Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Saint-Laurent revient en jeu

Ecrit par Martial HESPEL

Avec son nouveau succès à Nice, son quatrième de rang, la NM3 du Stade-Laurentin s’affirme comme un candidat au podium. En attendant un fléchissement du leader aixois ?

C’était la seule, des quatre équipes des Alpes-Maritimes du groupe A de NM3, à vivre un début de saison compliqué. Il y a un mois, avec trois défaites pour une seule victoire, Christian Delgado, qui s’est installé sur le banc laurentin cet été, attendait l’accélération du diesel. 

Quatre victoires consécutives plus tard, Saint-Laurent est troisième du championnat et tête de liste des équipes du 06, à égalité de points avec Cagnes-sur-Mer. Samedi, dans la salle du Nice Basket Masculin Compétition, les équipiers de Laurent Pellegrin (29 points), ont pris le dessus (91-99) sur une équipe Niçoise qui, au contraire, après un gros début de saison, semble marquer le pas. « On fait jeu égal quasiment tout le match mais en étant toujours un ton au dessus », exprime Delgado. Ce dernier évoque un chassé-croisé dans le dernier quart d’heure. Saint-Laurent va créer un dernier écart mais à trois minutes de la fin du match la peur de gagner va s’installer : « On se fait peur. Gérer la fin de rencontre n’a pas été simple. Nice a mis en place un pressing tout terrain et nous on commence à cafouiller et à lâcher les balles. » Le match va se terminer par plusieurs lancers francs : « On les a tenu ainsi. C’était très disputé », confesse l’entraîneur laurentin. 

« Ne pas tomber dans la facilité »

La passe de quatre est dans la boîte. « C’est satisfaisant puisque ce n’est pas un match qu’on aborde facilement. Nice est solide à la maison. Il y a du monde en face. Alors, nous avons joué sans pression et cela nous a aidé. » Saint-Laurent a également pu compter sur l’une de ses pièces maîtresses. Avec plus d’un quart des points de son équipe Pellegrin reçoit l’hommage de son coach, mais pas que : « Il nous amène des solutions que lui seul peut trouver et a réalisé des shoots d’un autre monde. Mais attention il y a parfois du mauvais. Il a été chahuté en deuxième mi-temps et nous l’avons moins vu. » Pire, Pellerin a même été expulsé après cinq fautes, une « chose qui ne lui arrive jamais. Il faut qu’il s’habitue à être secoué et à ne pas faire de fautes offensives. » Mais si Pellegrin, au niveau comptable, sort à nouveau du lot, pour Delgado la réussite actuelle de son équipe est la résultante d’un bloc soudé. Il faudra à nouveau être solidaire samedi prochain avec la réception de La Londe : lanterne rouge du championnat. « Il ne faudra surtout pas tomber dans la facilité. Nous allons continuer à bosser et prendre ce match très au sérieux. »



Voir plus d'articles de la même catégorie