Par Sudeast Info
Handball : Carros, un trouble-fête ?
La N3F de Carros a remporté d'une belle manière sa première journée et compte confirmer pour vite se mettre à l'abris.
Handball : Cannes, plus qu’un outsider ?
Vainqueur solide de Villeneuve-Loubet en Pré-Nationale, Cannes-Mandelieu veut vite prendre une option sur le haut de tableau.
Handball : Un nul encourageant pour le Cavi
Arnaud Arches, gardien de la N2M du Cavigal Nice, a brillé samedi. Mais son équipe a dû se contenter du nul. Interview.
Handball : En N2F le BTP ne plaisante pas
Les Niçoises ont facilement battu La Ciotat sur le score de 18 à 37. Des débuts réussis qu'il faudra confirmer avec sérieux.
Basket : Cavigal Nice a appris
Equipe de niveau Départemental, le Cavigal Nice a joué en coupe PACA pour apprendre et vise maintenant le titre en championnat.
Handball : Monaco coince de peu
Une première défaite à Saint-Raphaël, de peu, pour la Nationale 2 de Monaco. Daniel Daragon, 12 buts, s'est confié à notre média.
Handball : Le Cros ne pouvait pas mieux débuter
Avant d'être exempt de la deuxième journée de Pré-Nationale, le Cros a débuté sa saison par une victoire qui comble de joie Raphaël Gallice.
Basket : Vence voudra confirmer
Ce samedi, la Régionale 2 de Vence jouera son deuxième tour de coupe PACA, match très important pour préparer le championnat.
Basket : Les Baous impressionnent déjà
La Ligue PACA a réservé une nouvelle formule au championnat Régionale 2. Les Baous sont prévenus. La marge d'erreur sera très faible.
Basket : RCM espère le haut de tableau de N3F
En Nationale 3 cette saison, Roquebrune Cap-Martin aspire à jouer les premiers rôles. Il faudra vite prendre des points à domicile.

Ulivieri présente son projet à Monaco

Ecrit par Martial Hespel

Suite au départ de Mladen Kasic, Christophe Ulivieri s'installe sur le banc de la N2M de Monaco, entre continuité et reconstruction.

Il est de retour ! A la demande de son Président, Gilles Brillant, Christophe Ulivieri retrouve un banc à l’AS Monaco, pour entraîner la Nationale 2 Masculine, reléguée d’Élite Nationale. Un retour, entre guillemets, à la normale pour ce groupe masculin, propulsé, avant le Covid, en troisième division, en même temps que les féminines. « Il paraissait peu évident de pouvoir continuer à combiner ces deux montées d’un point de vue du budget », explique Ulivieri à www.magsport06.fr. « Pour autant, le Président a voulu que chaque équipe puisse défendre son droit à la montée décroché sur le terrain. Malheureusement, le groupe a terminé relégable à la fin de la saison réglementaire. Malgré une proposition de la FFVB de maintenir le club en Elite, il a été décidé de ne pas maintenir les garçons pour des raisons financières évidentes. »


Ulivieri revient donc à la demande de Gilles Brillant. « J’ai accepté pour lui et pour le club. Et puis, c’était important à mes yeux, mes amis proches avec lesquels je m’étais engagé à jouer avec eux en PNM m’ont permis de prendre cette décision sans pression. Et puis au-delà de l’aspect compétition, entraîner ce groupe c’est aussi continuer à apprendre sur la partie management. Je suis adepte de l’esprit associatif. Même s’il reste compatible avec la performance et la compétition, je garde les pieds sur terre encore plus à Monaco. Peu de sports à Monaco peuvent se permettre d’évoluer à un niveau professionnel et quand c’est le cas, il y a un propriétaire qui engage ses propres fonds. Je remercie d’une part les collectivités monégasques qui créent les conditions pour garantir la pratique sportive en Principauté et d’autre part ces propriétaires qui permettent à Monaco de rayonner sur la France et l’Europe. »


L’argent ne fait pas le bonheur. Tout du moins pas pour Ulivieri. « Je crois en la construction d’un groupe qui se fait sur plusieurs années et non en injectant des sommes astronomiques pour faire un coup pour tenter de monter et pour faire quoi après ? Ainsi, je suis reparti sur la base de l’effectif de l’année dernière avec quelques départs en y ajoutant quelques profils formés et engagés dans le club depuis de nombreuses années : Nicolas Bruzzo et Julien Corsini. Des garçons locaux arrivent : Cédric Ickowicz, Luca et Thomas Meunier. » L’entraîneur en profite pour adresser un clin d’œil à Mathieu Orsulak et à Adrien Gueru qui ont fortement œuvré pour faire monter ce groupe jusqu’à l’Elite, eux qui étaient déjà présents en Nationale 3.


Il faudra donc créer un groupe avec des personnalités et des parcours différents, créer les conditions pour voir cette équipe évoluer avec régularité dans son fond de jeu. « Je compte sur les expérimentés pour apporter de la sérénité dans le jeu, sur ceux qui ont vécu l’année d’Elite pour capitaliser et avoir la capacité de retranscrire leur progrès sur cette saison et enfin sur les nouveaux pour apporter ce vent de fraîcheur indispensable à une dynamique. Je ne ferme en aucune façon la porte aux anciens et je remercie tout ceux qui se mettent à la disposition du groupe lors de certains entraînements afin de faciliter l’opposition. C’est aussi cela l’esprit club. »


Un premier match de championnat le 2 octobre à domicile contre le VB Sennecey Le Grand Canton avant d’enchaîner par un déplacement à Sète. Dans ce contexte si particulier, avec un nouvel entraîneur, même s’il ne révolutionnera visiblement pas le projet de jeu de Mladen Kasic, un groupe qui bouge, une nouvelle division et l’incertitude liée à la situation actuelle, Christophe Ulivieri se refuse à nous offrir un objectif sportif précis. « La suite appartient au terrain pour moi comme pour les joueurs. Ce qui est certain c’est que nous lutterons face à des équipes qui voudront faire tomber un ancien pensionnaire d’Élite. A nous de mettre en jeu les bons ingrédients : humilité et résilience que ce soit à l’entraînement et en match. »



Voir plus d'articles de la même catégorie