saint-Barthélémy, Geoffrey Ben Mergui avance avec une ambition mesurée, dans un premier temps.
Hand : Cannes a une montagne à gravir
Mourad Bouya et Cannes-Mandelieu débutent leur saison PNM par une défaite. Logique. Le coach, conscient des difficultés, demande du temps pour gravir la pente.
Handball : Grasse se lance très bien
Premier match et première victoire en Nationale 3 pour Charloton sur le banc de Grasse. Une réussite qu'il faudra confirmer à domicile contre Corte.
Volley : Antibes veut une passeuse en PNF
Engagé en PNF cette saison avec un nouvel entraîneur, Mathieu Mas, Antibes soit se sortir d'un casse tête : combler le poste de passeuse et vite.
Basket : Quelles suites pour la coupe PACA ?

Les prochains matchs des coupes PACA, notamment le 3e tour pour les seniors masculins et le 2e tour pour les seniors féminines, se dérouleront le week-end du 22 et 23 octobre prochain. Le tirage au sort se tiendra le mardi 4 octobre.

Handball : Monaco ne manque pas ses débuts
Première victoire en Nationale 2 pour Monaco à Marseille. Ambitieux, Maxence Galas et ses équipiers lancent parfaitement leur saison.

Basket : Grasse amoindri mais compétitif

Ecrit par Martial Hespel

Entre ses seniors et ses U18 PACA, Jérémie Bonelli ne va pas s'ennuyer à Grasse.

Grasse fera avec les moyens du bord et sans pression dans une année de transition. Voici, sans doute, le mot d’ordre pour les seniors féminines de Jérémie Bonelli qui évolueront au niveau Départemental. En effet, lors de cet intersaison, il n’a purecruter et a vu quatre éléments quitter le groupe : deux pour les études, une pour sa vie professionnelle et une dernière qui arrête tout simplement le basket. Problème. Ces annonces sont arrivées très tard, courant juin, trop tard pour rectifier le tir. 


« Dans le cadre de la situation actuelle, il faut du temps pour le digérer. Ce n’est pas évident. De plus, il y a encore quelques semaines, les restrictions ne nous permettait pas de réaliser des essais ou des détections, c’était difficile. Heureusement le club a une culture du basket féminin sur ces quatre ou cinq dernières années très intéressante. Ainsi des solutions en interne peuvent être envisagées« , explique t-il à www.magsport06.fr.


Point positif dans cette histoire, Bonelli est aussi l’entraîneur des U18 PACA ce qui va lui permet de jouer sur les deux tableaux et de basculer ses meilleurs potentiels en senior. 


« On garde une priorité pour cette première année en PACA de nos U18. Il n’y aura pas de surclassement permanent. Cependant je l’ai demandé sur une partie d’entre elles pour les faire monter en rotation sur les matchs seniors en fonction des besoins. Je pense que la priorité est d’installer nos sections féminines dans le championnat PACA, et cela commence avec les U18. On pourra compter sur cette génération plus tard pour porter notre équipe senior. Ce n’est pas forcément bon de griller les étapes, laissons nos jeunes pousses grandir, découvrir ce championnat régional et en complément, leurs faire entrevoir à petites doses la catégorie senior. »


Bonelli tempère, attention, son groupe senior n’a pas à rougir et restera compétitif. Huit à neuf joueuses seront sur la ligne de départ sans compter les U18. « On a pas à rougir. Nous gardons tout de même de bons éléments, on manquera juste d’un peu de profondeur de banc. Il faut se servir de cette année pour nous relancer et retrouver le plaisir de jouer en championnat. » Et c’est peut-être justement la force du groupe grassois. Surprendre là où on l’attend le moins…