Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Saint-Laurent ne fait pas la fine bouche

Ecrit par Martial HESPEL

Officiellement qualifiée pour les play-offs, la N2F de Saint-Laurent, promue, obtient du même coup son maintien. Malgré une lourde défaite contre Monaco, Drouot ne cache pas son plaisir.

Au terme de la douzième journée de la phase régulière de Nationale 2, Saint-Laurent avait 98% de chance de passer en play-offs. En effet, même en cas de deux défaites et zéro point marqué lors des deux dernières journées, le Cannet-Rocheville devait en prendre six. Mais comme attendu, l’ESCR n’a pas existé à Nîmes, l’autre équipe forte du championnat avec Monaco (25-13 25-18 25-20). Car de son côté, le VBSL a été largement dominé par l’équipe du Rocher (19-25 18-25 18-25), faisant du même coup moins bien qu’au match aller au Moneghetti. Même si avant la rencontre Drouot comptait bien aller chercher les play-offs sans compter sur la défaite du Cannet-Rocheville, le technicien explose de joie. 

« Nous atteignons l’objectif ambitieux de début de saison qui était de nous maintenir en allant en play-offs (Sans passer par la case play-downs ; ndlr). La Nationale 2 est un championnat très relevé et notre Poule B était vraiment de qualité, alors oui nous obtenons notre place en play-offs un jour de défaite contre Monaco mais je vous assure que l’on ne boudera pas notre plaisir », narre-t-il à www.magsport06.fr. « Je ne souhaite pas nous victimiser plus que cela, mais beaucoup ne nous pronostiquaient pas dans les quatre premiers. Une nouvelle fois ce groupe a réalisé de grandes prestations, nous faisons tout de même 17 points sur 21 points possibles lors de la phase aller. La deuxième partie de ce mini-championnat fut plus compliquée, principalement en raison de quelques effectifs renforcés pour tenter de figurer en play-offs, mais nous avons tenu bon… » 

En effet, avant d’aller rencontrer Aix – Venelles, Saint-Laurent n’a gagné que deux matchs lors de la phase retour, contre les deux derniers : Bron – Lyon et Grenoble. « Plus qu’un soulagement, c’est surtout une très belle récompense. » Le VBSL, conscient que ce sera compliqué de décrocher beaucoup de victoires en play-offs, va pouvoir préparer la saison prochaine sans pression et surtout en continuant de travailler et de progresser en ne jouant que des équipes d’un excellent niveau qui vont se battre pour la montée en Elite Nationale comme Béziers et Romans-sur-Isère.  « On va notamment en jouer quatre à domicile. C’est un beau cadeau que l’on se fait mais aussi pour notre public qui nous suit et nous pousse depuis de nombreux mois. J’en profite pour le remercier une nouvelle fois, c’est tellement agréable d’évoluer dans une telle ambiance. Concernant nos futurs adversaires, comme dans notre poule, deux équipes survolent les débats : Béziers et Romans-sur-Isère. Suivis de Saint-Chamond et Firminy qui comptent le même nombre de points que nous (Cinquième de la Poule et en recevant la lanterne rouge, l’Union peut encore se qualifier ; ndlr). Je n’ai pas encore d’informations tactiques sur nos prochains adversaires : profitons au moins quelques jours avant de nous y plonger. »

Mais avant de débuter les play-offs, Saint-Laurent a encore un match de la phase régulière à disputer, un déplacement à Aix – Venelles, rencontre qui, pour les deux équipes, n’aura aucun enjeu. Quelle attitude va adopter Drouot ? Continuer à travailler avec son équipe type ou faire tourner ? « Rien n’est encore décidé. Des joueuses ont des soucis physiques, nous verrons durant la semaine qui sera apte pour jouer ce dernier match. Nous ne prendrons aucun risque. » Coup d’envoi dimanche prochain à 15h00.

(Crédit photo : Frédéric Galvez)



Voir plus d'articles de la même catégorie