Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Une nouvelle ère au Cannet-Rocheville

Ecrit par Martial HESPEL

Bien calé en milieu de tableau de N2M au moment de l’arrêt du championnat, le CCAB réduit sa voilure et va désormais adopter une autre stratégie pour durer dans le temps.

Une nouvelle saison se présente en Nationale 2 pour le Cannet-Rocheville et avec beaucoup de changements. Alors que Vincent Chetail a été remplacé par l’un de ses ex-joueurs, Maxime Zianveni, plusieurs garçons ont également retiré leur maillot. Certains comme Maggio ou Galas ont rejoint le championnat Nationale 3, Agostini a lui arrêté, quant à Racine il s’est envolé en Nationale 1. « Avec Maxime, nous avons gardé le noyau dur du groupe. Il y a eu des départs, des arrêts, mais aussi des retours comme Matthias Piault et Yannick Zachée. Ce sont des rassembleurs, des combatifs, notamment en défense. De vrais compétiteurs qui montreront l’exemple », rassure le Président Yves Crespin pour www.magsport06.fr.

Quant aux autres, on pense à Top, Guadagni ou encore Mundo, ce sont à la fois des paris et des joueurs jeunes qui connaissent ce niveau : venant de la Nationale 3 ou aussi de la Nationale 2. « Nous avons renforcé le groupe avec les moyens du bord en faisant notamment confiance aux jeunes.  Lilo Guistiniani et Noa Sebag intègrent l’effectif. Il faut être réaliste. Maxime ne peut composer avec les mêmes moyens que Vincent Chetail les saisons précédentes. On ne va pas pleurer, c’est comme ça, mais la baisse des sponsors est réelle. Malgré tout, l’équipe est équilibrée. Il faudra que Maxime créé un dynamisme commun entre les jeunes et les anciens. »

Des objectifs qui iront de concert avec la composition du groupe. Aucune star, un effectif qui ne devra faire qu’un pour décrocher l’objectif du Président : le maintien et rien d’autre. « A la vue de nos finances, nous visons le maintien tout en formant nos jeunes et d’autres qui voudraient franchir un palier avec nous en s’imposant dans un championnat Nationale 2 qui s’est considérablement densifié au fil des années. On prend bien entendu comme exemple Alexis Racine qui, après avoir été très bon chez nous, va jouer en Nationale 1 à la rentrée. Nous en sommes très fiers et nous sommes très heureux pour lui. » Reste à savoir également si, comme pour la courte saison 2019-2020, le championnat affichera la même homogénéité où certains relégables au moment du confinement avaient gagné déjà sept fois !

Une nouvelle ère s’ouvre pour le CCAB qui appliquera à Principiano une stratégie nouvelle. Celle de devenir un tremplin reconnu vers des divisions supérieures. 

(Crédit photo : Miko Missana)



Voir plus d'articles de la même catégorie