Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Saint-Jeannet va essayer

Ecrit par Martial HESPEL

Sportivement, Saint-Jeannet n’aurait pas du monter en ERM. Mais suite au non réengagement du Cavigal, l’équipe que va entraîner Longin prend du grade. Pour quel avenir ?

« C’était un vrai dilemme. » Il y a une grosse quinzaine de jours, alors que cela faisait un mois que Eric Longin a été nommé entraîneur de Saint-Jeannet et que l’effectif était bouclé, la Ligue Côte d’Azur propose au club du Président Pascal Bellin de monter, dès cet été en Excellence Régionale. Cette division aurait été l’objectif sportif de cette année au terme de la saison en Excellence Départementale. Le Cavigal ayant décidé de repartir au niveau Départementale, une place se libère et finalement, pour gagner un an, tout en ayant conscience du risque, Longin et Bellin ont dit oui.

« Cette année l’équipe l’équipe a réalisé une belle saison en Départementale sans coach. A une défaite près, on serait monté sportivement. Je pense notamment au match contre Cannes… », explique le Président Bellin à www.magsport06.fr. En fin de saison, le projet était le suivant. « En discutant avec les joueurs, on est parti sur l’idée de faire venir un coach, pour monter sportivement en Région. Au final, si Eric Longin est arrivé, on a pas eu le temps de bâtir. Clairement, nous ne sommes pas prêts. Nous avons eu la nouvelle très tard, donc on a pas recruté en conséquence. »

Alors si bien entendu la décision a été compliquée à prendre, Bellin explique qu’une « montée ne se refuse pas, surtout si on vise clairement cette dernière dans un an. Nous n’avons là qu’un objectif, nous maintenir pour avoir plus de recul lors de la saison 2016-2017 ; si on se maintient. » L’effectif qui va donc jouer en ERM est celui qui aurait du évoluer en Départementale. Un ancien joueur de Saint-Jeannet, qui a joué à Vence en Région, revient après deux ans d’études à l’étranger. Un autre revient dans la région après avoir travaillé sur Paris. « On espère vivre une belle saison, voir les joueurs s’éclater et qu’ils profitent de cette montée. C’est un beau challenge. On sera derrière eux. »

Longin, qui vient d’entraîner plusieurs saisons la réserve de Saint-Laurent, dans ce même championnat ERM, connaît donc les autres équipes et ce niveau. Un avantage pour tirer un maximum le potentiel des garçons et redéfinir les postes. Il faudra donc faire dans la précipitation et avec les moyens du bord. Avec un tout petit budget de 30.000 à 35.000 euros, Saint-Jeannet, club de 200 licenciés, doit composer pour exister plus tôt que prévu à ce niveau. Si la municipalité de Saint-Jeannet a déjà donné son accord pour suivre le club dans cette division supérieure, il faudra voir aussi si les municipalités de la Gaude et de Gatière, qui font aussi parties du projet du club avec plusieurs licenciés, suivront aussi financièrement le mouvement pour consolider le niveau ERM si maintien il y a.

(Crédit photo : ASSJBB)



Voir plus d'articles de la même catégorie