Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Une erreur de débutant »

Ecrit par Martial HESPEL

Si elle est toujours invaincue, la N3F d’Antibes a lâché son premier point de la saison après huit journées. Un succès en cinq sets contre le dernier avec un mea-culpa du coach Olivier Costarella auprès de www.magsport06.fr.

Lorsque le leader invaincu reçoit la lanterne rouge, Puygouzon / Castelneau-de-Lévis, qui est toujours à la recherche de sa première victoire, on s’attend à une affaire rapidement réglée. Ce fut le cas en début de match avec un premier set 25-21 et un deuxième 25-7. Un premier assez serré mais que le leader maîtrise et un second qui fût une formalité. « Notre adversaire n’arrivait pas à sortir la tête de l’eau en début de match mais avec ce qu’il a produit par la suite, il ne restera pas dernier longtemps. Elles ont pris beaucoup de risque au service avec de la réussite et se sont très bien battues. »

En effet, par la suite, Antibes ne va pas conserver son rythme. « Nous n’avons pas eu l’agressivité et la lucidité nécessaire. Je m’inclue dans la critique. Au troisième set, je commet une erreur de débutant qui remet en selle Puygouzon. » Souhaitant donner du temps de jeu à celles qui ont commencé sur le banc et qui en ont peut-être moins depuis le début de saison, Costarella va trop modifier l’équipe. « Je perturbe l’équilibre qu’on a réussi à trouver au deuxième set et je ne rends pas service aux entrantes que je mets en difficulté. » Antibes se retrouve mené 13-16 et à ce moment là, pour sauver les meubles et tenté de conclure en trois manches, le coach refait rentrer celles qui ont commencé le match. Sans succès. 23-25. Ce sera le même score dans la quatrième manche. « Nous souffrons encore d’un manque d’agressivité à la différence de Puygouzon qui retrouve de la réussite au service. »

Antibes va réussir à décrocher le tie-break assez nettement 15-11 en faisant parler son expérience face à un adversaire très jeune. Même si la libero Michèle Coranotto n’était pas là, ce qui a affaibli la réception, pour Costarella cela n’est pas suffisant pour expliquer ce qui ressemble à une contre-performance. « Cette prestation est un message clair. Nous ne sommes à l’abri de rien si nous ne mettons pas un engagement et une agressivité total dans nos matchs. En ce qui me concerne, à moi de ne pas reproduire ce type d’erreur bête. »

Dans dix jours, même si tous les matchs sont importants, le déplacement à Balma – Quint – Fonsegrives est LE tournant de la saison. Antibes leader possède deux points d’avance sur son dauphin. Si le leader claque grosse performance, Costarella et son groupe débuteront 2017 avec cinq unités de plus que son plus proche poursuivant. Un écart capital en plus du coup sur la tête que pourrait prendre le club Haut- Garonnais. « C’est un moment important de la saison. Il va falloir faire preuve de détermination et d’un engagement total pour réussir ce délicat déplacement. A nous de montrer que notre faiblesse du week-end dernier restera exceptionnelle. C’est pour jouer ce genre de match qu’on fait de la compétition. C’est du plaisir même si le plaisir ne sera vraiment là qu’avec la victoire. »

Qu’on se le dise, Antibes jouera le dimanche 18 décembre à partir de 15h00 une grosse partie d’un possible avenir en Nationale 2.

(Crédit photo : OAJLPVB)



Voir plus d'articles de la même catégorie