Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Séméria veut le podium

Ecrit par Martial HESPEL

Après un début de saison réussi en Pré-Nationale, la réserve de Golfe-Juan / Vallauris, entraînée par Alan Séméria, se veut ambitieuse. La dynamique au club y est propice.

Avec quatre victoires pour quatre journées disputées, la réserve masculine de Golfe-Juan / Vallauris est comme prévue au rendez-vous des sommets de Pré-Nationale avec Monaco, Nice et La Garde. Pour le moment, et c’est logique puisque aucune de ces équipes n’a perdu, il n’y a eu aucune confrontation entre ces montres, elles arriveront plus tard. Pour Alan Séméria, le coach de l’Azurea, son groupe est bien en place. « Le niveau de l’équipe est en constante progression. Les semaines d’entraînements se passent bien, je suis très satisfaisait de l’intensité et du niveau d’implication affichés par les joueurs. Etant donné la richesse de l’effectif, nous arrivons à palier les blessures et les absences et donc à être en nombre suffisant à chaque entrainement. Le groupe est très motivé à l’idée de réaliser une belle saison », énumère t-il pour www.magsport06.fr. 

En effet il dispose d’un groupe de quinze éléments d’une moyenne d’âge de 26 ou 27 ans. Deux générations s’y côtoient. La plus jeune, entre 22 et 25 ans et la plus expérimentée, de 28 à 30 ans. « L’ambiance est très bonne. La majorité des joueurs ont une solide formation et ont déjà évolué au niveau Nationale, que ce soit en jeunes ou en seniors. L’effectif est conséquent et grâce au recrutement effectué cet été, nous avons réussi à le densifier et l’équilibrer. » Cagnes-sur-Mer, Toulon, Grasse et Vence en ont fait les frais. Mais attention, tous ces adversaires sont partis pour jouer le maintien. On a d’ailleurs l’impression que dans ce championnat, hormis les quatre cadors – et peut-être Sophia qui devra encore confirmer – tout le monde jouera sa place en Pré-Nationale. « Il est vrai que nous n’avons pas encore rencontré les prétendants à la montée. Nous jouerons Monaco, Nice et La Garde en fin de phases aller et retour. Bien entendu nous sommes impatients de jouer ces équipes là et de pouvoir nous situer par rapport à elles. En attendant, nous essayons de rester sérieux et concentrés en abordant chaque rencontre. »

Avant le premier gros choc, contre Monaco le 28 novembre, Golfe-Juan a encore deux matchs, à sa portée, à disputer : la réception de Carros et un déplacement à Fréjus. L’objectif est clair pour Séméria, gagner deux fois pour jouer sans pression et se faire plaisir contre Monaco. « Nous restons vigilants à ne prendre aucun match à la légère, d’autant que ce sont des équipes qui démontrent par leurs résultats qu’elles ne feront de cadeau à personne. Si elles ont perdu quelques matchs, l’écart n’est jamais énorme. Notre objectif est de terminer sur le podium en essayant d’engranger un maximum de victoires, si possible aussi contre les favoris. Pour cela, il faudra surtout être constants tout au long de la saison et ne pas lâcher de match en route. »

Mais pour également expliquer la réussite de la Pré-Nationale, il faut aussi se tourner vers le très bon début de saison de la Nationale 2, leader de son championnat, avec un bilan d’une défaite – lors de la première journée – pour cinq victoires. Pourtant, l’équipe de Brice Tardevet n’a pas été épargnée par les blessures et les absences. Ainsi, Deblangy, Guillard et Lollia, joueur de la réserve, ont déjà joué cette année en Nationale 2. Ces trois garçons, avec également Kiledjian, s’entraînent régulièrement avec l’équipe première. « C’est un plus tout d’abord pour l’équipe première, qui peut compter sur eux pour continuer à travailler sereinement aux entraînements et pour être compétitive en compétition. » Mais, forcément, cette situation favorise la Pré-Nationale.

« C’est un plus indéniable aussi pour les joueurs concernés qui font face à une toute autre opposition. Et donc, logiquement, c’est un plus également pour l’équipe réserve d’avoir des éléments qui élèvent leur niveau de jeu. Ceci dit, l’autre penchant à cela est qu’il faut aussi composer parfois avec leurs absences en Pré-Nationale. Du coup les automatismes collectifs commencent tout juste à être satisfaisants. Mais c’est bien là par définition le rôle d’une équipe réserve et tout le monde accepte cela. Si en plus les résultats suivent pour la Nationale 2, mais aussi pour la Pré-Nationale, comme c’est le cas en ce moment, c’est parfait. Avec Brice (Tardevet ; ndlr), nous mettons tout en oeuvre pour que ça dure le plus longtemps possible. » La Team Séméria affiche depuis le début de saison une moyenne de 72.75 points marqués par match et seulement de 50.5 encaissés.

(Crédit photo : Azurea Golfe-Juan / Vallauris)



Voir plus d'articles de la même catégorie