Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Vence attend des jours meilleurs

Ecrit par Martial HESPEL

Amputé de nombreux joueurs, dont ses gauchers, l’ERM de Vence souffre depuis quelques matchs. Sa dernière défaite face au Cavigal (41-24) témoigne que la trêve arrive au bon moment. 

Après un très bon début de saison, avec trois victoires lors des quatre premières journées, l’Excellence Régionale Masculine de Vence a, malgré elle, donné un grand coup de frein depuis quelques temps. L’équipe a reculé au classement et vient de prendre une claque à Pasteur, 41-24, face à l’équipe 3 du Cavigal, pourtant privée de gardien, suite aux blessures d’Ivan Mendez et de Nourreddine Yahaya. Le score était déjà de 20-10 à la pause. « Il me manque cinq joueurs de mon sept majeur », confie à la fin de la rencontre Didier Cots, l’entraîneur de Vence, à www.magsport06.fr. Un premier est blessé jusqu’au mois de février, un autre va retirer son attelle d’ici une semaine, un troisième est blessé aux adducteurs etc… 

« On est pas très nombreux à la base, quinze ou seize joueurs. J’ai moins de -18 ans que prévu. Alors en ce moment on compose comme on peut, avec ce qu’on a. Depuis le début de saison, je n’ai jamais joué avec mon sept majeur. Aujourd’hui, mes gauchers sont blessés. » Face aux Niçois, l’écart s’est creusé minute par minute. « On a joué trop souvent à 5 contre 6. On prend trop de deux minutes de suspension. En défense, nous n’avons pas mis assez d’impact en étant trop spectateurs. » L’année 2014 est logiquement terminée pour Vence qui a demandé le report de son match contre Hyères qui devait avoir lieu le 14 décembre prochain. La salle vençoise n’étant pas disponible.

« Tirer le groupe vers le haut »

Après huit journées, le bilan des Vençois est à l’équilibre, avec quatre défaites pour quatre victoires. « Ce qui m’intéresse, c’est de viser le maintien. Garder ce niveau pour cette année, créer un groupe. Quand je suis arrivé le groupe était un peu éparse. » C’est en effet la première saison de Cots à la tête du groupe. « C’est la première fois que je coache à ce niveau. Je ne suis qu’un petit animateur. C’est tout ce que j’ai. Mon parcours personnel n’a pas été très bon, mais long. Alors, j’essaye d’utiliser mon expérience pour tirer le groupe vers le haut. Au risque de me répéter, cette année, je ne vise que le maintien. Mais avec mon groupe au complet, on risque d’en surprendre plus d’un. »

Pour la saison prochaine, Cots sera peut-être plus ambitieux. Il pourra compter sur le renfort de quelques -18 ans qui jouent déjà au niveau régional, grâce à l’Entente avec Carros et Villeneuve-Loubet. Les jeunes vençois connaissent donc déjà le jeu varois et les déplacements dans le département voisin. « Les gamins, ça galopent. Ils ont envie de jouer. L’Entente est excessivement bien pour eux. » Mais avant ça, Cots attend avec impatience le renfort de ses blessés pour assurer le plus tôt possible, son objectif, le maintien. « L’état d’esprit est malgré tout au rendez-vous. On reste solidaire, très solidaire. La trêve va nous permettre de parler et de récupérer nos qualités physiques. »



Voir plus d'articles de la même catégorie