Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Un mal pour un bien pour le HB3C ?

Ecrit par Martial HESPEL

Deuxième toute l’année derrière Grasse du championnat ETM, le Handball des 3 Corniches s’est fait griller la politesse lors de la dernière journée par la réserve Mougins – Mouans-Sartoux et remet à plus tard ses ambitions de monter.

Promu l’été dernier en Excellence Territoire, le Handball des 3 Corniches s’est pris au jeu petit à petit. Si en septembre l’idée de monter n’était pas vraiment dans les têtes, chacun avait conscience du potentiel. Mais la défaite et le nul lors des deux premières journées ont refroidi un peu les têtes : il fallait juste du temps. Derrière, le groupe va enchaîner à vive allure. 

Rapidement il va s’installer à la place de dauphin de la quasi-intouchable formation grassoise. Mais, à la dernière journée, en perdant justement à Grasse, le HB3C va voir la réserve de Mougins – Mouans-Sartoux passer devant. « Ne pas monter alors que tu es deuxième avant la dernière journée est forcément une déception immense », ne peut cacher, auprès de www.magsport06.fr, Werner Dauger qui a débuté la saison sur le banc avant de laisser sa place en cours d’année à Julien Hannard pour, lui, endosser le rôle de responsable technique et sportif, pour le préparer le club à des divisions supérieures. « Les joueurs et nous-même étions abattus, sonnés après l’heure de jeu à Grasse. Même si en début de saison la montée n’était pas l’objectif, à ce stade de la compétition et dès le début de la phase retour nous la visions. Ainsi, après le match, dans les vestiaires, il n’y a pas eu d’ écart. Le coach et moi-même avons essayé de dédramatiser la situation. » 

Pour Dauger, la montée non validée ne vient pas directement de cette défaite à Grasse, bien que les 3 Corniches étaient parvenues, d’un but, à gagner le match aller. « On a manqué de rigueur tout au long de la saison encore plus après la reprise de la trêve hivernale. Une certaine rigueur mentale qui t’obliges à te dépasser sur le terrain. Les gars l’ont un peu perdu en cours de route et donc tu perds à Cannes sans mouiller le maillot ou bien à Hyères et ces points manquent à la fin de la compétition. »

Alors, pour rester ambitieux et repartir du bon pied, chacun s’est rapidement réuni en fin de semaine dernière pour réaliser un bilan complet : joueurs, coach et dirigeants. Le groupe ne devrait pas évoluer dans le sens où les arrêts ou départs devraient être quasi-inexistants : les cadres seront toujours là. En revanche, des arrivées de bons niveaux pourraient être dévoilées rapidement. L’entraîneur, Hannard, a été reconduit. Il sera secondé par un adjoint, Xavier Loppin. « Je ne pense pas que cet échec soit un mal pour un bien, nous aurions tout fait pour bien figurer en Pré-Nationale si nous étions montés. Nous allons juste avoir un peu plus de temps pour structurer le club : c’est le point positif. Nous avons déjà beaucoup travaillé, notamment sur l »organigramme, la répartition des tâches et le rôle de chacun. » 

Sur le terrain, les adversaires en Excellence Territoire doivent s’attendre à une formation revancharde et toujours aussi compétitive. « L’ambiance est au beau fixe dans l’équipe. Les gars sont déjà impatients de retrouver la compétition : c’est plutôt bon signe. » Le club est dans l’attente des réponses de un ou deux joueurs cadres concernant leur avenir et des signatures officielles de potentiels mutés pour annoncer clairement un objectif qu’on devine facilement très élevé.



Voir plus d'articles de la même catégorie