Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Si je reste on cherchera le haut de tableau »

Ecrit par Martial HESPEL

Deuxièmes de Régionale Féminine, les filles du Nice Volley-Ball montent en PNF. Pas encore certain d’être toujours sur le banc, Malik Wattrelot fait le point sur le groupe.

Malik, tu montes en Pré-Nationale Féminine avec un groupe extrêmement jeune. On sait que des clubs plus huppés que le NVB sur le plan féminin, en ont repéré plusieurs. Quel est ton discours auprès de ces joueuses pour les garder et ne pas qu’elles succombent aux appels plus prestigieux ?

Contrairement aux clubs qui peinent à former des joueuses jeunes, nous pouvons nous vanter de nos parcours en Coupe de France Minime (5e tour) et Cadette (6e tour). Pour moi, ayant vécu cela, la Coupe de France est une compétition unique qui me laissait rêver à des aventures nouvelles et palpitantes qui parfois donne lieu à une phase finale que l’on n’oublie jamais.

Quelle est la composition de ton groupe actuellement ?

Parmi mon groupe PNF, j’ai sept joueuses Juniors ou encore plus jeunes. Ce groupe viendra se renforcer par la venue d’une centrale de 18 ans, Laurie Augé, en provenance de Monaco. Nous pensons rajouter un entrainement en plus des entraînements de l’équipe n°1 pour ce groupe Coupe de France. Le but est que la formation monte encore d’un cran. De plus nous serons deux entraîneurs avec Alexandre Binet à gérer ce groupe Coupe de France. Le président Alain Griguer met l’accent sur ce duo gagnant formation / performance que cela soit en fille, en garçon ou même en beach. Il soutient toutes les actions entreprises par son staff.

D’autres arrivées possibles ?

J’ai quelques noms de joueuses intéressées pour faire leurs études à Nice l’année prochaine et voulant joindre le club à la vue du jeu que nous proposons. Mais hormis ma centrale rien de sérieux encore. Dans un premier temps je dois m’assurer des départs et des filles qui restent, car il me reste deux places et chaque année des étrangères en Erasmus arrivent en septembre et je garderai jusqu’en septembre au moins une place de mutée.

Un premier départ ?

Ma centrale Margherita Turconi, notre maillon fort de l’équipe devrait s’en aller pour des raisons professionnelles vers Paris. C’est un coup dur mais son départ était déjà prévu depuis un moment. A part cela aucun départ n’est encore annoncé et j’espère qu’il n’y en aura pas d’autres.

Quels seront tes objectifs en Pré-Nationale Féminine la saison prochaine ?

Je ne voudrai pas paraître prétentieux mais on ne visera pas le maintien. Je ne dis pas que ça sera facile mais si je reste à la tête de l’équipe on cherchera le haut de tableau. Je dirais le top 4. Je sais que quelques équipes se renforcent et chercheront la montée cette année. Ce qui promet un championnat disputé et c’est cela que nous voulons. A partir de là notre objectif sera la montée. Si ce n’est pas l’année prochaine, ça sera celle d’après. En formant des joueuses, nous devons leur proposer un niveau de compétition à l’image de leur progression afin qu’elles puissent, si elles le veulent, rester au club dans une section élite.

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie