Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Satisfaction et déception à l’ASPTT

Ecrit par Martial HESPEL

L’ASPTT Nice se sera donc fait griller la politesse lors de la dernière journée, étant éjectée du podium par Fréjus. Une réelle déception, mais les satisfactions sont nombreuses.

Le promu niçois, champion de Régionale Côte d’Azur version 2015-2016 a donc terminé quatrième, à un rien du podium, de Pré-Nationale Côte d’Azur cette saison. Mais pour l’entraîneur Elamine Hamza, bien que conscient de l’excellente saison de son groupe, la déception est immense. 

« Quand on est compétiteur on a toujours envie de gagner et pour le moment je ne digère toujours pas notre quatrième place. Ce qui m’embête le plus c’est le fait d’avoir moins de défaites que les deux équipes qui nous précèdent », raconte t-il à www.magsport06.fr. En effet Nice n’a perdu que quatre fois contre sept pour Fréjus et cinq pour Hyères / Pierrefeu. Ce qui coûte cher à Nice c’est ce nombre trop important de victoires en cinq manches : six. D’ailleurs, ces quatre dernières victoires l’ont toutes été en cinq sets. « Aujourd’hui ce système de points favorise la défense et non l’attaque mais le règlement et pareil pour tout le monde. Il ne m’a pas souri cette année mais rien ne dit que la prochaine fois ça ne sera pas l’inverse. »

« Aujourd’hui on peut remettre en cause nos victoires 3-2 mais je pense que si ces matchs là nous les avions perdu nous n’aurions même pas cette discussion. Au fond de moi je suis content de notre parcours mais je suis triste pour les filles. J’aurais aimé que mon équipe soit sur le podium. Je les félicite encore pour notre parcours car nous sommes premiers en nombre de victoires sur la phase retour avec une seule défaite. » Durant toute la saison, une seule équipe est parvenue à prendre six points face à l’ASPTT : Fréjus, troisième. « Notre bourreau. Seule équipe à nous avoir battu deux fois et en plus elle nous double à la dernière journée… »

En effet, Mandelieu, dans sa salle, est parvenu à pousser Nice à jouer un cinquième set. « Une rencontre accrochée. Nous pouvons l’expliquer par plusieurs raisons. Mandelieu a joué libéré. Quelque soit le résultat du match, cela ne modifiait pas son classement : sixième. Et après trois semaines sans compétition, on manquait de rythme. Et enfin, nous pouvons évoquer du stress de notre côté car on voulait ce podium ! On a vendangé notre volley sur les points importants ce qui est la plupart du temps notre point fort. » Mais au final le bilan « reste très positif » avec 18 victoires sur 22 matchs.

Pour la saison prochaine, l’entraîneur confie que rien n’est encore décidé sur son avenir. Une chose est certaine – pas des moindres – il annonce l’arrêt de sa première passeuse, souffrante des genoux, Lydia Benmouhoud « Elle ne sera plus de l’aventure. On aurait aimé accroché cette place sur le podium pour elle. » Hamza annonce enfin qu’il devrait prendre sa décision de continuer ou non d’ici la fin du mois.

(Crédit photo : ASPTT Nice Volley-Ball)



Voir plus d'articles de la même catégorie