Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Saint-Laurent ne va pas se gêner

Ecrit par Martial HESPEL

Avec une NM3 qui a récemment fait un grand pas vers le maintien, la Pré-Excellence Régionale Masculine du SLBB se croit à rêver à une grande fin de saison. Tout est possible.

Distancée par la tête du championnat au terme de la phase aller, la réserve du Saint-Laurent s’est récemment totalement relancée dans la course au top 3 et plus si affinité. En effet, en débutant la phase retour par trois victoires en février, dont la dernière, le 15 février, 84-68 face au leader, Carros, les Azuréens peuvent tout à faire jouer les arbitres, voir plus.

« Ces victoires font du bien au moral et surtout nous replacent dans le top 5 », explique à www.magsport06.fr Eric Longin, l’entraîneur. « Je sais que mon groupe est capable du meilleur comme du pire, mais j’ai l’impression qu’il a pris conscience que l’on avait les moyens de finir dans le trio de tête. En espérant que tous ces faux pas, tous évitables, ne viennent pas plomber notre fin de saison. J’ai recentré mon discours sur le plaisir d’être sur le terrain, de jouer ensemble et appuyer également sur la défense, en étant plus agressif sur l’adversaire en lui laissant le moins possible d’espace. Ce qui pour l’instant fonctionne. » Un discours défensif qui n’empêche pas Saint-Laurent de possèder la meilleure attaque du championnat avec une moyenne de 79.5 points marqués par match.

Le 15 mars prochain, une longue trêve d’un mois prendra fin et les Laurentins iront à Mougins, sixième, qui, exactement comme Saint-Laurent, reste sur trois victoires. Mais c’est une équipe de Saint-Laurent au complet et reposé qui se présentera à la salle du Font De l’Orme d’une équipe de Mougins qui a la particularité de possèder à la fois la plus mauvaise attaque mais aussi la meilleure défense. « Pendant la trêve, j’ai donné une semaine à mes gars, afin qu’ils puissent récupérer physiquement et j’avais un match amical de prévu : annulé. Alors, on en a profité pour travailler en attaque et sur les automatismes. » Pour ce qui est de l’infirmerie, elle est vide, et ce depuis le début de saison. Longin se dit très chanceux et espère bien entendu que cette situation n’évoluera pas en fin de saison.

Et pour ne pas lâcher la tête de course, Saint-Laurent devra obligatoirement réaliser de gros coups. Déjà, ne pas tomber à Mougins et ensuite, tenir à domicile contre Menton, troisième. « Si nous parvenons à gagner ces deux rencontres, cela pourrait nous permettre d’avoir une fin de saison agréable à jouer. Nous avons une revanche à prendre par rapport au match à Menton où nous avons perdu de deux points sur une faute d’arbitrage à la dernier seconde. »

Mais pour ce qui est de la montée, l’incertitude est totale. Menton, Carros, Villeneuve-Loubet, Sophia, Mougins et Saint-Laurent sont tous dans la même situation : l’attente. « Nous ne sommes sûrs de rien. Le grand nombre de descentes de NM3 en ERM risque de faire, par ricochets, descendre beaucoup d’ERM en PERM. Du coup, seul le champion devrait monter. Mais nous avons tout à fait le droit de monter en ERM si la NM3 se maintient. Notre ambition pour la fin de saison est de faire mieux que l’an dernier où nous avions terminé quatrième. »

(Crédit photo : SLBB)



Voir plus d'articles de la même catégorie