Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Temin sur le bon chemin

Ecrit par Martial HESPEL

La Niçoise Marie Temin est pendant trois semaines en Italie avec l’objectif d’intégrer le classement WTA. Une bonne partie du chemin a été accomplie dès la première semaine.

Depuis mai 2013 elle a changé d’horizon. Marie Temin, Niçoise pure souche, vient ce mardi d’empocher son premier point à la WTA. Il lui en manque encore deux et elle sera classée pour la première fois de sa carrière au classement suprême. Une réussite qui validera son choix de quitter en mai dernier le Parc Impérial de Nice pour rejoindre l’Académie ITA à Beausoleil. Mais pour y parvenir, le chemin est encore long. Il lui faut gagner deux autres premiers tours de deux tournois différents. « Si une fille gagne un 10 000 $ ou quoi que ce soit, elle n’a pas les points pour être classée. Elle doit attendre deux autres tournois… », précise la Française.

La demi-soeur d’Ernests à terre

Invitée par les organisateurs de l’ITF 10.000 $ Margherita Di Pula en Italie, Temin a disputé les qualifications du simple. La Française de 21 ans n’a pas laissé passer sa chance. Après avoir battu l’Italienne Guilia Porcu (6-3 6-4), elle a sorti la Belge Emma Janssen (6-1 6-4). Pour le premier tour du tableau principal, Temin a joué contre une autre joueuse issue des qualifications : Laura Gulbe, qui est tout simplement la demi-sœur du fantasque Ernests Gulbis.  « C’était un match très serré. J’ai réussi à la repousser aux moments importants pour essayer de finir les points au filet », explique la tricolore qui remporte la première manche 6-4. « Mais dans le deuxième set Laura a très bien joué et j’étais moins présente mentalement. Elle a fait un set parfait et j’ai commis des erreurs bêtes qui l’ont remise dans le match… ». Après avoir perdu la deuxième manche 6-1, Temin reprend la main et s’impose 6-3 dans l’ultime set : « J’ai réussi à me ressaisir dès le début du troisième set et j’étais plus constante et plus solide sur les points importants ».

L’Italie terre promise pour la WTA ?

Une troisième victoire en Italie qui ravie la Française : « Je suis contente de mon match car ça faisait longtemps que je n’avais pas joué à ce niveau là ».  Cette réussite elle la dédie à un homme : « Tout cela c’est grâce à mon nouvel entraîneur : Diego Nargiso ». Demain mercredi, Temin et Gulbe s’associent pour jouer en double et vont rencontrer une paire d’Italiennes présentent dans le tableau grâce à une wild-card :  Fédérica Arcidiacono et Giorgia Pinto. Au deuxième tour du simple, la Niçoise va affronter la Néerlandaise Quirine Lemoine qui a éliminé la tête de série numéro 1, l’Allemande Laura Schaeder. L’occasion pour la Nissart d’engranger un maximum de confiance pour la suite du mois de Septembre. « Je reste en Italie pour disputer les deux autres 10.000 $ de Margherita Di Pulo ». Avec l’espoir de franchir à chaque fois le premier tour et ainsi d’intégrer le classement WTA.



Voir plus d'articles de la même catégorie