Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Se centrer sur le projet collectif »

Ecrit par Martial HESPEL

Samedi dernier, la Nationale 3 du Cavigal, déjà condamnée à redescendre en Pré-Nationale un an après son titre, a gagné (21-22) son deuxième match de la saison lors du derby face au Bâtiment. Le bilan avec l’entraîneur Marc Drusian pour www.magsport06.fr.

Marc, ton groupe ne marque que 7 buts lors de la première mi-temps et donc 15 lors de la seconde… Comment expliques-tu ces deux mi-temps ? 

Dans un match où les deux équipes ont souffert de l’absence de nombreux joueurs, tout s’est joué sur des petits détails. Outre le score serré, on peut voir sur les statistiques un nombre d’exclusions équitable et une réussite aux tirs également proche. Pour la comparaison entre les deux mi-temps, je pense que la disqualification de Bouziane du côté du BTP et la blessure de Gauthier chez nous ont quelque peu déstabilisé les blocs défensifs à la fin du premier acte.

Quels ont été tes mots à la pause alors que le score est de 10-7 pour le Bâtiment ?

On s’est fortement centré sur le projet collectif et insisté lourdement sur le fait que chaque initiative individualiste, qu’elle soit défensive ou offensive, se retournerait immanquablement contre nous. Au niveau mental, il était également impératif de sortir du vestiaire avec les mêmes intentions et la même implication. En effet, je craignais un contre-coup moral à la perte de Gaetani à l’échauffement et celle de Gauthier en fin de première mi-temps : sur ce point les joueurs ont parfaitement répondu.

Pour la fin de saison, malgré l’absence d’enjeu sportif, tu souhaitais voir un autre visage de ton équipe. Est-ce le cas avec ce succès qui suit un match nul contre Prades-le-Lez ?

Après la double défaite contre La Garde / La Valette et Villeneuve-Loubet qui nous a mathématiquement condamné, on a su réagir d’abord contre Prades-le-Lez, puis de nouveau samedi. Il n’y a pas eu de révolution dans notre jeu mais l’approche du money-time est enfin au niveau de la NM3. C’est hélas trop tard, mais ce qui ne tue pas rend plus fort et j’espère que le groupe, qui va repartir au charbon dès le mois d’août, va se nourrir de cette fin de saison pour repartir plus fort. C’est dans ce sens que le Président Mouchot et moi-même sommes intervenus après Villeneuve-Loubet : balancer les derniers matchs et finir en roue libre serait trop dangereux pour la suite. 

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie