Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Vence, vers d’autres cieux

Ecrit par Martial HESPEL

Quelques semaines après la tragique disparition de son Président Nicolas Gagnasso, Vence se remet en marche pour une nouvelle saison. La mémoire en fil conducteur.
 
Malgré sa place de lanterne rouge d’ERM la saison passée, avec seulement trois victoires au compteur, Vence conserve sa place dans la division grâce à plusieurs désistements. « Cela nous convient particulièrement pour les ambitions du club à plus ou moins long terme », dévoile à www.magsport06.fr le nouvel entraîneur de l’Excellence Régionale Masculine, Didier Cots. « Je suis arrivé dans l’équipe technique la saison dernière pour m’occuper des -18 ans suite à la disparition tragique de notre Président. Le responsable administratif de l’ERM et notre directeur technique m’ont demandé de reprendre les commandes de cette équipe. J’ai accepté avec grand plaisir. »
 
Malgré les difficultés sportives du groupe lors de la saison écoulée, il va peu évoluer. A la différence près que des anciens reviennent, quelques recrues sont aussi à signaler mais l’important pour Cots est surtout d’intégrer des jeunes, « sur certaines rencontres pourquoi pas faire monter des -18 ans. » A ce titre, et pour créer une osmose entre les générations, Cots cherchera, avant les résultats, à trouver une cohésion de groupe et une compréhension des attentes de l’autre « pour avancer tous ensemble. »
 
« Jouer le milieu de tableau »
 
Ce mélange commencera à s’apprivoiser à la mi-août. « En partenariat avec le club de La Colle-sur-Loup, il nous est possible d’utiliser la piste du stade de foot et ce dès la mi-août. » Le programme de matchs ou de tournois amicaux, dans l’optique de trouver au plus vite des automatismes, sera très prochainement mis en place. Avant de penser à jouer les premiers rôles en ERM, l’entraîneur vençois cherchera le maintien car il ne faudra peut-être pas compter chaque années sur plusieurs disistements pour sauver la peau du VHBS.
 
« L’objectif sportif est la cohésion et l’intégration des jeunes. Au vu des derniers entraînements et des noms qui apparaissent, je pense jouer le milieu de tableau. » Mais c’est un championnat relevé qui attend les Vençois avec, pour n’évoquer que les autres clubs des Alpes-Maritimes, Carros qui ne voudra pas passer une seconde fois à côté de la montée, mais aussi la réserve du Bâtiment Nice, qui ne se privera pour décrocher un ticket en PNM et ainsi se rapprocher de sa N3M. C’est également le cas pour le Cros-de-Cagnes où l’équipe une veut monter en N3M, si ce scénario s’écrit, sa réserve a affiché son ambition de suivre le mouvement. Avec la montée de la réserve du Cavigal en N3M, la place en PNM est vacante, alors, si l’ERM niçoise a une ouverture… Enfin, l’ASPTT Grasse ne voudra pas sans doute revivre une saison difficile. Il y a un an, la formation azuréenne a été plombée par un début de saison compliqué avec une seule victoire pour six défaites, lors des sept premières journées.
 
« Ca devrait bien se passer »
 
« Il faut que j’apprenne à bien connaître tous mes joueurs mais ça devrait bien se passer. » Comme déjà évoqué plus haut, c’est un véritable soulagement pour le club de s’être maintenu en coulisse en ERM. Car selon les propos de Cots, les années à venir seront fleurissantes. « Il y a déjà un très bon travail de fait sur les -16 ans. Pour les -18 ans, à nous de proposer aux jeunes un niveau de jeu intéressant et aussi de bien leur faire sentir qu’ils sont les bienvenus en ERM », mais le rapelle à l’ordre n’est jamais loin, « il ne faut pas qu’ils oublient que tout passe par le travail, la rigueur et le respect. Rien n’est acquis d’avance dans ce sport, comme dans tout autre sport d’ailleurs. »
 
Le lien entre les seniors et les -18 ans sera facilité puisque le technicien jouera sur les deux tableaux. « Il me sera plus facile d’intégrer dans -18 ans puisque je vais les entraîner avec le concours d’un de mes camarades. Ce qui me permettra de voir les plus méritants. » Attention donc. Chaque -18 ans aura sa chance, si l’investissement et le niveau sont au rendez-vous, mais méfiance aussi du côté des seniors de ne pas trop s’endormir au risque de se voir pousser sur le banc un garçons de dix ou quinze ans plus jeune qu’eux. Une saine concurence qui devra aider chacun à progresser.
 
(Crédit photo : Vence Handball Sport)


Voir plus d'articles de la même catégorie