"Important de conserver un groupe uni"

Basket
Infos pratiques : 
  • 15/02/2021

Ailier, Lucas Vayssette n'a connu qu'un unique club dans sa carrière : Carros depuis 2006. Homme important sur le terrain tant dans le vestiaire, son coach de toujours Laurent Raud, n'a pas hésité, malgré un jeune âge relatif, de lui confier le brassard de Capitaine. 

Capitaine de la Pré-Nationale de Carros à seulement 24 ans, Lucas Vayssette évoque la situation actuelle. Sans défaitisme, il espère des jours meilleurs pour son équipe.

Lucas, quelle est la situation actuelle de ton équipe ?

Ces derniers mois, avec Laurent (Raud, entraîneur ; ndlr) et l'équipe nous avons pu mettre en place quelques entraînements en extérieur. Cela reste compliqué dans le sens où on ne sait pas tellement de quoi demain est fait et puis la météo nous a parfois empêché de nous voir. Personnellement avec le travail qui me prend du temps - je suis dans le médical - je trouve le temps d'aller shooter seul de temps en temps mais ça reste compliqué au niveau collectif de se retrouver.

Cela doit être très frustrant d'avoir traversé une grosse préparation estivale pour ne jouer au final que trois matchs ?

C'est une sensation bizarre mais je pense qu'elle est générale pour tous les sportifs en ce moment. Ca avait déjà commencé la saison dernière avec ce premier confinement : une situation que personne n'avait connue jusqu'à présent. Aujourd'hui, on a toujours autant de mal à nous organiser et nous n'avons aucune visibilité sur l'évolution des choses. 

Il faut réussir à organiser un quotidien viable sur le plan sportif ?

Laurent essaye de varier les possibilités de se retrouver mais ça reste compliqué avec les études et le travail des autres. Et puis il ne faut pas oublier que plusieurs ont des week-ends très chargés car avec le couvre-feu de 18h00 ça réduit les possibilités en semaine. Malgré tout, nous avons la chance d'avoir une équipe très jeune avec des gars chez qui le basket prend beaucoup de place et même si on a du mal à nous regrouper on continue de toucher le ballon chacun de notre côté. 

Il faut arrêter le championnat ? La saison 2020-2021 n'a plus de sens ?

Je pense qu'il n'y a plus d'autres alternatives. Mais ça risque d'être dur pour beaucoup de clubs sur un plan économique mais c'est aussi le cas pour les joueurs qui ont besoin du basket pour leur vie quotidienne. Mais, personnellement, travaillant dans le milieu médical, je vois tout ce qui se passe et la situation n'est vraiment pas évidente à suivre mais ce n'est que mon avis personnel.

Avez-vous déjà commencé à aborder la saison prochaine et la composition de l'effectif ?

Pour le moment, non. On a déjà du mal à prévoir ce qui va se passer la semaine prochaine, alors dans plusieurs mois ça me semble compliqué. Laurent se chargera de ça en temps et en heure. Vu la situation, il est important de conserver un groupe uni et pour cela Laurent essaye de proposer des choses. Du coup, on peut compter sur lui malgré ses vieux genoux pour monter aux Baous (Photo). Il est toujours motivé et ça depuis des années. J'ai commencé le basket avec lui et ça ne change pas !

(Crédit photo : Prenateam)

Gardons le contact