Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Une mi-temps référence »

Ecrit par Martial HESPEL

Après un début de saison difficile composé de trois défaites pour une victoire, la NM3 de Saint-Laurent a relevé la tête ce samedi contre le SMUC (78-65). Analyse du coach laurentin Christian Delgado.

Coach, comment s’est construite la victoire contre Marseille ?

En deux temps. On réalise une première mi-temps catastrophique. Nous sommes totalement à la dérive défensivement comme offensivement. Mes joueurs s’énervent : on perd la bataille. On compte à un moment donné 22 points de retard. 

Comment l’expliquer ?

Je ne sais pas… Peut-être la pression après de mauvaises prestations. La peur de mal faire. Tout cela influe beaucoup. Mais tout de même, oui on peut douter offensivement au shoot, mais en défense nous devant être présent. 

La deuxième mi-temps à donc été d’un tout autre contenu ?

Pour tout dire, même moi j’étais dans le précipice. J’ai donné des consignes aux garçons pour ne pas sauter totalement. Tout a été suivi à la lettre. Sincèrement, j’avais du mal à croire à une remontée et encore moins à cette écart de 13 points. Mes garçons ont enfin joué à leur niveau et se sont affirmés offensivement. Je souligne les performances de Laurent Pellegrin et de Rodrigue Monge. 

C’est une mi-temps référence pour la suite de la saison ?

Oui. Tellement que je ne sais pas si on peut encore jouer à ce niveau. Si oui, ça serait une vraie embellie. Maintenant mon équipe sait quoi faire pour se rapprocher le plus possible de ses vingt minutes de grande qualité. Nous ne devons plus respecter nos adversaires comme nous l’avons fait. Il ne faut plus les laisser traverser la raquette de cette façon, ni les laisser armer aussi facilement au shoot. Maintenant on sait qu’on peut le faire.

Comment s’annonce la semaine à venir avant un déplacement dans la salle de la réserve de Saint-Vallier le 26 octobre ?

Nous allons savourer et les garçons seront sans doute euphoriques. Mais le championnat va vite nous rattraper avec ce match chez une réserve de Pro B. Contrairement à beaucoup de réserves, Sain-Vallier possède une vraie équipe type. Ça ne bouge pas beaucoup d’un match à l’autre. Nous allons essayer de gagner pour rattraper notre match perdu à domicile contre Hyères/Toulon lors de la première journée. A un moment ou à un autre, pour revenir dans la première partie du classement, il va falloir aller en gagner une hors de nos bases. A Menton on ne passe pas loin : on fait un demi-match. Ce samedi soir contre le SMUC, nous avons vu comment faire. A nous de rééditer cette deuxième mi-temps. 



Voir plus d'articles de la même catégorie