Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Ulivieri présente son projet à Monaco

Ecrit par Martial Hespel

Suite au départ de Mladen Kasic, Christophe Ulivieri s'installe sur le banc de la N2M de Monaco, entre continuité et reconstruction.

Il est de retour ! A la demande de son Président, Gilles Brillant, Christophe Ulivieri retrouve un banc à l’AS Monaco, pour entraîner la Nationale 2 Masculine, reléguée d’Élite Nationale. Un retour, entre guillemets, à la normale pour ce groupe masculin, propulsé, avant le Covid, en troisième division, en même temps que les féminines. « Il paraissait peu évident de pouvoir continuer à combiner ces deux montées d’un point de vue du budget », explique Ulivieri à www.magsport06.fr. « Pour autant, le Président a voulu que chaque équipe puisse défendre son droit à la montée décroché sur le terrain. Malheureusement, le groupe a terminé relégable à la fin de la saison réglementaire. Malgré une proposition de la FFVB de maintenir le club en Elite, il a été décidé de ne pas maintenir les garçons pour des raisons financières évidentes. »


Ulivieri revient donc à la demande de Gilles Brillant. « J’ai accepté pour lui et pour le club. Et puis, c’était important à mes yeux, mes amis proches avec lesquels je m’étais engagé à jouer avec eux en PNM m’ont permis de prendre cette décision sans pression. Et puis au-delà de l’aspect compétition, entraîner ce groupe c’est aussi continuer à apprendre sur la partie management. Je suis adepte de l’esprit associatif. Même s’il reste compatible avec la performance et la compétition, je garde les pieds sur terre encore plus à Monaco. Peu de sports à Monaco peuvent se permettre d’évoluer à un niveau professionnel et quand c’est le cas, il y a un propriétaire qui engage ses propres fonds. Je remercie d’une part les collectivités monégasques qui créent les conditions pour garantir la pratique sportive en Principauté et d’autre part ces propriétaires qui permettent à Monaco de rayonner sur la France et l’Europe. »


L’argent ne fait pas le bonheur. Tout du moins pas pour Ulivieri. « Je crois en la construction d’un groupe qui se fait sur plusieurs années et non en injectant des sommes astronomiques pour faire un coup pour tenter de monter et pour faire quoi après ? Ainsi, je suis reparti sur la base de l’effectif de l’année dernière avec quelques départs en y ajoutant quelques profils formés et engagés dans le club depuis de nombreuses années : Nicolas Bruzzo et Julien Corsini. Des garçons locaux arrivent : Cédric Ickowicz, Luca et Thomas Meunier. » L’entraîneur en profite pour adresser un clin d’œil à Mathieu Orsulak et à Adrien Gueru qui ont fortement œuvré pour faire monter ce groupe jusqu’à l’Elite, eux qui étaient déjà présents en Nationale 3.


Il faudra donc créer un groupe avec des personnalités et des parcours différents, créer les conditions pour voir cette équipe évoluer avec régularité dans son fond de jeu. « Je compte sur les expérimentés pour apporter de la sérénité dans le jeu, sur ceux qui ont vécu l’année d’Elite pour capitaliser et avoir la capacité de retranscrire leur progrès sur cette saison et enfin sur les nouveaux pour apporter ce vent de fraîcheur indispensable à une dynamique. Je ne ferme en aucune façon la porte aux anciens et je remercie tout ceux qui se mettent à la disposition du groupe lors de certains entraînements afin de faciliter l’opposition. C’est aussi cela l’esprit club. »


Un premier match de championnat le 2 octobre à domicile contre le VB Sennecey Le Grand Canton avant d’enchaîner par un déplacement à Sète. Dans ce contexte si particulier, avec un nouvel entraîneur, même s’il ne révolutionnera visiblement pas le projet de jeu de Mladen Kasic, un groupe qui bouge, une nouvelle division et l’incertitude liée à la situation actuelle, Christophe Ulivieri se refuse à nous offrir un objectif sportif précis. « La suite appartient au terrain pour moi comme pour les joueurs. Ce qui est certain c’est que nous lutterons face à des équipes qui voudront faire tomber un ancien pensionnaire d’Élite. A nous de mettre en jeu les bons ingrédients : humilité et résilience que ce soit à l’entraînement et en match. »



Voir plus d'articles de la même catégorie