Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Une bonne marge de progression »

Ecrit par Martial HESPEL

Leader de Régionale Féminine, l’équipe grassoise de Marc Schalk est au rendez-vous. Mais pour le coach ce n’est pas une fin en soi, il faut rester vigilant et progresser.

Marc, après la défaite concédée à Nice le 7 novembre, comment se sont passées les séances ?

Suite à la terrible tragédie du 13 novembre nous avons reporté le match contre Cogolin au 9 janvier. Dans ce nouveau contexte et avec toujours des soucis de pépins physiques pour quelques unes de mes joueuses, les dernières semaines d’entrainement manquaient vraiment de qualité.

Pourtant, le 21 novembre, il fallait recevoir Roquefort-les-Pins, le leader, pour l’un des matchs les plus importants de la saison…

Je ne sais pas si la minute de silence observée juste avant le coup d’envoi a refroidi l’atmosphère mais le premier set ne ressemblait pas à grand chose. Même l’enjeu de ce match, à savoir une première place potentielle au classement, ne semblait pas affecter l’état d’esprit des deux équipes. Roquefort faisait énormément de fautes et même si le score est sévère nous n’étions pas à un niveau de jeu respectable (25-13).

D’ailleurs, après avoir gagné largement la première manche sur le plan comptable, ton groupe va prendre une claque lors du deuxième…

Notre niveau se véréifie directement dès le début avec un nombre de fautes incroyable de notre part. Dès le premier temps mort technique, le set semblait déjà perdu pour nous (10-25).

Tes choix à ce moment là ?

Pour aborder le troisième set, j’ai changé notre système de jeu, en essayant d’améliorer notre attaque aux ailes et notre bloc. Même si notre qualité de jeu n’était toujours pas régulière, nous avons su faire la différence dans le money time (25-20).

Le retour d’un niveau bien meilleur de ton équipe se confirme ?

Le quatrième set fut quasiment identique au précédent. Nous réussissons à nous procurer les premières balles de match mais Roquefort ne voulait pas finir ainsi. S’ensuit alors un bras de fer avec des points marqués et / ou perdus de manière incroyable des deux côtés, où les deux équipes ont eu l’occasion de conclure. Et c’est finalement nous qui marquons ce trente-et-unième point synonyme de victoire. (31-29).

Le bilan ?

Ce fut un match décousu, une victoire compliquée mais très précieuse, tant sur le plan mental que sur le plan comptable. Je tiens à féliciter mes filles qui ont encore une fois fait preuve d’une belle détermination pour réussir à faire la différence.

Te voici donc leader, avec un point d’avance sur Roquefort, et un match en retard par rapport à eux. Il faut également attendre que Nice – cinq matchs cinq victoires – actualise son calendrier. Mais tu occupes cette place que tout le monde te promet, tout du moins, l’un des deux premières, synonymes de montée…

D’ici la fin décembre, il nous reste des matchs abordables pour nous. Si nous restons déterminés jusqu’à la trêve de Noël, nous devrions logiquement être toujours dans le trio de tête.

Et la montée ?

Personnellement je préfère rester mesuré car ce championnat nous réserve encore des surprises. Je pense, sincèrement, que certaines équipes adverses ont du potentiel avec une bonne marge de progression. Mais nous aussi !

(Crédit photo : Pays de Grasse Volley-Ball)



Voir plus d'articles de la même catégorie