Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Vence ne s’avoue pas vaincu

Ecrit par Martial HESPEL

Comme la saison dernière, Vence vit une saison galère en Excellence Territoire Masculine avec beaucoup d’agitations. Mais le VHB s’adapte et ne renonce pas. Son maintien à la dernière journée il y a un an est encore dans les esprits.

Douze défaites pour une victoire sur tapis vert, voici le triste bilan de l’ETM de Vence, lanterne rouge. Sa seule victoire est le fruit d’une erreur de Cagnes-sur-Mer qui a aligné un joueur non qualifié. Une aubaine pour Vence qui avait perdu à domicile 23-28. « Une victoire au combien importante », ne cache pas pour www.magsport06.fr Florent Presotto, cadre de l’équipe senior et responsable de la catégorie -18 du club.

Pour comprendre ces difficultés, il faut remonter à la saison passée. Le groupe était déjà en difficulté et, en milieu de saison, pourtant plein de bonnes volontés et très motivé, le coach Didier Cots avait jeté l’éponge. Finalement, c’est à la dernière journée que Vence a décroché son maintien. « Nous avons démarré la saison sans trop savoir quel était le projet ainsi que l’entraineur. Après un maintien sur la dernière journée l’an passé, le début de saison fut assez amer. En fin de compte un entraîneur a repris l’équipe avec comme objectif le maintien sur un projet défensif pour la cohésion du groupe. Nous avons eu pas mal de départs de joueurs mais aussi quelques arrivées d’anciens et deux ou trois montées de -18. »

Mais ça n’a pas fonctionné. Il y a bien eu quelques matchs accrochés, mais aucune victoire sur le terrain : 26-24 le 11 octobre à Pasteur contre le Cavigal Nice, 34-35 à domicile contre Hyères le 12 décembre ou, plus récemment, encore à domicile le 23 janvier 32-35 contre Mandelieu. « Contre le Cavigal Nice nous avons manqué de concentration et de rigueur défensive. Hyères, un match très serré, une bonne réussite de leur part sur leur phase d’attaque, nous n’avons pas su adapter notre système défensif et un gros manque de rotation. Pour finir sur ce match, une rencontre très mal gérée par l’arbitrage et la table. De nombreux malentendus entre les arbitres tout d’abord et la table qui arrêta le match plusieurs minutes à plusieurs reprises… »

L’opposition face à Mandelieu reste le match référence de Vence. Relégué de Pré-Nationale, Mandelieu peut compter sur le deuxième meilleur du championnat, Yohan Crespin. « C’est une équipe cohérente dans le jeu et un bon buteur. Mais nous avons toujours un manque de rotation dans notre collectif qui se retrouve souvent à bout de souffle sur les fins de rencontre. Le manque de rotation est tout simplement le résultat du manque de licenciés en seniors et des blessés. »

Alors, comme il y a un an avec Cots, l’entraîneur en place décide d’arrêter l’encadrement de l’équipe. « Avec le président Pierre Cabeza nous avons vite réagi en rappelant un ancien coach et un nouvel entraineur. Nous croyons toujours au maintien, mais pas seulement, nous croyons surtout en nos jeunes, nous avons aujourd’hui les trois quarts de l’équipe composée de jeunes joueurs. Les semaines d’entrainements tournent très bien avec les -18 ans sur tous les entrainements afin d’en intégrer sur les matchs et les préparer pour la saison prochaine. » Presotto affirme à notre média qu’un nouveau projet est en place et que les futurs matchs le montreront. « Le groupe est très soudé et on voit apparaitre de vraies relations amicales. »

Vence a encore neuf matchs pour concrétiser son opération maintien. Beaucoup et si peu à la fois. Surtout que les deux prochains seront sans doute décisifs pour les Vençois : ce samedi à domicile à 21h00 face au Cavigal Nice et le 12 mars, toujours à Maxime Candau, contre Grasse. « Les prochains matchs seront cruciaux en points. Notre effectif sera bien évidement au complet avec un mélange de jeunesse et d’expérience et j’espère jusqu’à la fin de l’année. Je laisse les équipes adverses découvrir notre projet de jeu sur le terrain, on verra les résultats à la fin de l’année. »

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie