Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Une salle contre moi me donne le sourire »

Ecrit par Martial HESPEL

A 21 ans, le meneur Peter Maggio a donné son accord à Pierre de Marchi pour rejoindre la Nationale 3 de Cagnes-sur-Mer. Les deux hommes évoquent la saison à venir avec ambition.

« Son job sera d’être le chef d’orchestre de mon projet. » Peter Maggio, qui aura 22 ans en juillet prochain, sera à la rentrée le nouveau meneur de jeu de Cagnes-sur-Mer en Nationale 3 et son futur entraîneur, Pierre de Marchi, a une idée bien précise de ce qu’il attend d’un garçon qu’il connait bien. 

« Les meneurs de jeu purs sont devenus très rares. Peter en est un. J’avais déjà voulu le récupérer il y a deux ans lors de ma dernière saison en Nationale 2 au Cannet. Mon meneur de l’époque, David Morabito, prenait sa retraite et entamait une carrière d’entraîneur professionnel. Je cherchais alors un jeune meneur avec des qualités humaines et sportives dans sa lignée. Et Peter était ce meneur. Les aléas sportifs ne m’ont pas permis de travailler avec lui sur cette saison là même s’il s’est entraîné toute l’année avec mon groupe », explique le coach à www.magsport06.fr.

Le CCAB ? Maggio n’en retient en trois ans que de très bons souvenirs et une formation en accéléré comme il le confesse à notre média. « Que ce soit avec Pierre, Vincent Chetail et Fabian Unovis sur le banc, mais aussi Zianveni, Yango, Petiteau Bennett et les autres, j’ai beaucoup appris : une belle expérience et beaucoup d’apprentissage. J’adresse ma gratitude au Président Crespin pour sa confiance ainsi qu’à tous les bénévoles et le public toujours présent à Principiano. »

Mais le meneur de 180 cm se refuse à parler de décroissance à rejoindre la Nationale 3 après avoir évolué en quatrième division. « Avec Pierre nous avons le même projet et la même envie. Ainsi je ne considère pas ça comme une régression. Ce sont juste de nouveaux objectifs pour moi avec plus beaucoup plus de responsabilités. J’essaierai de mener l’équipe le plus haut possible. »

L’objectif sera de jouer le très haut de tableau et pour cela, il sera nécessaire de bien maîtriser les nombreux derbies maralpins qui se dresseront sur la route des Cagnois. Entre Monaco, Antibes, Saint-Laurent du Var et Menton, un championnat interne au 06 rythmera la saison. « Les derbies ? J’adore ça ! C’est là où on voit les vrais joueurs et leurs vrais visages. J’adore quand les salles sont remplies et contre moi. Ca me donne encore plus le sourire. Je suis très excité de commencer le championnat. » 

Après s’être relevé d’une rupture du tendon d’achille avec brio en 2018, voici un nouveau défi qui s’avance devant lui celui qui fera la paire à la mène avec le jeune Anthony Soler.

(Crédit photo : Miko Missana)



Voir plus d'articles de la même catégorie