Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Saint-Laurent avance à son rythme

Ecrit par Martial HESPEL

Après deux défaites face à deux équipes qui joueront le podium de Nationale 3, Saint-Laurent a pris trois points à Charnas, la lanterne rouge. Les Laurentins ne veulent pas s’arrêter là.

Promu en Nationale 3, l’équipe masculine de Saint-Laurent n’a pas été gâtée par le calendrier. Elle a affronté et perdu face à deux équipes qui pour le moment réalisent un sans faute après trois journées : Cannes et Riom-Cebazat. Alors pour son troisième match, l’équipe de Ruben Barrera avait à coeur de décrocher ses premiers points : succès 3 sets à 1 à Charnas, la lanterne rouge. Dimanche, Saint-Laurent jouera à Aix, autre équipe avec Charnas et Pont de l’Isère à courir encore après un premier succès. Oui, Saint-Laurent a décroché un calendrier avec trois matchs à l’extérieur lors des quatre premières journées.

« Une belle efficacité »

« On gagne grâce à une notre qualité de service et notre side-out », commente Barrera pour www.magsport06.fr. Mais le coach a conscience d’un des soucis majeurs de son équipe en ce début de saison : le premier set. Face à Cannes, les Laurentins l’ont perdu 25-15, puis 25-14 contre Riom et enfin 25-20 à Charnas. « Nous avons encore mal commencé. Je suis en train de travailler là dessus. » Par la suite, Saint-Laurent a pris le dessus sur Charnas sans baisser de rythme. « On a contrôlé en les empêchant de bien jouer. Jusqu’à la fin du match, nous avons fait preuve d’une belle efficacité. Notre bloc commence à fonctionner cela et a permis à notre défense d’être plus présente. »

Ce résultat permet à Saint-Laurent de se rassurer, d’avoir d’avantage de certitudes sur ses capacités mais aussi et surtout de ne pas s’engluer dès le début du championnat en zone rouge. Pourtant, Barrera avoue que le maintien n’est pas son objectif. « Oui, gagner, surtout en déplacement, fait toujours du bien. Mais je ne parle pas d’objectif maintien. Je n’ai pas fixé cette issue pour moi, ni pour mes joueurs, ni pour le club. Pour la simple et bonne raison que, pour moi, viser le maintien n’est pas objectif. »

Pour rappelle, en cinquante ans d’existence, le Volley-Ball Stade-Laurentin n’avait jamais connu le niveau Nationale 3 chez les garçons, ni même pour ce qui est des filles. Tout est donc nouveau. « On travaille dur, on s’entraîne pour progresser, continuer à évoluer. Nous avons un groupe de jeunes, très intéressants, qui représentent la relève du club. Ils sont en train d’apprendre dans cette nouvelle catégorie. » Il est encore bien trop tôt pour évoquer le classement final de cette équipe qui, selon son entraîneur, possède devant elle une grande marge de progression. 

« Prendre des points à l’extérieur »

Malgré tout, l’entraîneur attend beaucoup du déplacement à Aix. Après son élimination au premier tour de la coupe de France en début de saison, les Laurentins ont bénéficié de quinze jours de trêve, très utiles pour récupérer de quelques pépins physiques. Barrera pourra aligner l’une de ses recrues, un Bulgare, enfin qualifié. « Aix est un match important, même très important pour nous, car prendre des points à l’extérieur est une très bonne chose. » Coup d’envoi de la rencontre ce dimanche à 14h00. La veille, Charnas (10e) aura reçu Pont de l’Isère (8e). En cas de résultat positif à Aix (9e), Saint-Laurent (6e) à l’occasion laisser loin dernière lui les turbulences de bas de tableau.

(Crédit photo : Volley-Ball Stade-Laurentin)



Voir plus d'articles de la même catégorie