Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Un tournant pour le Gym

Ecrit par Martial HESPEL

Ce samedi à 20h00 l’OGC Nice va jouer une très grosse partie de son maintien en Ligue 1 à l’occasion de la réception d’Evian. Il faudra composer avec beaucoup d’absents.

Il y a quinze jours, le Gym a enfin gagné après sept matchs sans victoire. Une très belle performance à Lyon qui, puisque ce championnat est passionnant en haut comme en bas de tableau, a été suivie des victoires d’Evian et de Toulouse. Du coup, statu quo quasi-général pour ce qui est de la dix-huitième place, synonyme de relégation. Toulouse l’occupe et Nice, douzième, compte toujours cinq longueurs d’avance. A huit journées de l’épilogue, rien n’est joué.

Nice reçoit Evian, quinzième, mais sans Carlos Eduardo, élu Aiglon du mois de mars, qui est suspendu. Diawara, lui aussi absent, purgera à cette occasion son troisième et dernier match de suspension au contraire de Grégoire Puel qui peut réintégrer le groupe. Cela tombe bien, Lloyd Palun, expulsé contre Lyon, regardera le match des tribunes de l’Allianz Riviera. Didier Digard, de retour après trois mois d’absences contre Lyon, était sorti en cours de match, à nouveau blessé et est forfait pour samedi. Va t-on revoir Mahamame Traoré dans le groupe pro cette saison ? Ce n’est pas encore pour ce week-end mais le Malien, blessé de longue date, qui ne compte pas la moindre minute en Ligue 1 cette saison, a joué l’intégralité de la seconde mi-temps avec la CFA le week-end dernier. Encore juste physiquement sur cette opposition il est malgré tout sur le bon chemin.

Nice, qui n’a plus gagné à domicile depuis le 23 janvier, doit décrocher un résultat car derrière il faudra aller à Reims dans un match qui va sentir le soufre. Puis, le PSG et ses stars débarqueront sur la Riviera. Ce match face aux Savoyards s’annonce tendu entre deux formations taillées pour jouer le maintien. Outre les qualités footballistiques, c’est sans doute le mental qui jouera. L’un des éléments clés sera encore un fois les coups de pieds arrêtés du Gym puisque les Aiglons ont inscrit 48.5% de leurs buts sur corner, coup franc ou penalty.

On surveillera également de très près l’arbitre central de la rencontre Amaury Delerue, qui a sorti pas moins de vingt-six cartons jaune et deux rouges sur ses quatre derniers matchs. Pour Nice, qui peine à terminer ses matchs à onze depuis quelques temps, il faudra conserver ses nerfs. Nice, il faut en être conscient, joue une grande partie de sa saison sur ce match et il en sera tout autant dans une semaine à Reims, seizième. Les confrontations directes entre adversaires au maintien sont déterminantes dans le sprint final. Avec un succès, le Gym cumulera 40 points : il ne manquera plus grand chose pour se maintenir.



Voir plus d'articles de la même catégorie