Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Saint-Laurent à nouveau en play-offs ?

Ecrit par Martial HESPEL

Habitué des play-offs en N2F, le SLB n’a, entre guillemets, terminé que cinquième, sans pour autant trembler pour son maintien, lors de la saison 2015-2016. Le groupe à venir sera bien plus compétitif.

C’est l’une des nouvelles importantes de l’été dans le monde du basket féminin maralpin. Le SLB a récemment annoncé que Christelle Jouandon avait convaincu la totalité de son effectif, version 2015-2016, court quantitativement, à continuer. Un groupe de qualité qui, avec ses moyens, a réalisé une saison très honorable. Viennent se greffer trois éléments. Dégane Balle-Bonza, une poste 3 ; 4 qui arrive en provenance de la N2F,du Cavigal Nice. Sarah Bohy fait son retour au club : poste 2 de Roquebrune. Enfin, une meneuse de la N3F de Villeurbanne, Sharon Bouvet. Jouandon pourra donc compter sur un groupe N2F de dix filles, sans oublier son groupe réserviste double champion de PNF Côte d’Azur en titre. De quoi voir venir…

Et si, la saison prochaine, après avoir frôlé les play-offs, le Monaco Basket Association sera assurément l’un des favoris avec beaucoup d’ambitions, Saint-Laurent ne devrait pas être loin du compte pour monter sur le podium. D’ailleurs, le SLB a terminé la dernière saison sur une lourde défaite contre face au MBA, bien que la Team Jouandon ne jouait plus rien : quasiment anecdotique. Le groupe ayant terminé la saison « un peu au bout du rouleau » confirme la coach à www.magsport06.fr. « Je ne peux pas dire que notre équipe n’a jamais été en danger pour le maintien. Nous avons connu des inquiétudes même si en effet, nous ne nous sommes presque jamais retrouvées en cette septième maudite position au classement. Mais il a fallu lutter pour ça. Même s’il n’y a pas eu de continuité après la victoire contre l’ASM, le plus important était bien évidemment cette victoire qui nous a assuré notre très honorable cinquième place. »

« Le bilan que je fais est globalement positif. Avec mes joueuses nous sommes toujours aux antipodes de la monotonie ! Nous faisons deux très grosses boulettes contre Saint-Chamond, vraiment deux défaites horribles, mais à côté de ça, on va gagner à Annemasse en ayant le feu aux fesses en faisant un très bon match et on est aussi capable de gagner à Montpellier avec deux joueuses majeures qui se blessent en début de match et cinq filles qui jouent quasiment quarante minutes et pas forcément à leurs postes de jeu. Ce ne sont que deux exemples, mais c’est un peu ça cette équipe. Parfois de quoi s’arracher les cheveux et d’autres fois envie de tellement féliciter les guerrières qu’elles peuvent être ! Ce n’est pas de tout repos, mais on ne s’ennuie pas, c’est garanti. Nous avons eu trop de problèmes d’effectifs cette saison pour que je ne sois pas satisfaite de cette cinquième place. Il a vraiment fallu aller la chercher. »

Et chercher encore mieux la saison prochaine, c’est tout un club qui en est impatient. En effet, pour rappel, le championnat N2F a pris fin le… 9 avril. Depuis trois mois, et même si le championnat Pré-Nationale s’est terminé plus tard pour aller chercher le titre, Jouandon est sevrée d’adrénaline avec sa N2F. Interminable. 

(Crédit photo : SLB)



Voir plus d'articles de la même catégorie