Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Stabilité et nouveautés pour le champion

Ecrit par Martial HESPEL

Championne de France de Nationale 2, la réserve masculine du Nice Volley-Ball tentera de conserver son titre, même si ce n’est pas l’objectif premier. Le coach nous dit tout.

A lire attentivement. Oui. Ici s’écrit la première page de la nouvelle aventure du champion de France en titre de Nationale 2 : le Nice Volley-Ball. L’équipe, toujours entraînée par un Laurent Cauet qui prend chaque mois un peu plus d’importance au sein de l’institution niçoise, évoluera malgré tout toujours en quatrième division. Le Président Alain Griguer ayant refusé la montée pour des raisons, non seulement budgétaires, mais aussi de formation. Il ne serait plus viable de former des garçons qui souffriraient plus qu’autre chose dans l’anti-chambre de la Ligue B. Malgré tout, le groupe ne va pas énormément évoluer puisque huit garçons restent. Quatre partent, dont Falafala qui a davantage joué avec la Ligue B la saison dernière. Cinq joueurs arrivent, dont deux de 19 ans et un de 17 ans. 

« Nous avons cherché à stabiliser un maximum notre niveau de jeu en conservant une ossature autour de ceux qui ont donné satisfaction la saison passée et qui présentent encore beaucoup de potentiel et de motivations. Nous avons aussi voulu intégrer de nouveaux jeunes joueurs dans le but de les aguerrir », explique Cauet à www.magsport06.fr. Au milieu des jeunes, arrive Christian Meva’a, un réceptionneur-attaquant ou pointu de 40 ans, qui jouait en Nationale 2 à Monaco. Sans oublier le libero Alexandre Franchi, 36 ans, qui va disputer sa dixième saison à Nice. « Les plus expérimentés sont là pour apporter leur vécu et aider le groupe à avancer. Sur le papier cette équipe présente sans doute encore plus de potentiel que celle de la saison précédente. » Plus forte que celle qui a été championne de France ? « Nous sommes plus forts sur chaque poste et nous avons plus de solutions sur notre banc. Il faudra simplement avoir une bonne dynamique de groupe et nous pourrions encore faire de très belles choses.”

C’est donc forcément avec ambition que les Niçois, surtout ceux qui ont connu l’épopée de cette année, s’avancent vers une nouvelle aventure. Mais attention, Nice sera attendu au tournant à chaque set, à chaque point. Recevoir un champion, qui plus est lorsque l’effectif n’est pas chamboulé, est un véritable défi et une immense source de motivation. « L’objectif principal sera de vivre cette saison avec passion et de continuer notre progression sportive. Nous devons être à la hauteur de ce que nous avons réalisé la saison passée : 19 victoires en 25 matchs. La première chose sera de se re-mobiliser rapidement : une nouvelle saison va commencer et seul l’investissement et le travail porteront leurs fruits. » 

La préparation sera très courte car la reprise est prévue pour le 24 août alors que le premier match de la saison aura lieu dès le 20 septembre avec pour commencer un choc avec la réception de Cannes, le promu, pour un derby de feu. « Nous viserons une qualification pour les play-offs, rien ne sera facile. » Le principe est simple. Huit équipes vont s’affronter en match aller-retour lors de la première phase, les quatre premiers iront en play-offs, les quatre derniers en play-downs. Autrement dit, une qualification en play-offs assurerait à Nice, dès le 31 janvier, sa place en Nationale 2 pour la saison 2016-2017. « Nous sommes dans une poule très relevée avec beaucoup de derbies (Cannes, Monaco et Cagnes-sur-Mer ; ndlr). Il faudra savoir faire une bonne entame en prenant rapidement des points sur les quatre premières journées… Après il sera temps de faire le point sur la suite de nos ambitions, le vrai objectif nous nous le fixerons une fois qualifié en play-offs. Notre raisonnement global c’est de stabiliser un niveau de jeu qui correspond au haut de tableau Nationale 2, nous devons être là pour jouer les premiers rôles. »

  • Laurent Cauet dévoile dans les moindres détails sont effectif pour www.magsport06.fr :

Départs :

  • Après quatre saisons passées en France dont les deux dernières au NVB, Christopher Frost (libéro) a décidé de rentrer chez lui en Angleterre pour poursuivre ses études et partir sur un autre projet. 
  • Olivier Barthélémy (pointu) va intégrer le pôle France des -23 ans en beach-volley. Il sera désormais basé à Toulouse. C’est une très belle opportunité pour lui et nous lui souhaitons bonne chance sur le sable. Il a énormément progressé ici, c’est une belle satisfaction de le voir en équipe de France beach.
  • Mikhael Pichot (central) va continuer au club mais souhaite consacrer plus de temps à sa famille et continuera de jouer en loisir. Il a été formidable l’an dernier.
  • Soane Falafala (réceptionneur-Attaquant) était principalement sur le groupe pro et est venu sur certaine période de la saison en Nationale 2. Il n’a pas été conservé par rapport à la constitution du groupe pro mais il a fait de très bonnes prestations avec nous et je lui souhaite de trouver un bon projet sportif pour le futur.

Arrivées :

  • Vincent Malejac (central) jouait en Nationale 3 à Hyères et intégrera notre centre de formation. C’est un jeune joueur de 19 ans très motivé avec une belle marge de progression. Il a fait de bons essais en mai et devrait trouver ses marques facilement ici.
  • Yousri Anegay (central) vient du CNVB (Équipe de France Junior). A 19 ans, il est originaire de Lyon. Il sera le troisième central de l’équipe pro et devrait aussi jouer un rôle important en Nationale 2. C’est un joueur dynamique et physique qui devrait se révéler rapidement.
  • Alexis Gras (réceptionneur-attaquant ou pointu) jouait en Nationale 3 à Hyères. Il a 22 ans mais c’est un joueur qui a déjà évolué en pro et en Nationale 1. Il intègre aussi le double projet Pro-N2. C’est un joueur capable d’être performant sur deux postes. Il sera un des points forts offensifs de l’équipe.
  • Christian Meva’a (réceptionneur-Attaquant ou pointu) jouait en Nationale 2 à Monaco. A 40 ans, il a un long parcours en pro et en Nationale 1. Il vient surtout pour nous apporter son vécu et être un super joker. Sa présence doit aussi aider à monter le niveau de jeu à l’entraînement.
  • Corentin Albert (passeur) jouait en Régionale à Cagnes-sur-Mer. Il a 17 ans, son projet principal sera de jouer en Pré-National et en coupe de France Junior. Mais nous l’intégrerons aux séances Nationale 2, voir sur quelques matches. C’est un joueur en devenir et à suivre.

Prolongations :

  • Corentin Suc (Passeur) qui va disputer sa deuxième saison au club. A 21 ans, il est l’un des grands artisans de nos bonnes performances. Il a su gérer les enchaînements et sollicitations entre la pro, la réserve et son parcours universitaire. Corentin sera le passeur titulaire de notre équipe. 
  • Kévin Velay (réceptionneur-attaquant) jouera lui aussi sa deuxième saison à Nice. A 22 ans, il affiche une progression constante avec de très grosses performances en play-offs. Kévin va jouer sa deuxième saison au NVB avec le double projet Pro-N2. Il avait très bien su concilier les choses et je sais que nous pourrons compter sur lui.
  • Thomas Meunier (réceptionneur-attaquant). A 22 ans, c’est sa quatrième saison au club. La dernière fut pleine et brillante. Thomas devrait intégrer de façon plus régulière le collectif pro cette saison. Il peut encore franchir des paliers et nous attendons beaucoup de lui.
  • Stephan Valat (central). Quatrième saison au club. A 26 ans il nous apporte désormais beaucoup de stabilité dans le jeu et il progresse sur certains secteurs comme le service. C’est un joueur de l’ombre mais très efficace et motivé. 
  • Alexandre Franchi (libéro). A 36 ans, voilà dix ans qu’il est fidèle au NVB. C’est lui qui symbolise le plus les valeurs du club. C’est un joueur super combatif, un battant sur le terrain. Je compte sur lui pour transmettre aux jeunes et aussi les pousser à faire plus en séance. 
  • William Lethuc (passeur ou libéro). A 21 ans, c’est sa deuxième saison à Nice. Passeur de formation, l’objectif sera de lui donner également sa chance au poste de libéro. William est motivé par ce projet qui pourrait l’aider à intégrer le haut niveau. Il rentre aussi au sein de notre centre de formation.
  • Timothée Platre (complet). A 16 ans, c’est lui aussi sa deuxième année ici. Pour le moment Timothée se partage entre la salle et le beach-volley. Il a déjà fait une petite partie de la saison en Nationale 2. Mais je compte l’utiliser et le solliciter beaucoup plus cette année.
  • Guillaume Pollino (réceptionneur-attaquant). Fidèle au club depuis sept ans, il côtoie depuis deux ans, du haut de ses 18 ans, régulièrement le collectif de Nationale 2. Nous allons l’aider à s’aguerrir encore plus mais son premier objectif doit être de s’imposer au niveau Pré-National.


Voir plus d'articles de la même catégorie