Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Villeneuve veut finir le travail

Ecrit par Martial HESPEL

Deuxième de PERM et ainsi virtuellement en ERM, Villeneuve-Loubet compte terminer sa saison en fanfare, mais supplie également Menton de se maintenir en NM3. Le championnat de Pré-Excellence Régionale Masculine est encore long : sept journées doivent être jouées à partir du 16 mars. 

« Nous aborderons les sept dernières rencontres du championnat comme autant de matchs de coupe afin de nous éviter la désillusion de l’an passé où nous manquons l’accession lors de l’ultime journée. » Daniel Fabregat est formel, il veut monter en Excellence Régionale. Villeneuve-Loubet est aujourd’hui dans les clous en se positionnant en deuxième position du championnat de Pré-Excellence Régionale. Si Grimaud/Sainte Maxime ne sera sans doute pas revu, cinq équipes se tiennent en deux points et peuvent légitiment croire en leurs chances. Logiquement, les trois premiers de PERM montent en ERM. 

Oui mais voilà. L’équipe de La Londe, qui fait partie de la Ligue Côte d’Azur, va être reléguée de NM3 à ERM. Ainsi, cela retire une place. Enfin, la NM3 de Menton est aujourd’hui aux portes de la zone rouge. Si l’équipe de Philippe Agostini tombe en ERM, seul le champion de PERM montera en ERM. Comme Grimaud possède un confortable matelas de trois victoires d’avance sur Villeneuve-Loubet à sept journées de la fin du championnat, les espoirs de Fabregat seront quasiment réduits à néant. Ainsi, même en étant deuxième du championnat, Villeneuve-Loubet n’a pas totalement son destin entre ses mains. « Menton relégué en ERM ? Ne parlons pas de malheur », souffle l’entraîneur villeneuvois.

« Un avenir sous les meilleurs auspices »

Mais à l’ESVL on reste confiant, on croit en soi, avant de regarder les résultats des voisins des Alpes-Maritimes. « L’avenir se présente sous les meilleurs auspices puisque je récupère enfin la totalité de mon effectif suite à de nombreux pépins et blessures. » Il faudra toutes les forces vives de l’équipe d’ici quinze jours et la fin de la trêve. Le 16 mars, Villeneuve-Loubet se déplace à Grasse (3e), puis va recevoir la CT BAC / CTBB (4e), avant d’aller à Grimaud/Sainte Maxime (1er) et enfin d’accueillir le 6 avril la réserve de Saint-Laurent (5e). Un programme démentiel. Il est à signaler que la réserve Laurentine, bien qu’ayant son équipe première en NM3, a parfaitement le droit de monter en ERM. Un adversaire direct à la montée supplémentaire. 

« Il faut savoir qu’à ce stade du championnat, chaque point perdu coûte cher et à mon avis l’équipe qui fera preuve du meilleur mental terminera à la deuxième place synonyme de montée puisque Grimaud/Sainte Maxime, leader avec trois victoires de plus que nous, semble désormais, au vue de son calendrier, intouchable. » Le championnat fait donc une pause entre le 16 février et le 16 mars. Une trêve « malvenue » pour l’entraîneur puisque son équipe restait sur trois succès probants. « Pendant la trêve les joueurs ont eu droit à dix jours de repos et nous avons repris par des entraînements intensifs. Avec l’apport d’un ou deux matchs amicaux nous serons fin prêts pour Grasse. »

(crédit photo : ES Villeneuve-Loubet Basket)



Voir plus d'articles de la même catégorie