Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Terminer dans les meilleurs »

Ecrit par Martial HESPEL

Quelques mois après son titre d’ERF Côte d’Azur avec le CTBB Nice, Geoffrey Ben Mergui, désormais entraîneur de l’ERF du Cavigal, prépare, ambitieux, les retrouvailles, à l’occasion du derby de samedi.

Geoffrey, après cinq journées, quel est ton bilan ?
Avec trois victoires pour deux défaites, il est mathématiquement positif. Mais nos défaites, respectivement de deux et quatre points à Saint Laurent et à Monaco, ont été surtout causées par un manque extrême d’adresse et au basket, si on marque pas nos paniers, on ne peux pas gagner. Dans l’ensemble, on alterne entre bon et moins bon, mais il manque encore beaucoup d’automatismes dans notre jeu et surtout dans notre approche collective. On doit donc accentuer notre travail de fond aux entraînements.

Les ambitions ?
J’ai pleinement confiance en mon groupe car ce sont des filles avec beaucoup de qualités et surtout elles sont jeunes et dynamiques donc elles ont soif d’apprendre. Il faut donc acquérir plus d’expérience et croire en nos chance de terminer dans les meilleurs car je suis convaincu qu’on peut l’être… 

Un match référence depuis le début de saison ?
Ce serait celui contre la CTC Le Cannet – Mandelieu (3e journée ; 2 novembre 2014 ; ndlr). Nous nous sommes imposés sur le score de 61- 57, chez elles. Mes filles ont vraiment réalisé le match parfait tant sur le plan offensif que défensif ainsi que dans l’aspect mental.

Samedi, place à la sixième journée, après quinze jours de trêve, comment vont les troupes ?
Cette trêve est relativement difficile car, pour des raisons professionnelles, il manque à chaque entraînements de nombreuses filles et malheureusement, je ne peux pas travailler comme je voudrais l’aspect collectif sur un 5 contre 5. Mais tant que les blessures ne sont pas au rendez vous, je suis preneur…

Ce match, se jouera à domicile pour le Cavigal, face à la CTC CTBB Nice – Eveil de Nice. Une équipe recomposée cet été, mais que tu connais, puisque tu es le champion d’ERF Côte d’Azur en titre avec le CTBB Nice. Un sentiment particulier de jouer ce match ?
Je l’aborde comme tous les autres, avec la même préparation et le même sérieux et toujours avec l’objectif de gagner. Je n’ai pas de sentiment particulier sur le match en lui même, bien au contraire, je suis très heureux de retrouver des visages que j’ai pu côtoyer l’année dernière, car pour celles qui restent – Rachel, Aurélie, Laetitia et Sandra – ce sont des filles que j’apprécie beaucoup et surtout ce sont d’excellentes joueuses avec lesquelles j’ai passé de très bons moments la saison dernière, tant sur le plan sportif, que humain. De plus, l’entraîneur, Joëlle Toncelli-Perez, est une personne que j’apprécie tout particulièrement. J’ai hâte d’être à samedi, sans oublier que nous sommes là pour gagner car maintenant je suis à fond avec le Cavigal.



Voir plus d'articles de la même catégorie