Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Si on pouvait sortir ce match… »

Ecrit par Martial HESPEL

Après deux défaites inaugurales en Nationale 2, les filles de Saint-Laurent, toujours entraînée par Christelle Jouandon vont beaucoup mieux, même s’il manque un match référence.

Christelle, pour une nouvelle saison en quatrième division, on peut dire que les débuts ont été compliqués…

La défaite à domicile contre Saint-Chamond à été particulièrement décevante. Nous ne faisons pas un bon match et nous perdons dans les ultimes secondes. Saint-Chamond est une bonne équipe, mais il nous fallait absolument ce match à domicile ! Quant à la défaite au SMUC, c’est une équipe de niveau supérieur par rapport à Saint-Chamond. Il n’est pas scandaleux d’avoir perdu chez elles mais, comme pour le premier match, nous réalisons une seule mi-temps correcte sur l’ensemble du match. Or, tout le monde le sait, cette saison il n’y a pas de mauvaises équipes, donc pour gagner il faut réaliser des matchs complets et ce n’était pas notre cas sur ces deux rencontres.

La réception d’Annemasse revêtait une saveur particulière dès la troisième journée ?

Bien évidemment avec deux défaites pour commencer, nous avions déjà la pression avec la venue d’Annemasse, hors de question de ne pas avoir la victoire. D’autant plus que cette équipe nous a battu deux fois d’un petit point la saison passée et ça reste toujours dans les têtes… Il reste notre meilleur match depuis le début, même s’il n’était pas parfait, nous avons joué quarante minutes en tout cas et les filles ont assuré. Il nous le fallait. Elles ont été le chercher avec beaucoup de gnaque et de conviction.

La manière a t-elle ensuite été au rendez-vous lors des succès à Toulouse et contre Lattes / Montpellier ?

Concernant les deux dernières victoires, on ne se voile pas la face, nous avons assuré l’essentiel en gagnant mais nous ne jouons pas au niveau auquel j’aspire pour notre équipe. Nous sommes encore beaucoup trop irrégulières dans la performance. Je ne voudrai pas que l’on sorte des matchs uniquement lorsque nous avons le couteau sous la gorge.

Que ce soit contre Saint-Chamond (51-53), Toulouse (52-55) ou Lattes / Montpellier (58-57) on constate de tous petits scores…

Ils sont représentatifs de notre jeu pour l’instant. En attaque nous cherchons toujours ce déclic, cette confiance qui fera que nous gonflerons plus le score offensivement. Nous lâchons dans l’ensemble beaucoup d’énergie en défense mais la défense reste aujourd’hui notre atout, même si nous sommes un peu moins bien dans ce secteur sur les deux dernières rencontres. La défense est moins aléatoire que la réussite offensive donc elle doit être le ciment de notre équipe. Si nous arrivons à monter d’un cran offensivement nous serons beaucoup plus dangereux et notre niveau de jeu sera meilleur sans aucun doute. C’est là-dessus qu’il faut progresser aujourd’hui. 

Certains secteurs détaillants ont déjà été améliorés…

Nous avons connu des défaillances plutôt inexplicables aux lancers francs également, mais aujourd’hui ça va mieux. Nous avons progressé dans la lutte aux rebonds et ça j’en suis vraiment très contente car sur les deux premiers matchs nous sommes vraiment très mauvaises dans ce secteur qui est capital pour gagner des rencontres. D’ailleurs même si nous n’avons pas réalisé encore de très gros matchs, l’amélioration nette dans ce secteur nous a permis de gagner. Les filles ont compris que l’issue des matchs dépendait bien souvent de ce secteur de jeu et vu que nous sommes plutôt une petite équipe en taille, c’est une lutte permanente qui demande beaucoup d’énergie.

Saint-Laurent, habitué par le passé à jouer les play-offs, retrouvera sa place dans le top 5 ?

Evidemment, j’aimerai. Nous pouvons y figurer mais tout se jouera à quelques points près, c’est sûr… Ce serait bien de regarder vers le haut du classement et non pas vers le bas en ayant peur de cette maudite septième place cette saison. Nous finissons septième la saison passée, alors que nous aurions terminé cinquième avec une petite victoire de plus et le championnat était moins homogène que cette saison.

Samedi à 20h00, place au premier derby maralpin pour vous avec un déplacement à Roquebrune, une formation en difficulté…

Comme d’habitude les derbies sont des matchs toujours un peu particuliers. Bien qu’elles n’aient qu’une victoire, il faut s’attendre à un match tendu. Roquebrune a un bon cinq majeur, elles sont désormais sous pression, forcément, d’autant plus en jouant à domicile. Elles ont perdu de très peu la plupart de leur rencontre, hormis leur dernier match. Si on pouvait sortir ce match que j’attends depuis le début, la vraie bonne performance, ce serait bien que ce soit maintenant. Je fais confiance à mes Warriors, je sais qu’elles peuvent me le sortir et qu’on peut jouer mieux que ce que l’on fait depuis le début.

(Crédit photo : SLB)



Voir plus d'articles de la même catégorie