Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Une Cannoise à Grasse

Ecrit par Martial HESPEL

Le recrutement de Grasse, en Nationale 3, se termine en ce début de semaine avec l’arrivée de Victorine Houessinon, en provenance de Cannes, suite à l’éclatement du club.

Suite à l’arrêt du projet de haut niveau de l’AS Cannes qui quitte la D2F pour jouer en Nationale 2, place de sa réserve, plusieurs joueuses commencent à quitter le navire, pour différentes raisons. Victorine Houessinon, présente dans le groupe D2F, mais, blessée, arrivera fraîche et revancharde en Nationale 3 à Grasse. « C’est une fille avec qui j’étais en contact en début de mercato. Elle avait un projet universitaire et professionnel qui colle avec le club de grasse : études dans les arômes et la parfumerie. »

« Elle avait choisi de rester à Cannes pour le projet sportif, mais les récents événements ont complètement modifié la donne. Le club a su être réactif en fin de mercato pour l’accueillir et nous nous en félicitons », narre à www.magsport06.fr Laurent Baudet, le nouvel entraîneur grassois. Houessinon est une ailière, d’un petit gabarit, très vive est très dynamique : elle sera très utile aussi sur la base arrière. « Elle est en parfaite forme physique. Elle va apporter son dynamisme. Sa rigueur à l’entraînement. Pour le moment, ça ne change rien à notre objectif de nous maintenir et le plus vite possible en Nationale 3. Ce n’est pas une joueuse qui va modifier tout un groupe. Il va falloir que la mayonnaise prenne et ça nous ne le verrons qu’après plusieurs semaines passées ensemble. »

Grasse possède ainsi 24 joueuses pour deux groupes : la Nationale 3 et la réserve qui jouera cette année au niveau départemental, après avoir terminé dans la zone rouge de la Pré-Nationale. « Cette descente est embêtante pour les filles qui sont à la limite du groupe Nationale 3. Car c’est toujours plus intéressant de jouer en Pré-Nationale, plutôt qu’en PERF. Mais dans notre situation de restructuration, c’est un détail. La priorité, c’est la dynamique. Si on a l’opportunité d’aider la réserve à retrouver le niveau Pré-Nationale, on le fera sans hésiter. »

Pour s’entourer le mieux possible, Laurent Baudet s’est constitué un véritable staff avec, pour commencer, un adjoint, Jérémy Schneider, un ancien joueur ayant, notamment, évolué au HB3M. Un temps, il a même entraîné la Pré-Nationale Féminine de Cannes. Le voilà à Grasse : un vrai local. A leurs côtés, Guillaume Colignon et Benjamin Dalières, deux ostéopathes, qui aideront les coachs dans le suivi des filles. « On cherche à remettre le groupe au travail. Donc la priorité c’était de créer un staff cohérent pour permettre aux filles et au staff d’être le plus performant possible. » Deux dirigeants seront également là pour soutenir le mieux possible tout ce monde et ne rien laisser au hasard : Marc Polizzi et William Mc Carthy.

(Crédit photo : Ln Villard)



Voir plus d'articles de la même catégorie