Des Aigles de Nice toujours soudés en Magnus

Autre
H/Glace
  • 16/09/2020

C'est une cinquième saison en Ligue Magnus très particulière qui approche pour les Aigles de Nice de Stan Sutor. Si l'inconnue plane sur la suite des événements en championnat, le staff niçois part lui avec de nombreuses certitudes vis à vis de son groupe avec 90% des joueurs renouvelé. « C'est notre plus grosse satisfaction », confie l'emblématique coach des Aigles sur les réseaux sociaux du club. « Cela prouve qu'on ne s'est pas trompé il y a un an sur le recrutement. En effet malgré un début de saison très difficile où l'on a pas gagné pendant deux mois, chose que je n'ai jamais connu, tout le monde est resté investi et a prouvé à quel point il tenait au club. »

Un sentiment de fierté qui va dans la lignée du changement de politique du club. «  On a choisi de ne plus recruter des garçons qui venaient ici pour se montrer et vite repartir. On a davantage ciblé des garçons qui signent chez nous pour du long terme avec des familles par exemple et cela s'en est clairement ressenti la saison passée. On espère en ramasser les fruits cette année. » Les quelques recrues ont très vite trouvé leur place entre des retours au club ou des arrivés de jouers qui connaissaient déjà plusieurs coéquipiers. Les récents matchs amicaux annulés en raison des cas détectés n'ont pas altéré le moral et la motivation des Niçois.

Et c'est ce week-end, sur trois jours, lors de la Riviera Cup, qui les Niçois pourront vraiment lancer leur préparation. « Lorsque nous avons eu des cas on a dû s'arrêter une quinzaine de jours. Du coup, on doit tout reprendre sur un plan physique. Mais chacun sait relativiser que les cas n'étaient pas grave du tout. On sait qu'on va vivre une saison particulière et que chaque jour nous révèle son lot de surprises. Le moral va bien et – au delà du sportif et du physique – on se demandait comment les têtes allaient réagir : le groupe est facile à gérer. Ces deuxmatchs vont nous permettre plus que jamais de monter en puissance et de réaliser beaucoup de foncier. »

Nice pourra aussi mettre en lumière ce qui pourrait être un véritable atout cette saison si les joueurs confirment les promesses : une défense très grande et sans doute difficile à bouger. Les oppositions contre Mulhouse vendredi et Gap dimanche serviront, à défaut d'être de réels révélateurs tant la situation est particulière, de premier pas vers un championnat où Sutor en appelle au bon sens de chacun.

« On aura nos quarante quatre journées à faire et il faudra, tous ensemble, trouver des moyens pour avancer. Nous aurons, forcément, tous, des cas positifs ici et là et donc des matchs reportés. Tous les clubs devront donc être soudés et s'entendre de la meilleure des façons pour jouer malgré tout et inverser des oppositions s'il le faut. Nous avons un sport particulier avec une saison condensée, il faudra faire des efforts. » Nice débutera son championnat par un très gros morceau à domicile le 26 septembre : Grenoble. Pas le temps de tergiverser. La préparation tronquée pèsera peut-être lourd, mais qu'elle équipe ne sera pas impactée cette année ?

Gardons le contact