Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Rennes surclasse Nice

Ecrit par Martial HESPEL

Est-ce une surprise ? Ce soir, à Palmeira, Rennes a écrasé Nice, 3 à 0. Malgré un sursaut dans le troisième set, Nice n’a jamais existé. Rennes, nous fait penser à Tourcoing.

Il y a un an, Tourcoing avait alligné une très grosse équipe de Ligue B mais avait complètement loupé son début de saison. Après une fin de phase régulière de folie et une qualification in-extrémiste pour les play-offs, les Nordistes s’étaient hissés jusqu’en finale et étaient montés en Ligue A, après avoir battu Nice en finale, pourtant excellent deuxième de la phase régulière. Et si aujourd’hui Tourcoing est officiellement condamné à rejouer l’année prochaine en Ligue B, une autre formation semble nous refaire le coup. Rennes. Une très grosse équipe, mais une formule qui a mis du temps, beaucoup de temps, à se valider. Mais depuis deux mois, l’ex-équipe de l’actuel niçois Raphaël Corre, va beaucoup mieux et enchaîne les trois points. Rodney Ah-Kong, Niçois de 2007 à 2012, est venu corriger son ancien club : 21-25 21-25 21-25. Clair, net et précis. Mené 3-9 en début de troisième set, Nice s’est révolté pour revenir à 12-13. En vain. Rennes est huitième. Nice, cinquième, enchaîne une deuxième défaite 3-0 et n’est toujours pas mathématiquement assuré de jouer les play-offs.

« Collectivement on ne trouvait pas la solution »

« Je pense que Rennes avait à cœur de prendre sa revanche puisqu’on avait gagné 3-2 là-bas au match aller. Sur ce match, on avait perdu notre pointu (Srdjan Ristic ; ndlr) et on a gagné avec Olivier Barthélémy au tie-break », se souvient auprès de www.magsport06.fr, Corentin Suc, l’un des passeurs de Nice. « Depuis le début d’année Rennes marche fort et remonte. Ils sont arrivés chez nous en pleine bourre pour jouer les play-offs. Ils ont trouvé le niveau de jeu qu’ils devaient avoir en début de saison lorsqu’ils ont annoncé vouloir monter. C’est un sérieux candidat à la montée. Voilà pourquoi ils peuvent démontrer une telle qualité de jeu. » Pour Nice, qui restait sur cinq victoires avant de perdre le week-end dernier contre Avignon, c’est un nouveau coup d’arrêt. « Peut-être y avait-il des séquelles de ce match d’Avignon », continue Suc. « On a aussi été surpris pas la grosse agressivité d’entrée de jeu de Rennes. On a eu du mal à s’en sortir et à trouver des solutions. » En parlant de solutions, l’entraîneur Mladen Kasic a essayé beaucoup de choses en jouant avec Falafala ou pas, avec Raguzzoni ou pas, ou encore en terminant la rencontre avec Suc à la passe à la place de Corre. « Le coach a essayé, c’est normal. Mais personne ne jouait mal individuellement. C’est collectivement qu’on ne trouvait pas la solution. Malgré les rentrées, on a pas trouvé la solution avec le groupe. »

« Faut-il encore assurer les play-offs »

Alors, pas de panique, il faudrait une catastrophe pour que Nice ne joue pas les play-offs. Il reste trois matchs à disputer, à Calais, à la maison contre Cambrai et à Nancy. « Il nous faut passer sur ces deux défaites et terminer par trois victoires. » Le passeur niçois pense t-il à la quatrième place, toujours jouable, qui offre l’avantage du terrain en play-offs ? « Pendant notre série de cinq victoires, on a commencé à faire des calculs et là on perd deux fois. Il ne faut rien calculer, jouer nos trois matchs et se préparer pour les play-offs, encore faut-il assurer la qualification et ne pas terminer par trois défaites. Les play-offs, c’est une autre saison, on l’a vu avec Tourcoing l’année dernière. A nous de prendre match par match. » Dans les couloirs de Palmeira, on y croit. On croit malgré ces deux défaites à un beau parcours en play-offs, pour la simple et bonne raison qu’aucun pépin physique n’est à signaler depuis quelques temps. Nice a mangé son pain noir il y a plusieurs semaines sur ce point là et aujourd’hui, physiquement le groupe va bien. Le cas des autres équipes en play-offs ? Pas certain.



Voir plus d'articles de la même catégorie