Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Saint-Laurent veut encore s’élever

Ecrit par Martial HESPEL

Ce dimanche, en Nationale 2, Saint-Laurent reçoit Mauguio avec l’objectif de gagner pour repasser troisième de sa poule de play-offs. Ce sera un pas de plus dans la progression du groupe.

En terminant deuxième de la première phase de son championnat derrière l’équipe invaincue de Monaco, Saint-Laurent a réalisé le minimum demandé par le coach et le club : un maintien en passant par les play-offs. Après trois journées dans cette seconde phase de la saison, l’équipe de Pascal Drouot est quatrième, derrière l’intouchable duo composé de Béziers et de Monaco et avec deux petits points de retard sur Mauguio. En effet, en s’inclinant en quatre sets chez le leader, le VBSL a vu les Héraultaises passer devant. Mais une chose est certaine, face à Béziers, les équipières d’Hayat Bachery n’ont pas à rougir malgré un lourd 25-11 dans la première manche. « On a eu énormément de mal à rentrer dans le match », raconte à www.magsport06.fr la réceptioneuse / attaquante. « On est passé aux travers uniquement sur le service / réception, on a eu beaucoup de mal à ramener de la réception et on a fait énormément de fautes au service. Les filles de Béziers servaient très bien ! Elles ont un bon collectif jeune mais surtout une jeune Poste 4 qui nous a faut mal dans tous les secteurs de jeu. » 

Mais le match va très nettement s’équilibrer par la suite et Saint-Laurent va passer proche de pousser Béziers dans un cinquième set. « On a commencé a stabiliser la réception et a retrouver notre jeu. » Béziers va de justesse remporter la deuxième manche 29-27 avant de voir les Laurentines décrocher la troisième sans conteste, 15-25. « Elles ont eu du mal sur le troisième set. Leur effectif est jeune et manque d’expérience. Elles ont commencé à enchaîner faute sur faute chacune leur tour même leur meilleure joueuse. Le fait de jouer sans pression nous a permis d’être relâchées et du coup à notre meilleur niveau. » Mais cela ne suffira pas avec un 25-16 pour les locales pour conclure. « C’est dommage. Hormis ce premier set où on passe aux travers, nous avons très bien joué. On a surélevé notre niveau de jeu et offensivement on a été intouchable aux ailes. Un léger regret oui car nous avons eu la possibilité de gagner le deuxième set mais notre service a été notre point faible sur ce match. »

Mais inévitablement, pour la suite de la saison, comme pour 2018, ce match, comme ceux face à Monaco qui aspire à monter en Élite Nationale, ce match reste très instructif. « Je pense que le match contre Béziers est plus satisfaisant sportivement que celui de Monaco, des matchs comme ça on en a très peu durant la saison, contre de bonnes équipes automatiquement on surélève notre niveau. » D’ailleurs, pour celle qui jouait à Mougins l’année dernière et qui connaît très bien ces niveaux d’Elite Nationale et de Nationale 2, le niveau général est en baisse, notamment la Poule de la première phase qui a permis à Saint-Laurent de passer en play-offs. « Le niveau général de notre poule à la base n’était pas super. Je trouve d’ailleurs que le niveau général de la Nationale 2 n’est plus ce que c’était à l’époque. C’est compliqué de jouer contre des équipes faibles et garder son niveau, contrairement aux play-offs où le niveau est tout de même meilleur, sportivement c’est très intéressant, on joue au volley pour ce genre de matchs. » 

D’ailleurs, avec des matchs d’un bon niveau, Saint-Laurent alimente deux objectifs : prendre du plaisir tout en allant chercher cette troisième place et ça se jouera en grande partie justement ce dimanche à Pagnol contre Mauguio. Troisième des play-offs, ce serait l’occasion pour le VBSL se s’imposer encore un peu plus dans le paysage du volley-ball du sud de la France et même, petit à petit, dans l’hexagone. « C’est ma première année à Saint-Laurent. Je viens de Mougins où j’ai vécu la même ascension ! C’est super valorisant en tant que joueuse et surtout quand le club vous suit. Saint-Laurent du Var, c’est très familial et je pense que les joueuses reflètent cette image. On continue à parler de nous et je pense que l’équipe première est très bien à ce niveau là pour le moment voir plus d’ici quelques années pourquoi pas… »

(Crédit photo : Frédéric Galvez)



Voir plus d'articles de la même catégorie