« Une salle contre moi me donne le sourire »

Basket
Infos pratiques : 
  • 13/05/2020

Peter Maggio va connaître le troisième club de sa carrière à Cagnes-sur-Mer après avoir joué trois ans au Cannet-Rocheville en U20 puis en Nationale 2 et effectué sa pré-formation à Antibes au Pôle Espoir en minime et cadet.

A 21 ans, le meneur Peter Maggio a donné son accord à Pierre de Marchi pour rejoindre la Nationale 3 de Cagnes-sur-Mer. Les deux hommes évoquent la saison à venir avec ambition.

« Son job sera d'être le chef d'orchestre de mon projet. » Peter Maggio, qui aura 22 ans en juillet prochain, sera à la rentrée le nouveau meneur de jeu de Cagnes-sur-Mer en Nationale 3 et son futur entraîneur, Pierre de Marchi, a une idée bien précise de ce qu'il attend d'un garçon qu'il connait bien. 

« Les meneurs de jeu purs sont devenus très rares. Peter en est un. J'avais déjà voulu le récupérer il y a deux ans lors de ma dernière saison en Nationale 2 au Cannet. Mon meneur de l'époque, David Morabito, prenait sa retraite et entamait une carrière d’entraîneur professionnel. Je cherchais alors un jeune meneur avec des qualités humaines et sportives dans sa lignée. Et Peter était ce meneur. Les aléas sportifs ne m'ont pas permis de travailler avec lui sur cette saison là même s'il s'est entraîné toute l'année avec mon groupe », explique le coach à www.magsport06.fr.

Le CCAB ? Maggio n'en retient en trois ans que de très bons souvenirs et une formation en accéléré comme il le confesse à notre média. « Que ce soit avec Pierre, Vincent Chetail et Fabian Unovis sur le banc, mais aussi Zianveni, Yango, Petiteau Bennett et les autres, j'ai beaucoup appris : une belle expérience et beaucoup d'apprentissage. J'adresse ma gratitude au Président Crespin pour sa confiance ainsi qu'à tous les bénévoles et le public toujours présent à Principiano. »

Mais le meneur de 180 cm se refuse à parler de décroissance à rejoindre la Nationale 3 après avoir évolué en quatrième division. « Avec Pierre nous avons le même projet et la même envie. Ainsi je ne considère pas ça comme une régression. Ce sont juste de nouveaux objectifs pour moi avec plus beaucoup plus de responsabilités. J'essaierai de mener l’équipe le plus haut possible. »

L'objectif sera de jouer le très haut de tableau et pour cela, il sera nécessaire de bien maîtriser les nombreux derbies maralpins qui se dresseront sur la route des Cagnois. Entre Monaco, Antibes, Saint-Laurent du Var et Menton, un championnat interne au 06 rythmera la saison. « Les derbies ? J'adore ça ! C'est là où on voit les vrais joueurs et leurs vrais visages. J'adore quand les salles sont remplies et contre moi. Ca me donne encore plus le sourire. Je suis très excité de commencer le championnat. » 

Après s'être relevé d'une rupture du tendon d'achille avec brio en 2018, voici un nouveau défi qui s'avance devant lui celui qui fera la paire à la mène avec le jeune Anthony Soler.

(Crédit photo : Miko Missana)

Gardons le contact