Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Une PNF antiboise renforcée

Ecrit par Martial HESPEL

Promue à la rentrée en PNF, la réserve antiboise n’a pas tardé à refaire parler d’elle. En progression, le club doit y jouer les premiers rôles pour soutenir au mieux une N2F ambitieuse.

Pas de figuration ! Loin de là. De retour dans le paysage du handball féminin maralpin il y a tout juste un an, la réserve de la Nationale 2 n’a pas fait dans la dentelle. Si la saison n’a pu aller à son terme, le groupe de Jérémy Schneider a empilé les succès tout au long de l’exercice ne concédant qu’un match nul : corrigé par une victoire au retour. La montée n’en est que naturelle en Pré-Nationale et l’intégralité des joueuses d’expériences qui avaient remis les chaussures pour aider le club dans son projet, se laissent finalement tenter par une nouvelle saison.

Un championnat qui s’annonce plus intense en Pré-Nationale avec un niveau accru et une organisation différente avec cette fois deux entraînements par semaine et non plus un seul : indispensable. Le club agrandit son staff technique également avec l’arrivée en provenance de Grasse de Jérémy Chauvel qui va reformer le duo avec Schneider, lui aussi transfuge il y a un an du PGHB. Le recrutement, lui, s’est organisé sous deux chemins. Le premier, en interne, avec l’intégration appuyée des U18 du club qui viennent de passer sous les ordres de Kafilou Gomis puis de Davor Brkljacic. Plusieurs ont fait certaines de leurs armes au niveau Départemental. La PNF sera une accélération pour taper prochainement à la porte de la Nationale 2 comme certaines le font déjà.

Et puis, un recrutement de l’extérieur toujours sous l’égide de l’expérience. En premier lieu, Shirley Guillemenot en provenance du BTP Nice. Formatrice dans l’âme aux résultats qui ne sont plus à prouver, elle possède, avec sa polyvalence sur le terrain, le profil idéal dans le contexte antibois. Fanny Beauruelle aura un rôle similaire. Arrière et demi-centre, elle offrira au duo de Jérémy, avec qui elle a travaillé à Grasse, une confiance et un palette qui ne seront que bénéfique à l’évolution du groupe. Et enfin, bien connu de Saint-Claude, Marine Pastorelli, qui fait son retour, enchantée de rejouer avec des amies proches à un niveau compétitif. Trois profils qui devraient parfaitement se fondre dans le collectif pour jouer, peut-être, autre chose qu’un simple maintien.

« On sera compétitif pour la première année à ce niveau. Les filles ont toutes adhéré à l’implication supplémentaire qu’il faudra mettre par rapport à une saison en Départementale. C’est un vrai challenge d’évoluer à un niveau supérieur », raconte Schneider sur le site internet du club. Selon nos informations, le recrutement pourrait ne pas être terminé…

(Crédit photo : René Vinci)



Voir plus d'articles de la même catégorie