Par Sudeast Info
Handball : En N2M, les derbies maralpin attendront

La Poule 8 de N2M reprendra les 11 et 12 septembre. BTP Nice recevra Guilherand Granges, Monaco accueillera Saint-Raphaël et en terre niçoise, le Cavigal Nice verra arriver Chateauneuf. Il faudra attendre la sixième journée pour qu’un derby ait lieu : Monaco ira Pasteur, affronter le Cavi.

Basket : Viale entre préparation et incompréhension
L'entraîneur de la PNF du Cavigal Nice connaît son adversaire pour la coupe PACA, mais la date le surprend.
Volley : VBSL repart en RM avec Frager
Christophe Frager, entraînera à la rentrée en Régionale Masculine Laurentine, qui sera la réserve de la Nationale 3 de Pascal Drouot.
Volley : Retour en PNF pour le Cannet
Volontairement, le Cannet-Rocheville a choisi de ne pas faire repartir son équipe n°3 senior en Nationale 3, mais en Pré-Nationale. Explications.
Handball : Ondono veut se relancer
La jeune pivot fait son retour à Antibes, en Nationale 2, après une saison difficile mais enrichissante en D2F.
Handball : OGC Nice en amical le 6 août

L’OGC Nice Handball, qui évolue en Ligue Butagaz Énergie, la première division féminine, débutera sa campagne de matchs amicaux le 6 août prochain, à domicile, contre son homologue de l’élite, Plan-de-Cuques.

Basket : La reprise dans moins de deux mois

C’est une indiscrétion www.magsport06.fr, les championnats Pré-Nationale Masculin et Régionale 2 Masculin vont reprendre le week-end du 18 et 19 septembre. Le reste des divisions régionales devraient débuter une semaine plus tard.

Volley : Des retrouvailles d’entrée de jeu

Dès la première journée, le 3 octobre, aura lieu un derby entre Cannes et le Cannet. « Les équipes vont être renouvelées mais les derbies contre Cannes ont toujours un saveur particulière », confie à www.magsport06.fr Rayna Minkova, la coach cannetanne.

Basket : Grasse amoindri mais compétitif
Entre ses seniors et ses U18 PACA, Jérémie Bonelli ne va pas s'ennuyer à Grasse.
Volley : La R2F d’Antibes recherche une centrale
L'entraîneur de la R2F antiboise cherche à compléter un effectif qui sera à l'image d'un double capitanat.

Basket : Grasse amoindri mais compétitif

Ecrit par Martial Hespel

Entre ses seniors et ses U18 PACA, Jérémie Bonelli ne va pas s'ennuyer à Grasse.

Grasse fera avec les moyens du bord et sans pression dans une année de transition. Voici, sans doute, le mot d’ordre pour les seniors féminines de Jérémie Bonelli qui évolueront au niveau Départemental. En effet, lors de cet intersaison, il n’a purecruter et a vu quatre éléments quitter le groupe : deux pour les études, une pour sa vie professionnelle et une dernière qui arrête tout simplement le basket. Problème. Ces annonces sont arrivées très tard, courant juin, trop tard pour rectifier le tir. 


« Dans le cadre de la situation actuelle, il faut du temps pour le digérer. Ce n’est pas évident. De plus, il y a encore quelques semaines, les restrictions ne nous permettait pas de réaliser des essais ou des détections, c’était difficile. Heureusement le club a une culture du basket féminin sur ces quatre ou cinq dernières années très intéressante. Ainsi des solutions en interne peuvent être envisagées« , explique t-il à www.magsport06.fr.


Point positif dans cette histoire, Bonelli est aussi l’entraîneur des U18 PACA ce qui va lui permet de jouer sur les deux tableaux et de basculer ses meilleurs potentiels en senior. 


« On garde une priorité pour cette première année en PACA de nos U18. Il n’y aura pas de surclassement permanent. Cependant je l’ai demandé sur une partie d’entre elles pour les faire monter en rotation sur les matchs seniors en fonction des besoins. Je pense que la priorité est d’installer nos sections féminines dans le championnat PACA, et cela commence avec les U18. On pourra compter sur cette génération plus tard pour porter notre équipe senior. Ce n’est pas forcément bon de griller les étapes, laissons nos jeunes pousses grandir, découvrir ce championnat régional et en complément, leurs faire entrevoir à petites doses la catégorie senior. »


Bonelli tempère, attention, son groupe senior n’a pas à rougir et restera compétitif. Huit à neuf joueuses seront sur la ligne de départ sans compter les U18. « On a pas à rougir. Nous gardons tout de même de bons éléments, on manquera juste d’un peu de profondeur de banc. Il faut se servir de cette année pour nous relancer et retrouver le plaisir de jouer en championnat. » Et c’est peut-être justement la force du groupe grassois. Surprendre là où on l’attend le moins…