L'Eveil proche de la Région

Basket
Infos pratiques : 

Cette saison, l'équipe fanion de l'Eveil de Nice intègre l'Excellence Départementale Masculine après deux montées en deux ans. Exposition complète du projet niçois.

C'est une aventure qui a commencé il y a deux ans. Au terme de la saison U20 Départementale, Jonnhy Rodrigues, l'entraîneur, voit ses dirigeants à l'Eveil de Nice, Jean-Michel Poupart et Michel Mayer, lui proposer un challenge. Dépourvu d'équipe senior, l'objectif est de se servir de ses U20, pour lancer le projet. Validé. Objectif, créer un groupe. Quatre U20 - Foued Merabet, Hakim Merabet, Amin Bribri et Hugo Bonvini - se lancent dans l'aventure. Bien trop peu et avec seulement trois mutés possibles, Rodrigues a du jouer des coudes pour composer un groupe d'une douzaine d'éléments.

L'aventure commence donc en Honneur Départementale - dixième échelon national - avec l'obligation de résultat à court terme pour vraiment lancer le projet et donner envie à d'autres joueurs de l'intégrer. Ainsi, avec ses armes sur le terrain, mais aussi dans le vestiaire, Rodrigues va inaugurer les premiers matchs. Et ce n'est jamais simple de gérer un groupe jeune, d'une moyenne d'âge de 23 ans. "Il y a des hauts et des bas comme dans chaque groupe. C'est jeune avec ses avantages et ses inconvénients. J'ai une philosophie collective qui me tiens à cœur et résume à elle seule une des valeurs essentielles de ce sport que je veux leur transmettre, un peu comme une ligne de conduite : "Coupe du bois, porte de l'eau." Cette phrase n'est évidement pas de moi, mais elle est à l'image de ce que je veux pour mon équipe. Chacun doit travailler pour l'autre et n'est rien sans l'autre. Alors on travaille dans ce sens", narre t-il à www.magsport06.fr. "S’entraîner dur,  le plus sérieusement possible, avec une feuille de route précise. Bien sur, il a fallu des renforts qui ont adhéré au projet, je pense à Mohamed Chtioui qui a le niveau région, mais qui a trouvé à l’Eveil une structure lui permettant de progresser encore, car il est jeune avec une belle marge de progression." 

Sérieux, envie d'apprendre et de progresser. Voici comment le coach décrit les raisons principales de la réussite de son groupe qui jouera cette saison en Excellence Départementale, après avoir donc réussi deux montées en deux ans. "C’est un groupe jeune, avec l’avantage de courir vite, donc une belle base de jeu rapide. Notre secteur intérieur fait beaucoup de bien sur demi-terrain et bien sûr au rebond." Quelques éléments du groupe possèdent également de belles aptitudes à 3 points. "C’est une équipe bien équilibrée dans l’ensemble, qui manque peut-être de rigueur défensive et de lecture de jeu en attaque. Mais la feuille de route pour la saison prochaine est connue, à moi de mettre tout en œuvre pour que chacun puisse donner le meilleur de lui-même."

"Objectif d'évoluer au niveau Régional"

Deux saisons, deux montées. "Quand on voit qu'à la base nous sommes partis avec un groupe de quatre U20, c'est déjà pas mal." Et si le coach aimerait monter dès cette année en Excellence Régionale Masculine, le projet est aujourd'hui passé sur du long terme, après la nécessité de monter une ou deux fois sur du court terme. "Construisons petit à petit. Mais il est sûr qu’à moyen terme l’objectif sera d’évoluer au niveau régional."

Et pour franchir un nouveau cap, l'Eveil de Nice enregistre les arrivées de deux mutés. "C’est déjà une très belle avancée et un très bon choix pour faire encore un peu plus grandir cette équipe." Le premier, Yannick Rozand, apportera toute son expérience du haut de ses 33 ans. Il arrive de la Trinité où il entraînait l'équipe Excellence Départementale. Vous nous voyez venir ? Rozand connaît donc par cœur ce niveau. "C'est une superbe recrue qui apportera toute son expérience car il a évolué en Nationale 3 à Dijon, en Région à Nice et Cannes. Le fait qu'il ait coaché sera un vrai plus tactiquement." Autre arrivée, Ben Galliano, 28 ans, lui aussi de la Trinité et qui était Cadet France, dans le groupe de Monaco en Nationale 2 et qui a évolué aussi en Région avec le GSEM Nice. "Un joueur hyper explosif avec une bonne lecture de jeu qui apportera sa rigueur et le dépassement de soi."

Mais qui dit deux montées en deux ans et une possible troisième très bientôt, engendre des départs. "Certains sont avec nous depuis le début et je sens que le projet va trop vite pour eux. Malheureusement, il nous est impossible d’avoir une équipe réserve et je ne peux pas leur promettre du temps de jeu équivalent à la saison dernière ou précédente. Ainsi, Hugo Bonvini, un enfant de l’Eveil, va nous quitter, pour des raisons scolaires. Il a débuté en senior, alors qu’il n’était que U17. Une superbe progression avec un potentiel Région."

Pour arriver en forme, la préparation physique va bientôt débuter, le 3 août, au rythme de trois séances par semaine jusqu'au 2 septembre, date du retour en salle. Le championnat reprendra le 4 octobre avec la réception de la réserve de Villeneuve-Loubet. "Le mois d’août est une période importante pour bien travailler physiquement, importante pour l’intégration des recrues et donc pour la cohésion du groupe." Les entraînements se feront au gymnase du collègue Port Lympia. "Pour ce qui est de la feuille de route technique pour la saison j’ai déjà les grandes lignes. Il me reste juste à organiser et planifier la suite."

"Profiter pleinement de l'union des clubs"

Arrive l'interrogation. Quelle place occupe cette équipe fanion de l'Eveil de Nice au sein de la CTC Nice Basket dont la réserve, soutenu par le CTBB Nice, est reléguée de Région et jouera donc en Excellence Départementale cette année. "Les résultats de la saison écoulée font que pour celle à venir, malheureusement, nous aurons quatre équipes de l’union dans la même poule : Eveil, GSEM, ESB et le CTBB. Il est clair que le CTBB, sous le sceaux de la CTC, sera clairement favori à la montée et c’est tant mieux car une équipe de la CTC se doit d’évoluer au minimum en région. Mais l’Eveil de Nice peut avoir un projet sportif ambitieux. Le basket se joue à dix, à chaque match, énormément de bons éléments ne sont pas pris à la CTC chaque année pour raison X ou Y. Ces joueurs doivent pouvoir se tourner, vers une structure niçoise autre que la CTC pour les accueillir, avec le challenge de pouvoir évoluer en Excellence Régionale ou Pré-Nationale. Tous les joueurs Niçois pourront donc profiter pleinement de l'union des clubs."

Une chose est certaine, la CTC offre une vraie alternative aux clubs niçois, comme l'Eveil. "L'Eveil de Nice est un formidable club formateur, aussi bien pour les filles, que pour les garçons. La CTC a pour but, d’inscrire au minimum toutes les catégories de U13 à Senior, en région. C’est formidable pour les enfants, qui ont le niveau région, de pouvoir se retrouver dans une structure d'élite niçoise, pour jouer ensemble plutôt que de s’affronter en département. Ainsi nos jeunes peuvent se confronter aux équipes du Var. La saison dernière L’Eveil de Nice comptait 15 joueurs à la CTC : 7 en U13, 4 en U15, 3 en U20 1 en ERM. A long terme, ces joueurs sont censés pouvoir intégrer l’équipe première de la CTC, qui malheureusement est descendue de NM3 cette saison."

L'objectif de l'Eveil est de faire monter son équipe fanion en Région pour que, ceux qui tenteront d'accéder à l'équipe première de la CTC, sans y parvenir, puissent revenir dans leur club formateur et jouer, d'ici deux ou trois ans, au niveau Région malgré tout. Une chose est certaine, cette saison en Excellence Départementale Masculine, la lutte sera rude entre la réserve de la CTC Nice Basket, l'Eveil de Nice, l'Etoile Saint-Barthélémy, le GSEM Nice, mais aussi le Cavigal Nice, la Trinité et enfin Grasse, Carros, Villeneuve-Loubet, le Cannet-Rocheville et Antibes. Rendez-vous le 4 octobre.

(Crédit photo : Eveil de Nice)

Gardons le contact