Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Saint-Laurent vise la Fédérale 3

Ecrit par Martial HESPEL

Grâce à un départ canon, à confirmer sans tarder, l’équipe Honneur du Stade Laurentin Rugby s’avance vers son objectif proclamé : monter en Fédérale 3 dans les deux ans à venir.

C’est un parfait début de saison qui colle complètement aux ambitions du club ! L’équipe fanion du Stade Laurentin Rugby, qui évolue en niveau Honneur Territoire, a débuté sa course à la montée en Fédérale 3 par quatre victoires en autant de journées disputés. « Aujourd’hui, on profite », débute le manager général du club, Philippe Buchet, sur le site internet de la Fédération Sportive du Stade Laurentin. « On ne sait pas si demain on jouera… Même si notre situation est plus confortable que les clubs qui évoluent en salle, l’avenir n’en reste pas moins incertain. » Alors, être devant, reste capital et les Laurentins savent de quoi il en retourne. Surtout au moment où le couvre-feu est une menace désormais réelle.

En mars dernier, alors en troisième position et donc en place pour disputer un match de barrage pour monter en Fédérale 3, la SLR a vu la saison être stoppée. Le barrage est tombé à l’eau. Arles, leader, est monté, comme le règlement le prévoyait, mais les instances ont décidé, aussi, de prodiguer au SMUC un ticket d’accession, alors que les Marseillais aurait dû affronter les Maralpins en terrain neutre sur un match sec pour décider de qui montera.

L’objectif a donc été reconduit et – pour le moment – quoi qu’il advienne, le SLR est en bonne position même si Buchet tempère légèrement. « Sur les quatre premières journées, nous avons rencontré trois promus. Quant à la première place, elle est promise à Avignon – Le Pontet qui possède un effectif de qualité Fédérale 2, ce qui est surdimensionné pour notre niveau. » Notons que si Les Laurentins sont aujourd’hui leader, c’est aussi parce que les Vauclusiens comptent un match en retard. L’important réside dans les faits, pour le SLR, de compter déjà quatre points d’avance sur le quatrième : aux portes du barrage.

Quoi qu’il en soit, Philippe Buchet estime que son groupe est dans le vrai et qu’il faut continuer sur cette voie. « Malgré les conditions difficiles, sans douche, sans vestaire et avec cette chape de plomb sur la tête, l’investissement des garçons est total et est de qualité. Aux entraînements, avec la réserve, on monte jusqu’à 65 joueurs sur un même séance ! C’est formidable. Ils ne rechignent pas et le week-end ils sont récompensés. »

C’est donc sur un fil rouge conçu à base défense et de physique, priorité du manager général pour tenir sur une saison indécise, que s’avance Saint-Laurent du Var vers deux matchs importants : à Digne-les-Bains puis à domicile face à Fos-sur-Mer. Deux formations mal classées, sur le papier inférieures au SLR. Gagner sera nécessaire et si possible avec le point de bonus offensif pour ne pas laisser la moindre espérance aux poursuivants d’y croire. Les séances vidéos, mises place par Philippe Buchet, permettront de corriger les petites imperfections qui n’ont pas permis aux Laurentins de décrocher le bonus à trois reprises depuis le début de saison.



Voir plus d'articles de la même catégorie