Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Si on ne sort pas du match… »

Ecrit par Martial HESPEL

La R.O Grasse a fait un pas en arrière ce week-end avec une défaite (26-17) sur le terrain du SC Royannais après avoir mené à la mi-temps (8-14). Analyse avec l’entraîneur Marc Ravanello.
 
Marc, comment analyser cette défaite ?
On réalise une première mi-temps cohérente stratégiquement. On inscrit deux bons essais. Nos lancements sont propres, même si on est un peu juste en conquête en touche. Et puis, on se retrouve à devoir jouer un deux contre un d’école : qu’on ne joue pas. Dans foulée le SC Royannais s’implante dans notre camp. On prend un carton jaune et un essai juste avant la mi-temps. On mène 14 à 8. Aux vestiaires on demande aux garçons de rester dans la même stratégie : jouer chez eux. 
 
La tournure des événements ?
On sort du match tout simplement. Les garçons vont commencer à se frustrer individuellement pour telle ou telle chose. On s’énerve sur tout. L’arbitre n’a pas été mauvais. Mes joueurs râlent parce qu’ils estiment qu’une faute et une autre n’ont pas été sifflées, mais il n’y a avait pas de scandale à faire. Le SCR mérite sa victoire.
 
Le tournant du match est donc ce deux contre un mal négocié ?
On peut passer à 21 à 3 alors qu’on se retrouve cinq minutes plus tard à 14 à 8 avec en prime un jaune. La conquête était moyenne certes mais la défense était bonne lors des quarante premières minutes. Mais la frustration a pris le dessus. Les garçons étaient toujours en train de ressasser encore et encore. Si on ne sort pas du match comme ça nous n’avons aucune raison de perdre.
 
Et dimanche prochain il ne faudra pas se manquer contre Givors sous peine de voir le peloton de tête s’échapper…
C’est un gros match qui nous attend. De ce que je sais, ce n’est pas une équipe énorme, mais je ne peux pas en dire plus tant que je n’ai pas vu les vidéos qu’on possède. On pensait être capable de reproduire notre projet de jeu développé contre Saint-Raphaël/Fréjus (Victoire de Grasse 23 à 12). Il ne nous restait plus qu’à le peaufiner. Mais visiblement on ne le tient pas encore. 
 
Quel est-il ?
L’occupation du terrain adverse, une conquête propre et puis des joueurs qui se taisent et qui jouent : tout simplement. A nous de travailler ce projet de jeu, améliorer notre comportement, la clairvoyance et la rigueur.


Voir plus d'articles de la même catégorie