Par Sudeast Info
Basket : Menton fait le dos rond
Avec déjà deux victoires en Nationale 3, Menton est au rendez-vous du haut de tableau malgré une infirmerie qui n'est pas vide. Le groupe veut continuer de gagner du temps.
Handball : Le Cros déjà dos au mur ?
Présent en play-offs de PNM la saison dernière, le Cros-de-Cagnes cherchera à faire aussi bien cette année mais pour ça, il faut vite gagner.
Handball : Carros suspendu à une IRM
Dans le coup en PNM en ce début de saison mais toujours battu, Carros montré des signes positifs mais ne connait pas encore la gravité de la blessure de Kévin Millet.
Handball : Grasse enchaîne en Nationale 3
Avec un succès contre Corte, dans une salle acquise à sa cause, le Pays de Grasse ASPTT s'installe en haut de tableau.
Basket : Ben Mergui avec l’Étoile en PRF
Sur le banc cette saison de la Pré-Régionale Féminine de l'Eloite Saint-Barthélémy, Geoffrey Ben Mergui avance avec une ambition mesurée, dans un premier temps.
Hand : Cannes a une montagne à gravir
Mourad Bouya et Cannes-Mandelieu débutent leur saison PNM par une défaite. Logique. Le coach, conscient des difficultés, demande du temps pour gravir la pente.
Handball : Grasse se lance très bien
Premier match et première victoire en Nationale 3 pour Charloton sur le banc de Grasse. Une réussite qu'il faudra confirmer à domicile contre Corte.
Volley : Antibes veut une passeuse en PNF
Engagé en PNF cette saison avec un nouvel entraîneur, Mathieu Mas, Antibes soit se sortir d'un casse tête : combler le poste de passeuse et vite.
Basket : Quelles suites pour la coupe PACA ?

Les prochains matchs des coupes PACA, notamment le 3e tour pour les seniors masculins et le 2e tour pour les seniors féminines, se dérouleront le week-end du 22 et 23 octobre prochain. Le tirage au sort se tiendra le mardi 4 octobre.

Handball : Monaco ne manque pas ses débuts
Première victoire en Nationale 2 pour Monaco à Marseille. Ambitieux, Maxence Galas et ses équipiers lancent parfaitement leur saison.

Sérénité et humilité chez les Laurentins

Ecrit par Martial Hespel

Toujours en N3M cette saison suite à un repêchage, le Volley-Ball Stade Laurentin n'a pas révolutionné sa copie cet été tout en réfléchissant à combler quelques lacunes.

C’est reparti pour un tour en Nationale 3 pour les Laurentins ! Premier relégable en fin de saison dernière mais sauvée administrativement, l’équipe de Pascal Drouot s’avance avec beaucoup d’humilité dans un nouveau championnat composé de douze équipes pour seulement deux descentes. Malgré les difficultés, le groupe, soudé, n’a pas explosé, loin de là. La majorité de l’effectif est resté, agrémenté de quelques touches venant de Antibes ou encore Cagnes-sur-Mer et qui connaissent donc ce niveau Nationale 3. 


Chacun trouve ses marques ou les retrouve et la préparation a pris un nouveau tournant mardi dernier avec un match amical, instructif, face à la Pré-Nationale de Grasse. « Une belle opposition face à une équipe d’expérience qui compte plusieurs anciens joueurs de Nationale 2 et 3 », explique Pascal Drouot. « Je n’avais pas mon groupe au complet car j’ai plusieurs joueurs qui entraînent aussi des équipes jeunes au club et il est hors de question, en début de saison, que l’entraîneur loupe un entraînement pour un match amical senior. Mais j’ai vu de la qualité, des garçons qui font des efforts ensemble et qui jouent la même partition de volley. »


Un championnat qui passe donc de onze à douze équipes avec ainsi deux matchs supplémentaires à jouer. Et pour Pascal Drouot, ça change tout. « C’est une très bonne chose, l’année dernière nous avions parfois de longues coupures. Il suffisait qu’une journée où tu es exempt soit collée à une période de vacances, tu pouvais facilement te retrouver avec trois à quatre week-ends sans jouer. Deux matchs de plus vont densifier le calendrier et éviter ces attentes où les semaines d’entraînements sont longues. »


Beaucoup plus de rythme donc face à des adversaires de qualité et le VBSL est servi en début de saison. Le plus long déplacement de la saison, d’entrée de jeu, le 2 octobre à Sète, équipe n°3 du club dans la hiérarchie, composée en majorité de jeunes joueurs talentueux dont certains devraient percer au plus haut niveau. Une semaine plus tard, même tarif, cette fois à domicile, face à l’AS Cannes, adversaire similaire que les Héraultais. Des groupes nouveaux, jeunes, qui se renouvellent chaque été, alors qu’avec plus d’expérience mais aussi de vécu collectif, le VBSL a des arguments à faire valoir face à la fougue de la jeunesse. 


« De notre côté nous n’avons pas décidé de révolutionner le collectif. Il n’était pas utile de repartir d’une page blanche. Nous sommes dans la continuité. On ne visera pas le top 3, même si on sera très content d’y parvenir, mais objectivement, avec 12 équipes en lice pour deux descentes, nous avons des arguments pour nous défendre. » Une saison qui s’ouvre dans quelques jours pour se conclure le 7 mai prochain. 



Voir plus d'articles de la même catégorie