Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Tout est possible »

Ecrit par Martial HESPEL

Le SLB, comme chaque année, sera l’un des fers de lance du basket féminin amateur du 06. La N2F a bien débuté avec une victoire et l’emblématique coach Christelle Jouandon se veut confiante.

Christelle, le championnat a repris et avant d’évoquer la compétition, quel est ton bilan de la préparation ?

Elle n’a pas été évidente. Nous n’avons pas pu faire un match amical au complet, parfois même avec cinq ou six joueuses de l’effectif prévu. Mais cela nous a permis quand même de travailler et de se rôder. Les filles ont bien bossé, mais il y a eu quelques blessures : Aurélie Alloncle s’est fait une entorse à la cheville et Elodie Demortier a un problème de hanche. Une autre joueuse a une partie de ses vacances annuelles durant la prépa et si tout va bien Justyna (Lambert ; ndlr) ne reprendra qu’en novembre l’entraînement puisqu’elle s’est fait les croisés lors du dernier match de la saison dernière. On fait avec… La prépa se fait collectivement avec mon équipe PNF (Double championne en titre de PNF Côte d’Azur ; ndlr) et c’est tant mieux pour les deux équipes car elles aussi n’étaient pas au complet. Evidemment cela nous ralentit dans la mise en place du collectif offensif et défensif, mais je ne me plains pas, il y a toujours moyen de travailler et d’avancer, même si la situation n’est pas toujours idéale. Les entraîneurs qui ne connaissent aucun problème durant leur prépa ne doivent pas être bien nombreux.

Un point précis des blessures ?

Pour Elodie – Poste 3/4 – son problème est un peu particulier. Elle peut courir mais a des douleurs dès qu’elle accélère. Je sais que c’est dur pour elle car elle a vraiment envie de reprendre les entraînements avec le groupe et les filles ont hâte qu’elle revienne. Il faut prendre le temps qu’il faut, aujourd’hui elle fait des séances qui lui permettront d’avoir du peps lorsqu’elle pourra reprendre l’entraînement basket. J’espère qu’elle pourra jouer le troisième match (Réception de Saint-Chamond le 8 octobre ; ndlr) mais elle ne jouera pas à Caluire sauf miracle. 

Ta pivot ?

Pour Justyna – Poste 4/5 – il faut respecter le protocole de retour après une opération des croisés. C’est sûr que mon équipe ne sera complète que lorsque j’aurai mes 10. Ce ne sera pas demain de toute façon, alors je ne me prends pas la tête, la force de cette équipe c’est son homogénéité et la complémentarité des joueuses, son défaut pourrait être un manque de taille évidemment tant qu’il n’y a pas Justyna, mais on se débrouille. On a l’habitude.

Tu débutes donc lors de la première journée contre un centre de formation, Lattes / Montepellier. C’est toujours particulier car, en septembre, ces filles sont, c’est logique, bien plus jeunes qu’en décembre et quatre mois d’expérience à cet âge c’est important…

En effet, il est certainement plus intéressant de les jouer en début de saison, mais bon, jouer une grosse écurie qui n’est peut-être pas encore au top après la prépa peut-être aussi intéressant, tout dépend si j’ai mon groupe au complet ou pas. Et vu que ce n’était pas le cas, je pense que c’était bien de jouer cette équipe. Une victoire (75-56 ; ndlr) pour débuter cela fait toujours du bien ! Je pense que physiquement nous sommes pas mal du tout, les joueuses avaient hâte de commencer la compétition, moi aussi avec pour mission une première victoire à domicile. 

La rencontre ?

Le match a été très âpre ! Je trouve que pour des espoirs certaines avaient déjà un peu trop de vice et des attitudes pas top sincèrement. En dehors de ça, on score pas mal, 75 points, c’est bien, mais il faut relativiser car leur défense était un peu naïve et pas très organisée. Il y a eu de bonnes choses offensivement, on progresse et je pense que les filles ont bien compris le style de jeu que je souhaite mettre en place et j’espère qu’elles y prendront du plaisir. Au rebond offensif, je suis vraiment très contente, nous en prenons quasiment autant que de défensifs.

Beaucoup de positifs donc ?

Encore une fois il faut relativiser car l’équipe adverse était petite et cela nous correspond plutôt bien car nous ne sommes pas très grandes non plus. Mais il y a eu vraiment un gros travail et un gros effort de fait dans ce secteur, j’espère qu’on va continuer sur cette voie car c’était un domaine plutôt défaillant la saison dernière. Il va falloir qu’on progresse par contre énormément sur les rebonds défensifs et que les filles comprennent qu’il va falloir commencer à bloquer les joueuses adverses, sinon on va avoir des problèmes. En défense, c’était du bon boulot dans l’ensemble car nous n’encaissons que 56 points. On commence à être vraiment pas mal défensivement.

Maintenant un déplacement difficile s’annonce à Caluire et Cuire. Connais-tu le degré de compétitivité et d’objectif de cette équipe que vient de perdre lourdement à Lyon (60-45) ?

C’était le leader de la poule de la saison dernière, si je ne me trompe pas elles n’avaient pas perdu un seul match à domicile lors du dernier exercice. Un gros déplacement donc, à priori elles ont conservé presque le même effectif. C’est une équipe très défensive : meilleure défense la saison passée. Nous avions des difficultés contre ce genre d’équipe la saison dernière, mais j’espère bien que ce ne sera plus le cas. Nouvelle saison, nouvelle équipe, nouvelle donne. Je ne connais pas leurs objectifs, ce que je sais, c’est que si nous revenons avec la victoire ce serait vraiment un super coup. Ca va être dur, tout est possible, on verra bien et je pense que ce sera un test intéressant pour mon équipe.



Voir plus d'articles de la même catégorie