Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Un nouveau championnat pour Carros

Ecrit par Martial HESPEL

Promu cette saison en Pré-Nationale Masculine, Carros vit, légitimement, un début de saison compliqué sur le plan comptable. Dans l’attente, le coach reste confiant pour la suite.

« Mon premier discours le jour de la reprise a été d’informer le groupe que l’on pouvait se retrouver à une victoire et quatre défaites après cinq journées afin de les mettre en garde et préserver l’unité du groupe. » En découvrant le calendrier du championnat, Laurent Raud savait à quoi s’entendre. Les meilleurs, d’entrée de jeu. « Il s’avère que nous avons joué les quatre premiers invaincus, dont trois à l’extérieur avec des fortunes diverses », narre t-il pour www.magsport06.fr. En effet, lors des cinq premières journées, il a affronté Nice, Monaco, La Garde et Golfe-Juan / Vallauris qui ont tous remporté, presque comme prévu, leurs cinq  matchs.

« A La Garde, pour l’ouverture du championnat, on est encore à -3 à l’entame du quatrième quart. On cède physiquement pour terminer à -12. A Nice, on explose d’entrée et on se retrouve à -30 à la mi temps. Ensuite on fait jeu égal mais le match était déjà joué. » Arrive ensuite à la réception de Monaco, que Carros avait déjà accueilli le week-end précédent en Coupe Côte d’Azur avec un succès des visiteurs 68-70. « Après les avoir tenu en échec la semaine précédente, ils sont revenus avec d’autres intentions et surtout avec leur chef d’orchestre Ali Bouziane aux commandes ! Le score est de 19-19 à la fin du premier quart temps. Puis, inexorablement, l’écart s’est creusé pour une défaite de 25 points. » Arrive le dernier match joué à ce jour, un déplacement chez la réserve de Golfe-Juan / Vallauris. Carros est passé tout près de frapper un gros coup et rabattre une partie des cartes en haut de tableau. « Ce match a été la réalisation et la concrétisation de tous nos progrès. On les a tenu en échec très longtemps, on est à +12 mais malheureusement on prend un éclat entre la fin de la première mi-temps et du début du troisième quart pour se retrouver à -12 ! Puis arrive une fin de match avec quelques rebondissements et on revient à -3. Cela ne suffira pas et une défaite 75-70 qui nous laisse quelques regrets. »

Au milieu de ces montagnes, Carros a gagné LE match à surtout ne pas louper. Une large victoire 92-75 face à l’autre promu, Sophia. D’ailleurs, il s’agit ici de la seule défaite de l’USSB. « Cette victoire nous a rassuré quelque peu. Maintenant, nous allons rencontrer les équipes de notre partie de championnat. Il nous faut engranger quelques points afin de consolider notre sixième place et nous rapprocher de la cinquième afin de distancer quelques adversaires dangereux pour le classement. » Tout commencera par la réception du HTV ce dimanche et, quinze jours plus tard, un déplacement qui s’annonce bouillant à Vence. « Au niveau de notre infirmerie, quelques bobos et depuis le retour de Golfe, trois joueurs touchés : genou, poignet et adducteurs. On va les préserver cette semaine en vu du match de Hyères ce dimanche et je vais gérer leur temps de jeu en fonction du déroulement de cette rencontre. Ensuite notre prochain match aura lieu le samedi 28 novembre à Vence. Je vais diminuer les charges d’entraînements, aménager des plages de récupération, m’entretenir avec les joueurs pour faire un premier bilan individuel afin d’être prêt mentalement et physiquement pour le derby des collines. »

En prenant ses précautions en début de saison en prévenant ses garçons du bilan qui avait de forte chance de s’inscrire sur le tableau, Raud semble avoir conservé un esprit de groupe conquérant. « L’état l’esprit et la cohésion d’un groupe se révèlent aux travers des difficultés. Actuellement, je pense que l’équipe a su se préserver et se bonifier. Je m’en aperçois à chaque entrainement, au vu de l’ambiance qui règne sur le terrain et dans les vestiaires, de l’envie et de la solidarité que démontrent les joueurs à chaque instant ! C’est de bon augure avant les échéances capitales qui nous attendent, à nous de confirmer les progrès accomplis pour s’éloigner ainsi de la zone de relégation et commencer à savourer les bien faits que procurent les victoires. »

C’est donc avec peu d’inquiétude et plutôt quelques certitudes sur son projet de jeu et son effectif que Raud va débuter une série de quatre matchs très importante, jusqu’au 12 décembre à Toulon. Dans un mois, Carros saura si son maintien est une évidence ou non. « Entre les paroles et les actes, il y a pas mal de choses qui peuvent se passer… Je pense qu’on va ressortir grandi de ces premières confrontations et j’attends maintenant de mes joueurs la confirmation de ce que je ressens et entrevois pour la suite de la saison. » Les Panthers ne doivent également pas oublier dans un coin de leur tête qu’en fin de saison, il faudra terminer par deux déplacements à Fréjus, puis à Cagnes-sur-Mer. Si le maintien n’est pas encore à joué à ce moment, il faudra être costaud sur le terrain, mais aussi dans les têtes.

(Crédit photo : OCBB)



Voir plus d'articles de la même catégorie