Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Une tournoi humain et sportif

Ecrit par Martial HESPEL

Vous jouez au futsal ? Mais vous ne connaissez pas le Tournoi International Cannes Côte d’Azur – Challenge Marylène Fabre ? Vous êtes bien le seul. En effet pour sa septième édition, l’épreuve azuréenne a reçu soixante-dix candidatures pour seulement seize places. « Nous avons décidé de renouveler à 80% la composition du tournoi », explique Christophe Gantelet, l’un des organisateurs. « Beaucoup d’équipes veulent participer mais on ne peut pas prendre les mêmes tous les ans. Venir à Cannes, au mois de juin, pour un tournoi officiel, homologué par la Ligue de Méditerranée, ça donne forcément envie ». Une promotion qui permet au tournoi de compter sur cinq arbitres officiels, choisi par Gilles Ermani, président de la commission d’arbitrage du District de la Côte d’Azur. « C’est indispensable pour notre crédibilité », explique Christophe. Ce dernier a également signalé qu’à peine le tournoi terminé, les premières demandes d’engagements pour l’année prochaine étaient déjà arrivées.

 

« Un niveau de jeu très élevé »

 

Le tournoi était organisé avec quatre groupes de quatre équipes. Tous les matchs de poules se jouent sur dix-huit minutes le samedi 22 juin. Les deux premiers sont qualifiés pour la phase finale du dimanche 23 juin, tout comme les deux derniers des groupes pour la phase de la consolante. Ces rencontres se déroulent sur deux mi-temps de douze minutes. Enfin la finale clôture le tournoi en deux périodes de quinze minutes. « Le niveau de jeu était très élevé et à la fin du week-end les jambes sont lourdes », souligne Christophe. « J’ai trouvé que cette septième édition était la plus aboutie. Au niveau du jeu, avec des équipes composées uniquement de vrais joueurs futsal, avec une licence futsal, c’était impressionnant ». Gantelet souligne également « l’extraordinaire pédagogie et l’excellent arbitrage de Romain Lasalle, Kamel Chliba, Amri Deghdiche, Carlos Correa et El Meddah Djelloul. Ce tournoi est également réussi grâce à leur pédagogie. Merci à monsieur Gilles Ermani ».

 

De la musique après le sportif

 

Depuis deux ans, le tournoi cannois collabore avec l’association « Un regard un sourire », créé par Michel Fabre, veuf de Marylène Fabre. « Le contact s’est fait par rapport au travail. Un ami m’a parlé de monsieur Fabre qui tenait deux magasins Espace Foot à Toulon et à Fréjus. Nous sommes entrés en relation pour tout ce qui est récompenses, trophées etc… Et puis, monsieur Fabre m’a parlé de son association ». L’an passé une partie des recettes du tournoi a permis à l’association d’acheter une pompe à morphine d’une valeur de 1500 euros. « Cette association vient au soutien des personnes en détresse physique mais surtout psychologique ». Pour cette édition, les relations avec le club cannois de futsal et l’association ont franchi un nouveau cap : « Michel, Mickaël, Sonia et Brice Favre sont venus remettre les coupes avec des jeunes de l’association et ils ont également tenus la buvette pour nous aider. Un camion réfrigéré a également été amené par leurs soins », admire Gantelet. Malheureusement, suite à plusieurs aléas financiers négatifs durant la saison, le Cannes Futsal n’a pas pu honorer un chèque à la hauteur de l’édition précédente : « le chèque de cette année n’est que de 400 euros pour l’instant ». Car en effet, voulant offrir davantage à l’association, plusieurs concerts de Jazz vont être organisés pour compléter le chèque et toutes les recettes seront pour l’association : « Michel en est fan ».

 

Demain se prépare aujourd’hui

 

Gantelet va donc, avec ses concerts, s’offrir un after. « L’organisation c’est dix mois de travail. Tous les jours ont planche dessus. Il faut prendre du temps sur sa vie de famille, sur le boulot etc… Et lundi, lorsque le tournoi 2013 était bouclé, j’étais triste et un grand vide m’a envahit : c’est fini ». Mais que Gantelet et ses acolytites Mickaël Geloni, Guillaume Prodel, Grégory Bourre, Stéphane Cordier, Djamel Kehili, et Franck Fallara se rassurent. L’édition 2014 a déjà débuté. En plus des premières inscriptions, les premiers rendez-vous pour trouver les lots du tournoi à venir approchent.

____________________________

 

Liste des équipes participantes :

Valente Junior (Luxembourg), Avignon Futsal, Cavaillon Futsal, Roubaix, Sin Le Noble ACG, Port de Bouc, Futsal Lac Annecy, Dignes Futsal, ASC Dervallière (Nantes), AS Niçoise, Nîmes Futsal, Etoile Futsal Melun, Red Star 93, Classic Saint-Jean du Var, Cannes Futsal et le FC Fellow Nice.

 

Résultats :

Les demi-finales ont opposé Avignon à Cavaillon et Melun à Valente Junior. Avignon s’est imposé 4-2 et Melun a gagné 4-1. La finale a été haletante. Si rapidement, Melun a mené 4-0, Avignon est venu échouer à 4-3. Le titre de meilleur gardien du tournoi a été décerné au portier de Melun, ancien troisième gardien du PSG dans les années 2000. Le titre de meilleur joueur a également été décroché par un élement de Melun. Valente Junior et l’AS Niçoise ont obtenu le prix du fair-play.



Voir plus d'articles de la même catégorie