Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Vebobe et Golfe-Juan augmentent le rythme

Ecrit par Martial HESPEL

Après une semaine de préparation, la NM2 de Golfe-Juan joue son premier match amical ce mardi à domicile. L’occasion pour Vebobe de continuer à s’imposer dans le groupe.

Diego Vebobe a repris ses marques à Golfe-Juan / Vallauris. Nous conservé par Monaco au moment de la montée en Pro A, le Maralpin a décidé de retourner en Nationale 2 pour porter à nouveau les couleurs de l’Azurea, après y avoir déjà évolué de 2003 à 2006. Le basketeur souhaite toujours jouer à un bon niveau, mais il n’a pas cherché un club d’un niveau supérieur, laissant à sa vie professionnelle, dans l’immobilier, la priorité. « Tout se passe très bien. J’ai retrouvé ce club sympa avec des gars avec qui j’ai joué à Monaco comme Marco, Benett et Trifogli. Les autres, je les connais aussi, on est tous des joueurs locaux. Avec Brice (Tardevet l’entraîneur ; ndlr) on se connait depuis que je suis gamin. On a un bon groupe. J’ai vraiment hâte que ça commence », s’impatiente t-il auprès de www.magsport06.fr.

La première semaine a plutôt été une remise en route pour démarrer les jambes. Depuis ce lundi, le rythme s’accélère avec les premiers matchs amicaux qui arrivent. Golfe-Juan se prépare donc pour jouer cette saison, au minimum, la cinquième place. Sixième l’an passé, le groupe a clairement les moyens de jouer le très haut de tableau cette année même si le club n’aspire pas à monter en Nationale 1. Mais pour accrocher le top 5, voir le podium, il faudra concilier deux choses : continuer à être irrésistible à domicile et gagner plus souvent à l’extérieur. Moussa Badiane et ses équipiers n’ont en effet perdu que deux fois à la maison, mais gagné seulement trois fois hors de leurs bases. « Je pense que pour les matchs à l’extérieur c’est plus un souci de déplacement où il faut encaisser les heures de trajets », pense Vebobe. Golfe-Juan est en effet complètement isolé dans le sud-est.

Mais l’ancien capitaine de Monaco se veut confiant. « On a un groupe qui a du vécu et qui sait jouer au basket. On doit être capable de gérer la situation. Cette année on va tout faire pour combler ce petit manque qu’il y avait. On oublie l’année dernière et on avance. Sauf catastrophe, on doit être capable de jouer les premières places. On verra car le championnat est costaud. Il y a vraiment de belles équipes qui se sont renforcées : ça joue bien au basket. Mais on en a largement les capacités. »

Vebobe va retrouver un niveau qu’il a quitté il y a cinq ans lorsque Monaco est monté en Nationale 1. Un niveau qui, selon lui, est meilleur chaque année. « Le niveau est bon. Il y a pas mal de joueurs qui sont capables de jouer dans les divisions supérieures. Certains sont plutôt en fin de carrière et d’autres ne sont pas passés par les centres de formation et donc jouent entre la Nationale 1 et la Nationale 3. Nous, on a vraiment une belle équipe. Après il y a en d’autres comme Montbrison qui ont une autre organisation en s’entraînant deux fois par jour. Des clubs ont beaucoup d’ambitions. La Nationale 2 c’est vraiment un championnat où tu peux prendre beaucoup de plaisir. La seule différence avec les niveaux supérieurs, c’est le physique. »

C’est une formation azuréenne dirigée pour la septième saison consécutive par Brice Tardevet qui s’avance vers le début du championnat. Un homme particulièrement apprécié par Vebobe. « Brice met en avant le côté humain du projet. Il a de bons gars à diriger et il tient à eux. Il nous a fait comprendre qu’il ne voulait pas qu’on reproduise les mêmes erreurs que l’année dernière à l’extérieur. Je sens le coach très motivé et j’ai vraiment hâte de voir ce qu’on peut donner. » Si tout se passe comme prévu, Golfe-Juan devrait être très haut au classement mi-avril avant de conclure sa saison par trois déplacements lors des quatre dernières journées. Tout peut se jouer là. Ce mardi, les supporters de l’Azrurea auront l’occasion de voir pour la première fois en match la nouvelle équipe. Match amical, à 18h30, à Allinéi, contre l’Université Américaine de North Dakota. C’est parti !

(Crédit photo : AGJVB)



Voir plus d'articles de la même catégorie