Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Temin, la bonne nouvelle

Ecrit par Martial HESPEL

En intégrant pour la première fois de sa carrière, à 23 ans, le classement WTA en fin de saison dernière, Marie Temin avait prévenu qu’elle allait tout faire pour s’offrir une belle carrière. Bien lui en a pris, elle vient de réaliser une grosse semaine en Italie.

La Niçoise Marie Temin, au terme d’une très belle semaine, a été éliminée ce samedi au stade des demi-finales du 10.000$ de Santa Margherita di Pula. La première demie de sa carrière. La désormais très provisoire 1036e mondiale va faire un bond au classement, ce qui, indéniablement, va la renforcer dans son ambition de consacrer son quotidien au tennis.

Son tournoi a commencé en qualification où elle avait un match à disputer. 6-1 6-2 face à une italienne qu’elle connait pour s’entraîner avec elle. « J’étais bien préparée. Je venais de faire un petit tournoi français où j’avais gagné la n°32. Donc de bon augure pour la suite même si c’est différent, la pression n’est pas la même », explique t-elle à www.magsport06.fr. Valentine Confalonieri – ancienne 401e en 2010 – a été donc la première victime de la Française. « J’ai vraiment eu un très bon niveau de jeu. D’autant plus que c’était assez difficile car je jouais contre une fille avec qui je m’entraîne. »

Elle est donc été opposée à Schena Benamar, jeune française de 17 ans, wild-card, au premier tour du tableau. « J’ai un peu moins bien joué car j’étais un peu plus tendue. Mais dans l’ensemble c’était un bon match. » Victoire en trois sets. Puis, un deuxième tour contre l’Autrichienne Marlies Szupper, 878e à la WTA, elle aussi issue des qualifications. « Le match était un peu plus compliqué car inconsciemment j’avais de la pression : j’avais des points à défendre. Mais je suis assez contente de mon niveau de jeu sur ces trois premiers matchs. » 6-4 6-3 contre Szupper.

Arrive alors son quart de finale, match charnière pour la Niçoise, face à l’Espagnole Olga Saez Larra, 368e mondiale et très en forme en ce début de saisons avec trois 10.000$ marquant : finale à Gonesse, demie à Tarragona et titre à Palmanova. « C’était un match un peu fou car je suis menée 1-5 au premier set et j’arrive à gagner 7-5. Puis le deuxième pareil je suis menée 3-5 et je m’en sors 7-5. C’était un match difficile. Elle avait un très gros coup droit et un bon service. Je suis vraiment contente de mon match. Je m’en suis sortie au mental. C’est ma plus belle victoire et je n’espère pas la dernière. » A noter également que 48 heures avant ce match en simple, Temin avait perdu en double face à cette même joueuse… Des indications utiles pour la battre en simple ? « Quand on (Avec sa partenaire Vinciane Remy ; ndlr) l’a joué en double j’avais remarqué qu’elle avait un gros coup droit. Mais c’était vraiment différent : sa balle tournée beaucoup plus. »

Ce samedi, demi-finale. Face à la Russe Olesya Pervushina, 775e mondiale, de retour à la compétition après un titre en novembre dernier sur ces mêmes courts. La tricolore va plier en trois sets après 3h15’ de jeu. « C’était un match très difficile car elle tapait très fort et ne faisait pas beaucoup de fautes. Il m’a juste manqué un peu de chance dans certains moments. Malgré tout je suis très contente de mon match même si à la sortie du court j’étais déçue, car c’est toujours difficile de perdre 7-6 au 3e après 3h15’ de match. »

Dans l’attente de son nouveau classement, Temin a désormais la certitude, qu’elle avait déjà tutoyé il y a six mois, qu’elle peut rivaliser et battre des filles du top 500. Alors, pour continuer sur cette lancée, elle enchaîne dès demain dimanche avec son match de qualification ici-même contre une Allemande de 18 ans, non classée à la WTA, Imke Schlenzen. « Je pensais être spécial-exempt (Pour ne pas avoir à passer par les qualifications ; ndlr) mais non il fallait que je sois en finale pour l’être. Peut-être que je ferais un troisième tournoi mais ce n’est pas sûr car je vais essayer de faire les qualifications du 100.000$ de Cagnes-sur-Mer. J’aimerais bien m’installer durablement au niveau de ces filles, je sais que je peux le faire il faut juste de la confiance. C’est pour ça que je vais me servir de cette semaine pour aller de l’avant. »

(Crédit photo : Vinciane Remy)



Voir plus d'articles de la même catégorie